NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
DADY PULVAL
Vign_dady-2
Elevé  par sa grand-mère, dans Ie quartier de l'Errnitage a Fort-de-France OU il est né en 1947, Dady-Pulval s'organise une enfance scandee par Ie répétitions des petits orchestres qui, à l' epoque foisonnent dans Ie quartier. A l'insu de sa grand-mere en effet, il quitte subrepticement Ie domicile et part écouter les musiciens, se pasionnant de plus en plus pour les percussions. La tumba Ie fait vibrer mais sa modeste condition ne lui permet pas d'en acquérir une. II passe alors des heures à ecouter de la musique sud-americaine
et, à mesure, memorise les différents rythmes joues a la tumba et a la conga par les musiciens latino-americains. Ses debuts sont difficiles : il n' a ni modele, ni référence, ni bases théoriques, rien que l'oreille et une grande volonté. Puis la technique vient,
acquise au début à la timbale et aidé par Ie «père Nouel», chef d' orchestre du Tropical. Alfred Dady-Pulval n'a que quinze ans. II accompagne
des vedettes déjà connues : Ie trompettiste Pierre Louiss et la chanteuse Lola Martin. Mais il lui faudra attendre sa participation à l'ensemble
Calebasse, en 1966, pour etre reellement reconnu par Ie public en tant que percussionniste
et surtout musicien professionnel evoluant a la conga, aupres de Marcel Remion, Souffrant a la
trompette, Jo Prophete a l'accordeon et au piano, Denis Dantin a la timbale. S'ouvre alors pour Alfred Dady-Pulval une parenthese qui ne sera pas pour autant, loin de là, un vide musical. II part faire son service militaire en metropoIe ou il rencontre d'autres jeunes Antillais tout aussi passionnés de musique que lui et avec qui il monte un orchestre. A son retour, en 1969, il est surpris par Ies changements operes dans Ie monde musical. II reintegre l' orchestre de Marcel Rémion qui a entretemps changé les musiciens et meme Ie nom du groupe, baptisé desormais Les Météores. II se fait progressivement un nom dans ce nouveau monde musical et un jour Jean Bénéto, trompettiste qui dirige la formation Djouba's fort en vogue dans ces annees-la, Ie sollicite. En 1970 il rejoint les musiciens de la Perfecta, apres avoir
ete remarque par Georges Palin, lors du carnaval,
et met ses talents de bongoïste au service de ce groupe specialise dans la musique afro-cubaine. Les repetitions se deroulent a I'Escale du Robert. II partage son temps entre la Perfecta et Ie groupe
créé par Ie pianiste Marius CuItier qui rassemble Jerry Label, Jean-Claude Montredon a la batterie, Alex Bernard a la basse. Dady-Pulval restera à la Perfecta jusqu' a sa dissolution en 1982, enregistrant de nombreux disques avec cet orchestre. C'est la fin d'une epoque. Certes
Dady-Pulval ne reste pas dans 1'0mbre, il est sollicite, en 1987, par Jean-Michel Cabrimol, leader de la formation La Maafia. Mais sa sante -il est pourtant encore jeune- s' est degradee, qui l'eloigne inexorable-ment de la scene musicale. Trois annees durant il menera un rude combat,
isolé, vivant difficilement sa solitude mais aide a la surmonter par sa famille, ses amis, et une farouche volonté. Ce n'est qu'en 1991 qu'il peut de nouveau reprendre ses activites delaissees et reintegrer La Maafia tout en approfondissant, avec quelques
amis du groupe Cerdado (Jose Lancry au piano, Eric Rosine a la basse, Christian Dede au bongo, Dominique Canonge a la flute, Raymond Ragot ou Gerard Rosine aux timbales) une approche personnelle de la musique latino-americaine. Le periple musical de Dady-Pulval a depasse les frontieres de la Martinique. De ses sejours a Paris il garde Ie souvenir d' avoir accompagne Ie celebre Patato Valdes, ou encore de devoir a Ricardo Ray, a l'epoque de ses debuts a la Perfecta, de l' avoir pousse a se confronter avec ceux qui sont passes maitres dans ce genre musical qui a impregne tout Ie parcours musical de Dady-Pulval
--------------------------///////----
LIRE LA SUITE -( LE GRAND LIVRE DES MUSIQUE Créoles Tome I-Sully Cally)

CLIQUER-
http://www.sully-cally.com/conditions.php
---------------------------------///////////////------------------
DADDY-PULVAL
Vign_pulval-nou_ka_sonje


d'Alfred Pulval-Daddy-(1947-2009)

C'est avec regret que nous avons appris la mort, jeudi soir, d'Alfred Pulval-Daddy, percussionniste émérite de l'orchestre
la Perfecta. Alfred Pulval-Daddy évolua durant de très longues années au sein de la formation, contribuant à son succès. Il évoluait également avec d'autres groupes et était un passionné des rythmes afrolatins. Homme affable et généreux, il aura lutté avec dignité, jusqu'au bout contre la maladie. Ses amis associés et toute l'équipe de France-Antilles adressent de sincères condoléances à la famille.

/////////////

Décès du percussionniste Daddy Pulval 24 juil 2009 … Le percussionniste martiniquais Daddy Pulval est décédé hier soir à l'âge de 62 ans des suites d'une longue maladie.

bondamanjak.
//////////


NÉCROLOGIE


Alfred Dady-Pulval, inhumé cet après-midi
Le musicien Alfred Dady-Pulval nous a quittés des suites d'une très longue maladie à l'âge de 62 ans. Ses obsèques auront lieu cet après midi à 15 heures au temple Evangélique Baptiste de la commune de Rivière-Salée et l’inhumation se fera au cimetière du Vert Pré. Il a été élevé au quartier de l'Ermitage à Fort-de-France, puis s'est installé au quartier Trénelle et au quartier Fond Brûlé sur la commune de Ducos. Il était l’aîné d'une fratrie de 12 enfants. Bon vivant et infatigable percussionniste, son instrument de prédilection était la conga.

Il a commencé la musique avec Marcel Rémion et d'autres artistes aux sein de nombreux orchestres dont les plus célèbres: Djoubap's,La Perfecta, Frates oula Mafia avec Jean¬Michel Cabrimol.
En Guadeloupe, en Guyane, en France, il était très apprécié, Il a .même accompagné le



célèbre Patato Valdès. Il s'est spécialisé dans la musique Latino-Américaine et a démontré ses talents dans de nombreux concerts Sa carrière musicale s'est achevée en 2007 à cause de son état de santé. Il s'est alors accroché à
la Foi. Il s'est éteint en paix auprès de sa famille à L’hôpital du Lamentin.

« Mes sincères remerciements à Jean-Michel Cabrimol qu'il a toujours apprécié et soutenu en tant qu'homme et musicien. Et aux deux musiciens qui lui rendaient régulièrement visite, André Lahoussaye et Chrisitan Dédé », tient à souligner sa femme. Il souffrait d'un myélome

Multiple ( cancer de la moelle) et depuis l’année dernière il était membre de L’Association Martiniquaise des myélomes multiples' ».


d'Alfred Pulval-Daddy
Vign_a5f4e5aadec43b568fbb1b936a5ba18339442_fam_02


Actualité Culture
Texte imprimer envoyer l'article commentaires fils RSS partager
EXPRESS
Alfred Pulval-Daddy nous a quittés
France-Antilles Martinique 25.07.2009

C'est avec regret que nous avons appris la mort, jeudi soir, d'Alfred Pulval-Daddy, percussionniste émérite de l'orchestre la Perfecta. Alfred Pulval-Daddy évolua durant de très longues années au sein de la formation, contribuant à son succès. Il évoluait également avec d'autres groupes et était un passionné des rythmes afrolatins. Homme affable et généreux, il aura lutté avec dignité, jusqu'au bout contre la maladie. Ses amis associés et toute l'équipe de France-Antilles adressent de sincères condoléances à la famille.

---------//////////////------------

Les commentaires

igrololo971 — 26.07.2009
Kondoléans, mè ki laj nonm la té ny, é y orijinè dè ki komine é si sé pa two mako dè koi y mo(fakiltatif)

izaninon — 26.07.2009
Adieu l'Ami mais ce n'est qu'un au revoir.Merci mon dieu d'avoir pu te dire, à chaque fois que l'on se rencontrait comme c'était important de s'aimer, de s'apprécier et surtout de se le dire . Ces retrouvailles étaient toujours circonstancielles mais intenses. Nous avions le même âge Fréro et à chaque occasion, c'était l'embrassade. Je me souviens de ce petit moment de noël passé ensemble où toi et ton tambour ou mieux encore ton tambour et toi, accompagnaient et agrémentaient les accords de ma guitare en compagnie de ceux et de celles qui chantaient harmonieusement nos bons cantiques.C'est vrai que tu ne faisais pas partie des médiatisés. C'est vrai que ta richesse étaient ta simplicité et ce grand sourire avec ces yeux remplis de luminosité et d'amour. je te revois me disant" mais pourquoi le monde est si méchant" et moi de te répondre" simplement parce qu'il y a des gens comme nous Dady".A ton épouse à tes enfants je leur dis que tu es bien présent. Tu avais un tel courage devant la souffrance et tu as su, en dépit de ces moments difficiles, toujours donner de ton affection, de ton amitié.N'étant pas présent aujourd'hui avec toi, je te confirme que notre amitié est inaliénable et que " ayin pa changé Dady". A bientôt car ce chemin est celui de tout humain!

mangover — 25.07.2009
DADY était un frère pour moi...! de les autres copains de "bô trabaut" dans les années de 1963 à 1965 dâte à laquelle je suis partie pour l'Europe...! Les Gérard, Alain, Joc,Sèsène,Ginette, Jean,Jojo, Fernande,Marcel et tant d'autres... Nous formions une belle équipe ... on se rendaient au cinéma Bataclan à terre sanville tous ensemble... Nous avons assistés le début de la carrière musicale de ce fameux... ARTISTE... dans les locaux de la cour Gauval.lorsque la Perfecta se produisait à Paris dans les Années 1969 à 1972... dans les hotels du XVème arrondissent et les Mairies de Paris... Je me rendais uniquement pour voir mon Ami dady..." qui m'apportais toujours une bonne bouteille"... IL se moquait un peu de moi, car j'étais pas très musique, ni bon danseur d'ailleur... IL y a quelques années, on s'est retrouvé à Ducos dans ma commune où il était venus s'installé à Fond Brulé... On se voyait régulièrement et surtout on échangeait nos pronostiques hippique... Il était égale à lui même: chaleureux... rieur... un talent de belle blague... bref un bon Ami facile à vivre... Mise à part ses déboires avec ses anciens musiciens qui l'avait trahie ...IL en était très affecté... breffons... C'est la Martinique des intellectuels comme il aimait dire...??? DADY mon Ami bon repos et bon voyage... je garde notre amitié par dessus tout... A la Famille toutes mes condoléances attristées... Un ami bien connu...
http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/culture/alfred-pulval-daddy-nous-a-quittes-25-07-2009-39442.php
alfred-pulval-daddy-
Commentaire: DADY
Vign_bbbb1-merci
Commentaire:
bonjour Mano,
Merci pour l'hommage que tu as fait à Alfred
PULVAL-DADY " daddy-pulval "
Bientôt deux qu'il nous a quitté et il me manque beaucoup car il était vraiment tout pour moi
merci pour lui pas facile de vivre sans l’être qui nous donne la joie de vivre.
JD PULVAL-DADY

 
Mano Radio Caraïbes--//--Bal-Dancing Palace Avec Mencé Voyage Fevrier 1993--//--MUSICIENS:Marcel Chantelly, (Sax) Eddy Gustave (sax),Abel Zenon (Sax)-,Daddy Pulval (Conga),Omer Chery(Batterie),Rene Simper (Guitar)-,Jeannot Guyoule(Guitare)-,Claudy Novar (Guitare),Julien Tarquin (Bass)-Brival-(Chant),Laurent Larode (Chant),----///------DVD PRIVEE DE MANO LOUTOBY
-------------------
Commentaire sur votre vidéo : MARCEL CHANTELY
Je suis fier de mon grand-père Marcel et de tout son groupe





 
Mano Radio Caraïbes--//--Bal-Dancing Palace Avec Mencé Voyage Fevrier 1993--//--MUSICIENS:Marcel Chantelly, (Sax) Eddy Gustave (sax),Abel Zenon (Sax)-,Daddy Pulval (Conga),Omer Chery(Batterie),Rene Simper (Guitar)-,Jeannot Guyoule(Guitare)-,Claudy Novar (Guitare),Julien Tarquin (Bass)-Brival-(Chant),Laurent Larode (Chant),----///------DVD PRIVEE DE MANO LOUTOBY
-------------------
Commentaire sur votre vidéo : MARCEL CHANTELY
Je suis fier de mon grand-père Marcel et de tout son groupe
Commentaire: DADY

Nou Ka Sonjé YO

Commentaire: DADY

Commentaire:
bonjour Mano,
Merci pour l'hommage que tu as fait à Alfred
PULVAL-DADY " daddy-pulval "
Bientôt deux qu'il nous a quitté et il me manque beaucoup car il était vraiment tout pour moi
merci pour lui pas facile de vivre sans l’être qui nous donne la joie de vivre.
JD PULVAL-DADY


 
 
 
 
 
 
Vign_baby-1
© 2011
Créer un site avec WebSelf