NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
 
Vign_Georges_Plonquitte-

Georges Plonquitte

Georges Plonquitte (Georges Arthur Plunket, pour l'état civil) est un auteur compositeur interprète

né le 7 octobre 1948 à Pointe-Noire en Guadeloupe

et mort le 6 novembre 2006 à Paris, d'un infarctus

Il faisait partie du groupe Typical Combo.

Parmi ses chansons à succès,on compte Rosalie[1] écrite et composée par lui-même et interprétée par Carlos en 1978.

On trouve également

Belle femme

pa ka tawe

Ti ma fi

Palé palé

Ti garçon

Guadeloupe terre de soleil

Lou garou

Immé

Cadence linda

Nicoletta

My love

Ma chanson est pour toi

Adélina

etc etc

SOURCE : Wikipédia

Lire la suite veuillez cliquez ICI

http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Plonquitte

 
Vign_salzedo-a-gauche-bis

plonquitte celesteIl

je voulais juste porter une ptite modification sur la cause du décès de mon frère Georges!!

il était dans l'attente d'une greffe d'un cœur mais il n'a hélas pas fait parti des chanceux

donc il a succombé à ce manque.

SOURCE :http://www.youtube.com/watch?v=-RFHggwsR98

 http://www.youtube.com/watch?v=-RFHggwsR98

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

vign_georges_plonquitte-----

vign_georges_plonquitte----

vign_georges_plonquitte------

vign_georges_plonquitte--

vign_VINYLE-

vign_georges_plonquitte------------------------

vign_georges_plonquitte----------------------------

vign_georges1

vign_georges_plonquitte-----------------------

vign_georges_plonquitte----------
 

vign_DISQUE---

vign_DISQUES

vign_DISQUES--

vign_georges_plonquitte--------

vign_GeorgesPlonquitte_Pakala-Band

vign_georges_plonquitte-----------------------

vign_HOMMAGE_GEORGES_PLONQUITTE

vign_PLONQUITTE_Caliente

vign_TYPICAL_COMBO_ElTypica

vign_DISQUES---
 
Vign_GeorgesPlonquitte-h

Jeudi 3 Mars 2011

 Georges Plonquitte, la voix d'or créole sur une étoile filante...

Qui, en Guadeloupe, n'a pas frédonné une de ses célèbres chansons ? Il fut la voix angélique et d'or, sur des belles mélodies des années soixante-dix et qui sont restées immortelles. Georges Plonquitte, chanteur populaire et de charme, il a durablement marqué la musique antillaise, avec ses compositions très bien soignées. Les textes de ses chansons ont bercé les amoureux dans toute la Caraïbe. Curieusement, injustement, il n'était pas très connu en France. En cette année 2011, l'année de l'outre-mer, il serait peut-être bon de se rappeller de celui qui a contribué à l'épanouissement de la culture musicale antillaise. Nous tenons à lui rendre cet hommage.

 

Pour ceux qui ne le reconnaissent pas, ou, l'ont peut-être oublié, c'est lui le père de la chanson « Rosalie », popularisée en France métropolitaine par le gros chanteur Carlos.

 

Aux Antilles, Georges Plonquitte avait fait les beaux jours du groupe Typical Combo, avant de voler de ses propres ailes. Sa musique porte encore aujourd'hui la culture guadeloupéenne et l'esprit antillais, tant par le fond dans ses chansons, comme dans la mélodie, toujours langoureuse. Avec un timbre de voix angélique, limpide, agréable à l'oreille. En écoutant unede ses chansons aujourd'hui encore, on mesure la qualité artistique de ce grand chanteur guadelupéen qu'était Georges Plonquitte. Ses disques restent actuels et modernes. Qui à Karukéra, à Pointe-à-Pître, à Basse-Terre, à Marie-Galante, ne se rappelle pas au bon souvenir de cette chanson « Bel femm' pa ka taw » ? 

  http://lapelanga.com/belle-femm-pas-ka-ta-ou-georges

Il a tellement composé, qu'on peut en citer quelques titres : « Assilia » ; « Bobiné »; « Bombe siwo la »; « Fo joué merengué »; « Guadeloupe, terre de soleil »; « Manioc »; « Marie »; « Ka ki rivé ou ? »; « En ke fè vouai ça » ; « Nou cail limé difé »; « Missié a torpedo là »; « 3 bon bitin »; « En pe konnaît ça »; « Madam' en moin laissez moin »; etc... Des morceaux en « Eritaj' » !    http://musique.fnac.com/a1850426/Georges-Plonquitte-Eritaj-CD-album

 

