NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
ALPHONSO
Vign_500-alphonse

Louis JEAN-ALPHONSE
Alias Aljean et Alphonso
(1905 - 1981)


Né à la Martinique en 1905, fils d'un bijoutier Basque venu à Fort de France et ayant épousé une Martiniquaise, Louis Jean-Alphonse suit une scolarité qui le conduit jusqu'au baccalauréat.

En 1921, il quitte la Martinique pour étudier le droit à Paris. Il a pour passion le piano. Il est bien sûr autodidacte et cherche à progresser, sans pour cela s'adresser à une école ou un professeur. Il fait le tour des lieux animés par les Antillais, tel le Bal nègre de la rue Blomet. Là, il observe beaucoup le chef d'orchestre, Jean Rézard-Desvouves, qui est pianiste, et qui permet à Jean-Alphonse de s'exprimer en lui accordant un petit quart d'heure à accompagner les musiciens suivants (rescapés de la guerre 1914-1918) : Bobert Claise à la clarinette
Robert Charlery au Banjo
Bernard Zélier à la batterie
Jean Rézard-Desvouves au piano
Louis Jean-Alphonse est plutôt un pianiste trés moyen, pour ne pas dire médiocre. A cette époque, seuls les musiciens Cubains et Haïtiens tiennent le haut du pavé a Paris. Ils sont issus de leur conservatoire respectif. Il jouent sur partition. Les musiciens Martiniquais, Guyanais et Guadeloupéens se heurtent à ce phénomène, qui leur est complètement étranger. seuls quatre ou cinq d'entre eux connaissent le solfége et l'harmonie. Louis Jean-Alphonse est chahutéil n'a pas sa place auprès des communautés Cubaine et Haïtienne.
Les pianistes antillais du moment sont des femmes. L'une est Guadeloupéenne en la personne de Fernande de Virel (mère de Moune des Rivel), l'autre Martiniquaise répond au nom de Maïotte Almaby. Toutes deux sont issues du conservatoire de Paris.
Louis Jean-Alphonse végétera durant une dizaine d'années, vivant de petits jobs.
L'année 1929 salue l'arrivée de Stellio, Léardée, Collat, Saint-Hilaire et Orphelien. Le petit pianiste les côtoie et leur propose ses services et sa disponibilité. Il suggère de mettre à leur disposition ses années de présence et d'expérience dans le grand Paris. Il est hors de question de faire le boeuf dans l'orchestre, Victor Collat est un grand pianiste et violoncelliste, il jouent sur partition ce qui n'est pas le cas de Stellio et des autres. Stellio ne tolère pas le boeuf. Il est question de l'ouverture prochaine de l'exposition international fixée pour mai 1931.
L'orchestre de Stellio est retenu pour l'animer aux lieu et place du jeune orchestre des frères Martial, contacté un an à l'avance pour cette prestation. Evincés par Stellio, ils n'arriverons à Paris qu'à la fermeture de l'exposition en novembre.
Louis Jean-Alphonse forme enfin un orchestre. IL loue la compétence du grand saxophoniste et clarinettiste Maurice Noiran. Celui-ci vient de quitter l'orchestre des frères Martial. Erneste Léardée quitte le bal de la rue Blomet à la grande joie de Louis Jean-Alphonse, qui a pour pseudonyme "Aljean". Il revendique nombre de grands classiques du répertoire de Saint-Pierre et sutout la mazurka intitulée Rat'la, transcrite dans les années 20 par Léon Apanon.
Aljean se construit une réputation de clarinettiste. Il commence à enregistrer et pousse la plaisanterie jusqu'à se faire photographier sur les pochettes de disques, une clarinette à la main.
C'est pourtant grâce au concours de Maurice Noiran que ces enregistrements ont du succès. Jamais il ne mentionne le nom de ses clarinettistes. L'orchestre du "Bal Blomet" sous la direction de Jean-Alphonse se compose de Maurice Noiran, clarinettiste et arrangeur, d'Anany à la batterie et de Sosso Pé-En-Kin au chant. Entre 1939 et 1940 le pseudonyme de Jean-Alphonse devient Alphonso.
C'est au tour de Michel Berté de remplacer Maurice Noiran, Loulou Mogére.
Lors d'un rassemblement des musiciens sur la place Pigalle, Alphonso décroche plusieurs contrats, qu'il sous-traite ensuite. Plus homme d'affaires que musicien, il gagne un peu mieux sa vie.
Toujours comme pseudo-clarinettiste, il décroche un jour un contrat qu'il ne peut honorer. Ne bénéficiant plus du concours de Maurice Noiran, de Michel Berté ni de Loulou Mogère, il s'adresse à Stellio, qui, comme joueur invététré, a un grand besoin d'argent. Il accepte la prestation et s'écroule devant son public le 16 Avril 1939, aprés une longue agonie, il meur en Juillet de la même année. Tout comme Stellio, Alphonso a plagié nombre de compositions.
Je vous joint le listing de deux de ses disques, vous jugerez vous-même de son audace. Disque n°1
Face A
Bête à feu (Alphonso)
biguine
Papa chacha (Alphonso)
cha-cha-cha
Brise tropicale (Alphonso)
valse créole
Sonnez (Aljean)
biguine
Roulez (Alphonso)
biguine
Antilles (Aljean)
mazurka
Han-Hi-Han (Aljean)
biguine
Face B
Et voilà (Alphonso)
samba-guaracha
Macaque-la (Alphonso)
biguine
Tropic-Calypso (Alphonso)
calypso
Chantons Noël (Alphonso)
Biguine
Rachel (Aljean)
biguine
Ernestine (Alphonso)
mazurka
Meler (Aljean)
biguine Disque n°2
Face A
Coco-Zabricot (Alphonso)
biguine
Deux Chabines (Alphonso
biguine
Ti Bap (Alphonso)
calypso
Rêverie antillaise (Aljean)
valse créole
Biguine pour toi (Alphonso)
biguine
Rat'-la (Alphonso)
mazurka créole
Rentrez (Aljean)
biguine
Face B
Canne-à-sucre (Alphonso)
biguine
Rhum (Aljean)
biguine
Amantine (Aljean)
biguine
Ti piment (Aljean)
biguine
Serpent maigre (Alphonso)
biguine
Parfum des iles (Alphonso)
mazurka
Alors (Alphonso)
biguine

(Aude BAGOE)


 
Vign_Louis_JEAN-ALPHONSE_dit_ALPHONSO
 
Vign_ok-500-cd
Biguine, Valse et Mazurka Creoles (1930-1943) Vol 2

Audio CD (1 Oct 1999)
Number of Discs: 1
Label: Fremeaux

CD1:
1. EDAMYSO (Ernest Leardee, arr. Salabert) Biguine SALABERT N75092
2. CE TI FI CAYENNE LA (Ernest Leardee, arr. Salabert) Biguine SALABERT N75047
3. AH ! PAS PALE (S. Leogane et G. Bertrand) Biguine ODEON KI3859
4. MAM'ZELLE KA OU TINI (Fernande de Virel) Complainte creole ODEON KI3862
5. MART'NIC BIGUINE (Mateo, Delvi) Biguine PARLOPHONE 138611
6. EDAMYSO (Ernest Leardee) Biguine PARLOPHONE 138612
7. PEPE (Banguio-Lungla) Chanson Creole PARLOPHONE 138645
8. TI RORO (arr. Charlery-Delouche) Biguine ODEON KI5219
9. RIHO (Robert Charlery) Biguine ODEON KI5221
10. ENDANS LA LINE (Edgard Nibul) Chanson Creole ODEON KI5210
11. EUGENIE (arr. Delouche) Biguine ODEON KI5473
12. CE DEUX FI A (Robert Charlery) Biguine ODEON KI5476
13. COEUR MOIN DANS PIMENT (Maiotte Almaby) Melodie antillaise COLUMBIA WL3744
14. L'HOMME A LUNETTES (arr. H. Volmar et A. Kindou) Biguine ODEON KI5515
15. MABILLAGE DECOLLAGE (arr. Gabriel) Biguine POLYDOR 5993BKP
16. TI FEMME TA LA (arr. Gabriel) Biguine POLYDOR 5994BKP
17. INGRATITUDE (arr. Delouche) Mazurka PATHE 301771MCI
18. A FORT-DE-FRANCE (Maurice Noiran) Mazurka PARLOPHONE 139058
1 Orchestre Leardee du celebre Bal Colonial de la rue Blomet Novembre 1930
Robert Claisse (cl) , Ernest Leardee (vl) , Gilbert Batuel (bjo) , Victor Collat (pno) , Cremas Orphelien (batt, chant, mirliton)
2 Orchestre Creol's Band du celebre Bal Colonial de la rue Blomet juillet 1930
Meme formation que la precedente
3, 4 Mademoiselle Armelin, accompagnement de piano et guitare 20 novembre 1930
5, 6 Orchestre Creole Delvi 11 janvier 1932
Paul Delvi (batt), prob. Filiberto Rico (cl), Youse (sax tenor), inconnus (tp, tb, cl, sax bar, pno, percussions)
7 Nelly Lungla et choeurs antillais, avec accompagnement de piano et guitare janvier 1932
Nelly Lungla (chant) , inconnu (g) , Fernand Capitani dit "Smael" (pno)
8, 9 Orchestre typique martiniquais Charlery-Delouche 27 janvier 1932
Eugene Delouche (cl) , Robert Charlery (bjo), Finotte Attuly (pno), Maurice Banguio (batt) , inconnu (chacha)
10 L'orchestre guyanais de M. Henri Volmar 27 janvier 1932
Henri Volmar (g) , Bilon (vln) , Vincenzo Vitale (pno) , Helene Brunet (chant)
11, 12 L'orchestre typique martiniquais, direction : Engene Belouche Juin 1932
Eugene Delouche (cl) , Robert Charlery (bjo) , Finotte Attuly (pno) , Maurice Banguio (batt) , inconnu (chacha)
13 Mme Maiotte Almaby et l'orchestre des Waddy's Boys Debut juin 1932
Prob. Waddy (cl) , inconnus (tp, g, vclle, pno, batt, percussions) , Maiotte Almaby (chant)
14 L'orchestre guadeloupeen A. Kindou. Chant par Mlle Estrella 25 juillet 1932
Alexandre Kindou (cl) , prob. Henri Volmar (g) , inconnus (pno, sillac, vclle, batt) , Leona Gabriel (chant)
15, 16 Leona Gabriel, accompagnee par l'orchestre de la Boule Blanche Novembre 1932
Eugene Delouche (cl), Robert Roch (bjo), Finotte Attuly (pno), Maurice Banguio (batt)
17 Orchestre Del's Jazz Biguine, direction : Eugene Delouche 30 decembre 1932
Eugene Delouche (cl), Pollo Malahel (g), prob. Benjamin Gerion (vln), inconnus (pno, batt)
18 Orchestre guadeloupeen "Kaukira Boys", direction : C. Martial 15 fevrier 1933
Maurice Noiran (cl) , Claude Martial (bjo) , Rene Leopold (pno) , Sylva Martial (batt) , Norbert David (chacha)
Tous les titres de ce double CD ont ete enregistres a Paris
CD2:
1. BELLES TI FEMMES (arr.A Kindou) Biguine ODEON KI6181
2. LA PEAU FROMAGE (Stellio et Leona Gabriel) Biguine ODEON KI6451
3. LA MYSTERIEUSE (Eugene Delouche) Valse PATHE CPT2282
4. CARNAVAL LA L'ANNEE TA LA (Eugene Delouche) Biguine PATHE CPT2332
5. NAIN COCHON (arr. Delouche) Biguine PATHE CPT2333
6. RATE LA (Aljean, arr. Maurice Noiran) Mazurka CRISTAL RCP1940
7. DANS CANNE BEQUET A (Aljean, arr. Maurice Noiran) Biguine CRISTAL RCP1943
8. ENCORE CINQ MINUTES VEUX-TU? (Stellio) Mazurka ODEON KI7580
9. CREOLITA (Eugene Delouche) Valse GRAMOPHONE OLA1563
10. ANITA CREOLE (Alphonse, arr. Noiran) Biguine ODEON KI8008
11. MOUNE A OU CE MOUNE A OU (Albert Lirvat) Biguine PATHE CPT3457
12. CHAUD BIGUINE "La Vraie Creole" (Maiotte Almaby) Biguine ODEON Kl8228
13. MADIANA (Maiotte Almaby) Rumba ODEON KI8233
14. EN TI PUNCH (Eugene Delouche) Biguine PATHE CPT3797
15. CASSE CASSEROLE (Jean-Alphonse) Biguine ODEON KI9133
16. BA COR DES ZAILES TI GACON (Jean-Alphonse) Biguine ODEON KI9135
17. MACAQUE LA (Jean-Alphonse) Biguine ODEON KI9136
18. GAUDRIOLE POLKA (Charles-Henry, H. Bertonneau) Polka POLYDOR 6196JSPP
1 L'orchestre guadeloupeen, direction : A. Kindou Septembre 1933
Alexandre Kindou (cl), Meme Costin (g), Rene Leopold (pno), Charles Nicolas (batt), Arthus (chacha)
2 Stellio et son orchestre Creole Debut janvier 1934
Alexandre Stellio (cl), Henri Boye (g), Finotte Attuly (pno), Paul Mathias (chacha, chant), prob. Anany (batt.)
3 Orchestre Del's Jazz Biguine, direction : Eugene Delouche 17 octobre 1935
Eugene Delouche (cl), Pollo Malahel (g. solo), R. Alexis (g. acc), German Araco (cb), Rene Leopold (pno), Robert Mommarche (batt)
4, 5 Orchestre Del's Jazz Biguine, direction : Eugene Delouche 12 novembre 1935
Meme personnel que ci-dessus
6, 7 Orchestre antillais du Bal Blomet Debut 1936
Maurice Noiran (cl), Louis Jean-Alphonse (pno), inconnu (g), prob. Meme Costin (cb), Anany (batt), Sosso Pe-En-Kin (chant dans 7)
8 Stellio et son orchestre Creole Fin mai 1936
Alexandre Stellio (cl), Henri Boye (g), Finotte Attuly (pno), Meme Costin (cb), Charles Nicolas (batt.)
9 Orchestre typique martiniquais, direction : Eugene Delouche 26 fevrier 1937
Eugene Delouche (cl), Pollo Malahel (g. solo), R. Alexis (g. acc), German Araco (cb), Rene Leopold (pno), Robert Mommarche (batt)
10 L'orchestre antillais du Bal Blomet Debut mai 1937
Maurice Noiran (cl) , Louis Jean-Alphonse (pno) , inconnus (g, cb) , Anany (batt)
11 Roger Fanfant et son orchestre guadeloupeen 13 octobre 1937
Roger Fanfant (dir), Maxime William (tp), Stael Gabaly (sax alto, chant), Robert Mavounzy (sax tenor), Elie Chaudreau (g),
Edouard Pajaniandy (pno) , Robert Fanfant (maracas) , Roger Cite (batt)
12, 13 Mme Maiotte Almaby et son orchestre des iles Fin novembre 1937
Prob. Waddy (cl), inconnus (g, pno, batt, maracas, claves), Maiotte Almaby (chant)
14 Orchestre Del's Jazz Biguine, direction : Eugene Delouche 11 fevrier 1938
Eugene Delouche (cl), Pollo Malahel (g. solo), R. Alexis (g. acc), German Araco (cb), Rene Leopold (pno), Robert Mommarche (batt)
15, 16, 17 L'Exotique Jazz, orchestre typique antillais Avril 1940
Michel Berte (cl) , Louis Jean-Alphonse (pno) , inconnus (cb, batt)
18 Fredy Jumbo el son ensemble 7 janvier 1943
Robert Mavounzy (cl solo), Sylvio Siobud (cl), Fredy Jumbo (pipeau), Albert Lirvat (g), Claude Martial (pno), Henri Godissard (cb

Vous pouvez acheter le CD



http://www.fremeaux.com/index.php?page=shop.product_details&category_id=16&flypage=shop.flypage&product_id=492&option=com_virtuemart
ALPHONSO ET SON ORCHESTRE
 
Vign_fa5080
Les plus belles biguines, valses et mazurkas créoles par la fine fleur des clarinettistes antillais de l’après-guerre. Anthologie réalisée par Jean-Pierre Meunier en 1 Cd avec livret 24 pages (Français, Anglais) illustré de 20 photos.
Claude Colombini & Patrick Frémeaux

Droits audio : Frémeaux & Associés - French West indies.


Les ouvrages sonores de Frémeaux & Associés sont produits par les meilleurs spécialistes, bénéficient d’une restauration analogique et numérique reconnue dans le monde entier, font l’objet d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie. La marque Frémeaux & Associés a obtenu plus de 800 distinctions pour son travail muséographique de sauvegarde et de diffusion du patrimoine sonore.
This album, issued by the world-famous publishers, Frémeaux & Associés, has been restored using the latest technological methods. An explanatory booklet of liner notes in English and a guarantee are included.

Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "La ferveur musicale" par Trad Mag
Complétant la collection "patrimoine créole" issu du catalogue Frémeaux, cet album est un témoignage de la ferveur musicale, qui habite les Antilles française d'après guerre. A cette époque règnent en maître dans cette région, les orchestres de biguines, mazurkas et valses créoles, rythmes chaloupés évoquant l'insouciance des années 46-50. Les stars s'appellent, Don Barreto, Mouve de Rivel, Honoré Coppet et Alphonso. Accompagnés de leurs orchestres, ils firent chanter leurs clarinettes et leurs accords de piano, jusque dans les clubs parisiens, où cette musique connu un vif succès dans les années 50. Stéphane POULIN-TRAD MAG
- "Two wonderfully packaged sets" by Blues & Rhythm
These two wonderfully packaged sets are the post-war conterpoint to the three double CD sets reviewed in B&R 121. The « Canne à sucre » opened up very soon after the liberation of Paris in 1944 and quickly became the leading French Carribean nightclub in Paris, offering a safe haven to the biguine, the style from the French islands of Martinique and Guadaloupe, wich had almost died out and been superseded by jazz in the French public’s affections during the Second World War. The club finally closed in 1996. Drummer/singer/bandleader and sometimes clarinetist Sam Castendet was the man who really put the club on the map, and it is fitting that he is represented on FA051 by twelve titles, half a dozen each from 1946 and 1949 and including some quite pointed and sometimes starling lyrics set to music, frequently akin to trinidadian calypso of the early post-war era. ‘Lévé Yo Lévé Yo Ka’ is even more suprising perhaps, a percussion only accompanied song that sound certenly related to the African rooted ‘Gwo-ka’ from Guadaloupe. The beautiful Moune De Rivel recorded her six titles in Paris during a vacation from her two year long residency at the New York club Café Society (during which time she married jazz pianist Ellis Larkins). Her coquettish numbers all have a very marked Carribean lilt (check out her own album on Frémeaux FA 438, recorded in 2000 and wich contains a worthy remake of ‘Cé Con Ca Ou Ye’, the catchy original is one of the highlights of this album). L’Exotique Jazz never actually played at the Canne A Sucre, but the inclusion of this little band’s four titles from January 1948 is justified as the music fits so well with the rest and they complete the reissue on this set of all French Caribbean titles recorded for the Music Monde label. Moving on to ‘Parfum des Iles’, Cuban guitarist Don Barreto actually has the distinction of being the first to record biguines in Paris after the war (he had recorded similar material in the thirties) and his sides include Antillean clarinetists Edouard Pajaniandy and Sylvio Siobud, with Moune De Rivel handling the singing on two titles. Martinican clarinet maestro Honoré Coppet plays with piano and rhythm section on his eight titles, dating from 1950 and including three biguines, three rumbas, a créole waltz and a samba – after wich he went on to become one of the biggest West Indian music names in France over the following few years. ‘Parfum des Iles’ is really a showcase for the créole clarinet – but if that sounds rather dry and academic, this lively and spirited collection is anything but. On quite a few numbers too it sounds as through the music of the French Windward islands certainly influenced Trinidadian calypso musicians, so if your interests lie in that direction, both releases are highly recommended. Norman Darwen – BLUES & RHYTHM
- « Parfum des îles» par France Îles

C’est le neuvième disque sur la biguine de Jean-Pierre Meunier, Parfum des îles nous refait découvrir l’univers culturel si riche de notre patrimoine musical. Cet album est un hommage authentique aux plus belles biguines, valses et mazurkas créoles jouées par la fine fleur des musiciens antillais de l’après guerre. Accompagné d’un très beau livret bien illustré des photos et affiches de l’époque. Un hommage aux grands musiciens de cette période tragique de l’histoire de France mais aussi des Antilles. Don Barreto : dans ce trésor, nous pourrons écouter et réécouter Honoré Coppet et son ensemble typique antillais, une biguine d’Alphonso, ou passer un agréable moment avec Don BArreto , le guitariste cubain qui enregistrait jadis, à Paris, le premier titre de biguine après-guerre, en octobre 1946 chez Pathé. Ah quelle belle histoire pour une musique qui prit naissance à St-Pierre ! Parfum des îles, un grand parcours dans Paris, retrouver la rue Blomet, la canne à sucre ou l’Arizona, un alizé d’histoire pour platines et souvenirs.
FRANCE ÎLES
- «Florilège Antillais de l’après guerre (1946-1950) » par RFO

Biguines, valses et mazurkas créoles par la fine fleur des clarinettistes antillais de l’après guerre. A travers 20 titres, Don Baretto, Honoré Coppet, Alphonso et leurs orchestres livrent là les richesses du patrimoine musical des Antilles d’après-guerre. Le CD s’ouvre sur « Parfum des Iles » qui donne son titre à l’album. La voix espiègle de Moune de Rivel qui interprète 2 titres de sa mère Fernande de Rivel fusionne avec l’orchestre de Baretto. Jean-Pierre Meunier nous offre un bijou précieux, quelques-unes des plus belles chansons créoles. Cet album nous permet de redécouvrir Sylvio Siobud qui joue sa propre composition « Ba yo milatresse », Mariépin, Fréjus Mauvois. Un véritable « arc-en-ciel » de clarinette Créole. Ardeur et émotion animées par un enthousiasme de communication du do à l’ut percutent. Á écouter comme -antan- du « Bal Nègre » de la rue Blomet où Honoré Coppet a officié à partir de fin 1947. Un livret de 32 pages en français et en anglais illustré de 12 photos.
RFO

Liste des crédits sur ce CD :
Pajaniandy Edouard, Siobud Sylvio, Don Barreto Emilio, Gody Luis, Ruiz Rafael, Barreto Sergio, De Virel Fernande, De Rivel Moune, Coppet Honore, Louis Jean Alphonse, Mauvois Frejus, Orphelien , J Alphonse, Berte , Rassin Pierre, Alphonso , J Daco, Alphonse Jean, Berte Michel

POUR EN SAVOIR PLUS CLIQUE ICI
http://www.fremeaux.com/index.php?page=shop.product_details&category_id=16&flypage=shop.flypage&product_id=492&option=com_virtuemart
MANO RETRO-VOL.01
Mano Radio Caraïbes MARTINIQUE
HOMMAGE à LOUIS JEAN-ALPHONSE
dit ALPHONSO
Alphonso.Fils d'un bijoutier Basque Emigré à Fort de France
et qui y avait épousé une Martiniquaise,Louis Jean -Alphonse arrive En Métropole
En 1921 pour s'y orienter en principe
vers des études de Droit.Consacrant en réatité son temps à se perfectionner au piano
MANO RETRO-VOL-01
mano_retro-hommage_a_alphonso-vol-01
MANO RETRO-VOL-02
 
Mano Radio Caraïbes MARTINIQUE
HOMMAGE à LOUIS JEAN-ALPHONSE
dit ALPHONSO
Alphonso.Fils d'un bijoutier Basque Emigré à Fort de France
et qui y avait épousé une Martiniquaise,Louis Jean -Alphonse arrive En Métropole
En 1921 pour s'y orienter en principe
vers des études de Droit.Consacrant en réatité son temps à se perfectionner au piano
MANO RETRO-VOL-02


mano_retro-hommage_a_alphonso-vol-02
 
 
 
 
 

vign_OK-1

vign_OK-2

vign_OK-3

vign_OK-4

vign_OK-5

vign_OK-6

vign_OK-7

vign_OK-9

vign_OK-10

vign_OK-12
 

vign_OK-13

vign_OK-15

vign_OK-30

vign_OK44

vign_ok-56

vign_OK78

vign_OK-100

vign_ok-999

vign_ok-7894

vign_ok-8989
 
ALPHONSO
Vign_disque
Mano Rétro Radio Caraïbes Martinique
Nou Ka Sonjé
Le Maestro ALPHONSO ,Auteur-Compositeur,
Chef D’orchestre, est le Maitre incontesté de la Musique
Typique Antillaise.Ambassadeur de la Chanson et des Rythmes
Antillais, il à introduit la Biguine tant en France Qu’en Europe,en Afrique et dans
La majeure partie du monde.
( MM-3365 –MONO-Stéréo-1950 )
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_alphonso
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_2
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_alphonso_stechescreoles
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_teste11
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_78t_r25
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_220px-portable_78_rpm_record_player
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_2
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_88
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_3
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_1
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_54
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_45
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_3333
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_2222
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_5555
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_114370507
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_fa5080
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_112608054
ALPHONSO ,Auteur-Compositeur
Vign_general-ok-2
Maurice Noiran-(1912-1978 )
Vign_moiranhh
Maurice Noiran-(1912-1978 )

Clarinettiste,Saxophoniste,Compositeur et arrangeur

Il animera les soirées de
la Canne à Sucre,

Cabane Cubaine, à

la Boule Blanche etc


Et joué dans la plupart des disques d’Alphonso

fut retrouvé mort au bout de plusieurs jours dans

l’appartement où il vivait seul à Paris 1978
 
Vign_8602760
Alphonso Et Son Orchestre -
 French Antille Hits Of The 50's
 [succès Antillais Des Années 50]
(Biguines, Mazurkas
 
Vign_ok-fd
 
Vign_ok-m
 
Vign_Alphonso_2
 
Vign_Alphonso_5
 
Vign_OK-2
© 2011
Créer un site avec WebSelf