Georges Plonquitte s'est essayé à plusieurs courants et à tous les styles de musiques : de la cadence-limbo à la biguine-peyi, de la merengué à la mazurka, ou encore tumbélé, et surtout le slow ou boléro. C'était à coup sûr, un chanteur de charme... La gente féminine l'appréciait tout particulièrement dans les chansons d'amour. Dans ses textes, on aurait dit que Georges Plonquitte murmurait, que dis-je, sursurait des jolis mots agréables aux oreilles de chaque femme ! Il ne vous reste plus qu'à aller sur la piste, collé-serré, vous blottir langoureusement.Ou vous lancer dans une danse lascive, suggestive, érotiquement séduisante. Autre qualité du chanteur, le respect des traditions antillaises. En Guadeloupe, comme à la Martinique, bref, partout aux Antilles, tout est fête.   http://www.youtube.com/watch?v=smxV_ia7s1E

 

On suit les cortèges, avec la musique, déguisements, masques, tambours, conques de lambis, et autres instruments traditionnels dans joyeuse ambiance carnavalesque, dans un vacarme assourdissants, sous un charivari jouissif. Après le carnaval, à Fort-de-France, tout comme dans l'île paillonne, au mois de février, d'autres manifestations populaires surviennent : fêtes patronalesde marins-pêcheurs, cutivateurs, mères, fête des saints, etc. Mais en août, à Pointe-à-Pître, on fête les cuisinières. Superbe fête colorée, avec des tenues typiques traditionnelles, (grande robe, longue jupe, colliers-chou, chaînes forçats), ces cuisinières bien maquillées, souriantes et parées de leurs plus beaux costumes et bijoux, coiffées de foulards madras.Les cuisinières viennent aussi de la Martinique et de la Guyane, toujours en tenues. La fête des cuisinières est typiquement guadeloupéenne, que l'île tient à préserver : les cuisinières se rassemblent à Pointe-à-Pître, assistent à la grande-messe (hommage à leur Saint Laurent, brûlé vif sur le gril, en l'an 258, il a été fait le patron des cuisinières). Après la cérémonie, elles iront déposer chacune au pied du saint patron leur bon plat préparé et présenté.La foule assiste à cette cérémonie avec admiration, la fête peut commencer. Ensuite, un somptueux banquet, suivi d'un spectacle de danse de biguine comme antan lontan. Le bal va se poursuivre tout partout.   http://www.youtube.com/watch?v=6W3YeXzsKbo

 

Aujourd'hui, la musique traditionnelle revient à la mode et est remise au goût du jour pour perpétrer les traditions afro-antillaises. Cuisine et culture reviennent dans les esprits pour tout Antillais. http://antanlontan.perso.infonie.fr/recettes.htm   ;  http://fr.truveo.com/video-detail/henry-debs-guantanamera/4121465196   

 

Pour terminer, soulignons que, Georges Plonquitte est un enfant du pays de la Guadeloupe. De son véritable nom Georges Arthur Plunket, il est né à Pointe-à-Pître, le 7 octobre 1948. Dans les années 70, il a marqué toute une génération de nos parents, des jeunes de tous âges, avec ses belles chansons. Il avait joué au sein du groupe Typical Combo, avant de fonder sa propre formation musicale, le « GP Orchestra ». Un groupe d'influence afrocubaine et antillaise. Georges Plonquitte a édité presque tous ses disques chez Debs Production. Henri Debs tient un studio que presque tous les musiciens antillais viennent enregistrer. La qualité de son studio a séduit les artistes et les disques CD qui y sortent sont d'excellentes qualités de sonorité. Georges Plonquitte nous a quitté le 6 novembre 2006, à Paris, des suites de maladie. Les Antillais ne l'oublieront jamais pour tout ce qu'il a apporté dans la musique tropicale. Il restera encore dans nos coeurs et demeurera une légende de la chanson antillaise.

SOURCE :

   http://alainserbin.over-blog.fr/article-georges-plonquitte-la-voix-d-or-creole-sur-une-etoile-filante-68479812.html

 
Vign_georges1
      Georges Plonquitte : 1948 -2006
 
Vign_PLONQUITTE_MERCI
 
Vign_Georges_Plonquitte-
 
Vign_georges_plonquitte---------------------
 
Vign_georges_plonquitte--
 
 
 
 
 
 
Vign_georges_plonquitte--
 
Vign_georges_plonquitte-H
 
Vign_georges_plonquitte------
 
Vign_georges1
 
Vign_GeorgesPlonq-merci
 
Vign_ok-georges
 
Vign_Georges_Plonquitte-
 
Vign_HOMMAGE_GEORGES_PLONQUITTE
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf