NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
Marvin GAYE
Vign_hhhhhhhhhreviens

Marvin Gaye

Marvin pentz Gay, Jr. (Le 2 avril 1939 –
Décédé le 1er avril 1984),
mieux connu sous son nom de scène de Marvin Gaye, était un américain , auteur-compositeur-interprète et musicien avec quatre -octave gamme vocale. Partir en tant que membre du groupe de Doo-wop The moonglows dans les fin des années 1950, il s'aventure dans une carrière solo après que le groupe soit dissout en signant 1960 avec la filiale tamla Records de motown Records. Après avoir démarré au large comme batteur de session , Gaye classée comme plus vendu l'artiste solo du label durant les années soixante.

En raison du solo de frappe, comme "How Sweet c'est (To Be Loved par vous)", "Ain't qui particulière", "I Heard It Through the Grapevine" et son duo singles avec des chanteurs tels que Mary Wells et tammi terrell, il fut couronné "Le Prince de Motown" et "The Prince of Soul".

Son travail au début et des années 1970, y compris les albums What's Going On, Let's Get It Onet je veux vousa aidé influant sur les genres quiet storm, adulte urbaine contemporaineet ralentir la confiture . Après un exil européen au début des années 1980, Gaye revient sur le succès de Grammy Award winning 1982, "Sexual Healing" et l'album Midnight Love avant sa mort. Gaye a été abattue par son père le 1 avril 1984. Il est à titre posthume introduit pour le Rock and Roll Hall of Fame en 1987.

En 2008, la musique américaine magazine Rolling Stone a classé Gaye au numéro 6 sur sa liste les plus grands chanteurs de tous les temps,de 6 et s'est classé au numéro 18 sur les 100 plus grands artistes de tous les temps.


BiographieDébut de la vie (1939–1957)Marvin Pentz Gay, Jr. est né le 2 avril 1939 à l' hôpital de Freedman à washington, D.C.. Son père, Marvin Gay, Sr., était un ministre à la maison de Dieu, qui préconisait la conduite stricte et enseignements mixtes du judaïsme orthodoxe et pentecôtisme. Sa mère, Alberta Gay (née en Alberta Cooper), était un domestique et instituteur. Gaye a été la deuxième aîné d'une famille de quatre enfants. Son frère cadet, Frankie (1941–2001), serait une des principales sources de développement musical de Gaye et plus tard a servi comme soldat dans la guerre du Vietnam et s'est lancé dans une carrière de chanteuse à son retour à la vie civile de suivre les traces de son frère aîné. Sa sœur plus jeune, Zeola « sweetsie » Gay (né en 1945), deviendra plus tard le principal chorégraphe de spectacles vivants de son frère. Comme un enfant, Gaye a été soulevée dans les projets Benning terrasse sud-est D.C.

Père de Gaye a été ministre d'une locale Seventh-day Adventist Church pendant un certain temps. Au moment où que son fils aîné était cinq, Marvin Sr. apportait Gaye avec lui à l'églises renaissances à chanter pour l'églises congrégations. Père de Gaye a assuré les quatre de ses enfants lui suivraient dans le ministère et seraient plus tard utiliser son arrogance stricte pour obtenir ses enfants afin d'éviter les activités séculières, y compris des sports et la musique profane. Début de la vie domestique de Gaye se composait de la violence comme son père aurait souvent frapper pour toute lacune. Gaye et ses trois frères et sœurs ont été bed-wetters comme des enfants. Gaye appellerait plus tard son père un « roi tyrannique et puissant » et dit il était déprimé comme un enfant, convaincu qu'il « deviendra l'un de ces statistiques de l'enfant que vous lisez dans les documents » s'il avait pas été encouragé à poursuivre ses rêves par sa mère. A l'âge de quatorze ans, parents de Gaye s'installe pour le quartier de Woodridge de nord-est D.C. L'année suivante, père de Gaye quitte le Ministère après une déception sur ne pas être promu comme évêque d'une église de la maison de Dieu. Gaye a déclaré que son père développé plus tard l'alcoolisme, qui favorise la tension entre le père et le fils.

Développement d'un amour pour la musique à un âge précoce, Gaye jouait déjà instruments, y compris le piano et la batterie. En arrivant à l'école secondaire de Cardozo, Gaye découvert Doo-wop et plus difficile à bords de rhythm and blues et a commencé à courir loin de la maison d'assister à des concerts de R ' ne b et des salles de danse, défiant les règles de son père. Gaye s'est joint à plusieurs groupes de la région de D.C., y compris le cincle avec son meilleur ami, Johnny Stewart, frère de la chanteuse de R ' ne B Billy Stewart. Il a ensuite rejoint le D.C. tons, dont les membres inclus un autre ami, Reese Palmer et Sondra Lattisaw, mère de la chanteuse de R ' ne B Stacy lattisaw. Relation de Gaye avec son père l'a amené à exécuter loin de chez eux et de se joindre à la United States Air Force , dans l'espoir de devenir un aviateur. Cependant, découvrant sa haine croissante pour l'autorité, il commence défiant les ordres et ignoré des pratiques. Feindre la maladie mentale, il a été libéré.[[] 9] Son sergent a déclaré que Gaye a refusé d'obéir aux ordres.De retour dans sa ville natale, Gaye travaille comme un lave-vaisselle de faire les deux bouts. Gaye a toujours rêvé d'une carrière de show-business, et rejoindre Reese Palmer, le duo formé un groupe de quatre membres s'appelant eux-mêmes les Marquises.

Début de carrière (1958-1962 Plon)

En 1958, les chapiteaux ont été découverts chantant dans un club de D.C. par Bo diddley, qui ont signé pour Okeh Records, où ils enregistrent "Wyatt Earp », avec"Hey Little écolière"comme sa face B. Il a reçu un succès modéré, mais pas le succès Gaye et ses compagnons de bande avaient espéré. Plus tard cette même année Harvey fuqua, fondateur et coresponsable chanteur du groupe de Doo-wop landmark The moonglows, recrutés, après la pause jusqu'à des membres originaux, d'être "Moonglows nouvelle The", qui quitte les chapiteaux anciennement nommé Okeh pour Chess Records. Alors que là, le « new Moonglows » enregistré chœurs pour les échecs d'enregistrement étoiles Chuck Berry et Etta James. Après « Les douze mois de l'année », qui présentait un monologue parlé par Gaye, devint un succès régional, le groupe a publié « Mama Loochie », qui était la première fois Gaye chante plomb sur un enregistrement. Le dossier a été publié fin 1959 et devenue un hit de Detroit. Après un concert il, Gaye et autres membres du groupe ont été arrêtés pour petite possession de marijuana. Par la suite, Antoine Fuqua a décidé de dissoudre le groupe, gardant Gaye avec lui, comme il lui favorisés sur les autres membres. En 1960, Harvey Fuqua avait rencontré Gwen gordy et le couple s'est lancé dans les deux une relation personnelle et professionnelle. Cette année, le couple formé de deux maisons de disques, l'ensemble Harvey Records et Tri-Phi Records. Gaye a été signée à l'ancien label, dont les autres membres dont un jeune David Ruffin et Junior Walker. Gaye prévu batterie Spinners le' premier hit, «c'est ce que filles sont faites pour", qui sort le Tri-Phi. Histoires sur comment Gaye a finalement rencontré Berry gordy et comment il signa de motown Records varient. Une histoire début a déclaré Gordy découvert Gaye chanter dans un bar local à Detroit et qu'il avait offert de lui signer sur place. Souvenir de Gaye et aussi une histoire Gordy réitéré plus tard, était que Gaye lui-même invités à la fête annuelle de Noël de Motown à l'intérieur de studios de Hitsville USA du label et qu'il a joué sur le chant piano «M. Sandman». Gordy a vu que Gaye de loin et notant que Gaye était liée avec Antoine Fuqua a commencé à prendre des arrangements pour absorber les étiquettes du Fuqua Motown tous actes des étiquettes portant à Motown. Gordy a déclaré qu'il voulait immédiatement faire Gaye Motown après l'avoir entendu à effectuer, impressionné par son chant et son jeu de piano. Tout en travaillant sur les négociations, Antoine Fuqua vendrait cinquante intérêt pourcentage Gaye à Gordy, qui Gaye serait savoir plus tard. Après que Gordy absorbée Anna et Harvey en mars 1961, Gaye a été affectée à la division de Tamla de Motown.

Gaye et Motown immédiatement se sont affrontés sur matériel. Alors que Motown était encore une force musicale, Gaye définie sur chant normes et jazz plutôt que habituel Rythm and blues qui mates label collègues étaient d'enregistrement. Luttant pour venir à bout de quoi faire avec sa carrière, Gaye a travaillé principalement dans les coulisses, devenant un conciergeet aussi s'installe pour la session de travail jouer de la batterie sur plusieurs enregistrements, qui s'est poursuivie pendant plusieurs années. Un des premier professionnel concerts pour Motown de Gaye était comme batteur road pour The Miracles. Gaye a développé une étroite amitié avec le chanteur du label Smokey Robinson et ils travailleraient ensemble plus tard. Bien que déjà un vétéran expérimenté de la route et presque exempt artiste développement de Gordy, qui ont commencé à fonctionner en 1961, Gaye était encore nécessaire pour assister à la scolarité, auxquelles il a refusé. Il prit finalement conseils de toilettage Directeur Maxine Powell pour garder ses yeux ouvert tout en effectuant parce que « on dirait que vous êtes dormir quand vous êtes exécution ». Gaye regretterait plus tard l'école disant qu'il pouvait avez bénéficié plus d'elle à sauter. 9] Avant la sortie de son premier unique en mai 1961, il a modifié son nom de « Gaye », plus tard indiquant qu'il a ajouté le « e » car « il sonnait plus professionnel » et d'imiter ce que Sam Cooke avait fait avant la sortie de son premier disque laïque après sa scission de l' Âme agitateurs. Une histoire célèbre sur le changement de nom provenait de l'écrivain David Ritz, confident de Gaye quelques années plus tard, qui dit que Gaye avait dit qu'il voulait "calme les racontars", de son nom de famille et à distance lui-même de son père.

En mai 1961, Tamla sort premier single de Gaye, "Let Your Conscience être votre Guide". Le single a comme une libération nationale mais a été un succès dans le Midwest, comme régional était un simple suivi, la couverture de "M. Sandman» (intitulé comme juste"Sandman » dans de Gaye communiqué début 1962). En juin 1961, Motown a publié le premier album de Gaye, The Soulful humeurs de Marvin Gaye compromettre les intérêts jazz de Gaye avec quelques chansons de R ' ne B. L'album stagné et aucune chanson est venu de celui-ci. Un troisième regional hit, "plaidoyer du soldat", une réponse à Des Supremes' "Your Heart Belongs to Me", a été la prochaine sortie au printemps de 1962. Gaye eut plus de succès dans les coulisses qu'au front. Gaye appliqué tambours sur plusieurs Motown records pour des artistes tels que les Miracles, Mary Wells, Les Contours et de The marvelettes. Gaye était également un batteur pour les premiers enregistrements par The Supremes, Martha et les Vandellas et Little stevie Wonder. Gaye barils sur les hits Marvelettes, "Please Mr. Postman", "Playboy" et "Beechwood 4-5789" (une chanson qu'il a co-écrit). Plus tard, le, Gaye serait noter comme batteur dans le studio et les enregistrements live de "doigts" du merveille et comme l'un des deux batteurs derrière Martha et historique des Vandellas hit, "danser dans la rue", qui était une autre composition de Gaye, prévu à l'origine pour Kim Weston. Gaye dit qu'il a continué à jouer de la batterie pour les actes de la Motown même après avoir fame sur son propre mérite. Pour la quatrième single de Gaye, la chanteuse a été inspirée pour écrire les paroles d'une chanson après une dispute avec son épouse, Anna gordy Gaye (née Anna Gordy). Tout en travaillant sur la chanson, Gaye mentionné qu'il eut sa première lutte de pouvoir « majeure » avec Motown tête Berry Gordy au fil de sa composition. Gordy a insisté sur un changement de corde si Gaye était à l'aise avec comment écrit-il, éventuellement Gaye a changé la corde et la chanson a été publiée comme «Obstiné Kind of Fellow» en septembre 1962. La chanson devenue un hit dans le classement Hot rythmique et Blues côtés atteignant numéro huit et a finalement atteint le numéro 46 sur le Billboard Hot 100 au début de 1963. Un parent, Que Têtu Kinda Fellow, est sorti en décembre 1962, le même mois Gaye du cinquième single, "Hitch randonnée", est sorti. Cette chanson a atteint le numéro 30 sur le Billboard Hot 100, bringing Gaye son premier single quarante haut de la page. Premiers succès de Gaye a confirmé son arrivée comme un hit maker, et il s'est posé sur sa première grande tournée comme un interprète sur de Motown motortown Revue.

Premiers succès (1963–1966)Carrière de Gaye suite à ses performances avec la Motortown Revue lui a assuré succès. Prochain single de Gaye, "Pride and Joy", est devenu un grand succès au printemps 1963, atteignant le numéro dix sur le Billboard Hot 100, vendant près d'un million d'exemplaires. Plus tard cette année, Gaye a répété le succès avec le hit de trente haut, "est-ce que je peux avoir un témoin", qui a trouvé quelque effet de levier dans le Royaume-Uni lors de sa sortie sur le label de UK de Motown Records Stateside. Bon nombre de hits début de Gaye seraient plus tard largement couvert par actes tels que les Rolling Stones, Dusty Springfield et The Who, artistes interprètes ou exécutants qui admire Gaye et R ' ne b de la musique en général. Hits de Gaye était aussi une grande influence sur le Royaume-Uni le mod scène avec plusieurs groupes de mod, y compris le futur Elton Johnde Bluesology et Rod StewartSteampacket couvrant les hits de Gaye il. Hits début de Gaye ont également une grande influence sur les producteurs américains, y compris Phil spector, pour la première fois qui avait presque un accident de voiture en tirant entendant « Obstiné Kind of Fellow ».

Hits de Gaye a continué tout au long de 1964. Plusieurs succès pop de top 20 de cette période inclus "vous êtes un un merveilleux", "Essayez ce bébé" et "Baby Don't You Do It" gardé momentum de Gaye bâtiment. Gaye a fait son premier concert public de TV sur American Bandstand en 1964 et est devenue plus tard un luminaire sur le spectacle et sur d'autres programmes tels que Shindig! et Hullaballoo. La popularité de Gaye encore augmentée après que Motown a sorti son premier projet de duo, un album avec Mary Wells intitulé Together. Le duo avait deux singles à succès, "Once Upon a Time" et "ce qui est de la question avec You Baby". En fin 1964, Gaye apparaît également dans le film de concert, The T.A.M.I. Show où il a joué son succès à un public enthousiaste (avec chœurs par The Blossoms). Gaye a atteint le top 10 au début de 1965 avec "Comment Sweet c'est (À être aimé par vous), qui a vendu près d'un million d'exemplaires. Finalement, Gaye a marqué ses premiers millions-vendeurs immédiates en 1965 avec Smokey Robinson compositions, «Ain't que Peculiar» et «je vais être drôlement». Ces chansons et autres singles sorti au cours de la période 1965-1966 serait le résultat de la prochaine version de Gaye, Humeurs de Marvin Gaye.

Gaye a lutté avec son succès. Bien que considéré comme un « lisse chants et de danses ladies 'man », il aspire toujours à exécuter des travaux de jazz plus dans son catalogue. En raison de son succès, Motown lui a permis de travailler sur ces enregistrements, y compris quand je suis seul, je pleure, Hello Broadway et un album hommage de nat King Cole , A rendu hommage à la grande Nat "King" Cole. Tous les trois albums autrement. Gaye essayé effectuant des chansons sur scène, mais bientôt arrêté une fois qu'il a découvert que la foule n'étaient pas trop reconnaissants à l'égard de la matière. Projet de normes, qui a eu plus de deux ans pour enregistrer, a été mise à l'écart en raison de problèmes de session proposée. Représentations de Gaye à la Copacabana en 1966 a également conduit à des conflits entre Gaye et Gordy comme Motown avait enregistré l'album aux fins de la diffuser en 1967 au début. Toutefois, en raison d'une lutte, Motown finalement abandonné il jusqu'à ce qu'il a été libéré trois décennies plus tard. En début de 1967, Gaye a marqué sa première internationale a frappé avec le duo, "Il prend deux", avec Kim Weston, qui ironiquement avait déjà quitté l'étiquette lorsqu'il est devenu un succès. Seul télévisé performance de la chanson a montré Gaye chante la chanson à une marionnette. Cette année-là, Motown raccordé Gaye avec vétéran Philadelphie-basé chanteur tammi terrell, qui avait un passage au début avec James Brown. Gaye dira plus tard de Terrell qu'elle était son « partenaire idéal » musicalement.


Une capture d'écran d'une performance de 1967 par Gaye et Terrell pendant l'enregistrement de la Today Show.Tammi Terrell et I Heard It Through the Grapevine (1967-1969)
Terrell et de Gaye premier succès majeur était la composition Nick Ashford et Valerie Simpson , "Ain't No Mountain High Enough". Le duo a rapidement suivi avec le top cinq hit ballade, "Your Precious Love". Malgré les rumeurs d'une relation amoureuse - Gaye était marié à Anna Gordy et Terrell était datant des tentations chanteur David Ruffin - les deux chanteurs vu refuser une telle relation avec Gaye disant plus tard qu'ils avaient une relation frère-sœur, une déclaration réitérée par Ashford & Simpson. Autres singles à succès le duo a marqué dans un délai de dix-huit mois inclus "si je pouvais créer mon tout le monde autour de vous", "Ain't Nothing comme the Real Thing" et «que vous êtes tous besoin pour obtenir par». Autres titres tels que "Vous Livin ' Ain't till vous êtes Lovin '" et "The Onion Song" a connu le succès en Europe. Enregistrement du duo de "si ce monde était Mine", la face b de "Si I pourrait construire My tout monde autour de vous", trouve le succès modeste sur les cartes, la première composition Gaye seule à le faire. La chanson retrouvée succès majeur de R ' ne b lorsque Luther vandross couverts avec Cheryl Lynn plus d'une décennie plus tard.

Le duo était également un succès ensemble sur scène avec la nature accommodants de Terrell avec l'auditoire contrastés de l'approche décontractée de Gaye. Toutefois, ce succès fut de courte durée. Le 14 octobre 1967, tout en effectuant de Virginie Hampden-Sydney College, Terrell s'est effondré dans les bras de Marvin. Terrell se plaignait de maux de tête dans les semaines précédant le concert, mais avait insisté pour qu'elle était correct. Cependant, après être transporté d'urgence à l'hôpital communautaire de Southside, médecins trouvent que Terrell avait un de tumeur maligne au cerveau

Le diagnostic a terminé son exécution de carrière, même si elle a encore parfois enregistré, souvent avec des conseils et assistance. Terrell a cessé d'enregistrements en 1969 et Motown lutté avec l'enregistrement d'un album Gaye et Terrell troisième prévu. Gaye avait initialement refusé d'aller avec lui disant qu'il se sentait que Motown était inutile profitant de la maladie de Terrell. Gaye seulement Contrecoeur parce que Motown lui a assuré enregistrements irait à assurer la santé de Terrell comme elle continuait d'avoir des opérations pour enlever la tumeur, qui ont échoué. En septembre 1969, le troisième Gaye et Terrell duo, Easy est sorti, avec beaucoup de chansons entrés par Valerie Simpson, tout en solos chansons enregistrées ans plus tôt par Terrell, avait rajoutée chant par Gaye.

Maladie de Terrell mises Gaye dans une dépression. à un moment donné, il tente de se suicider mais a été arrêté par le père de Berry Gordy, le.[citation nécessaire] Il a refusé de reconnaître le succès de sa chanson "I Heard It Through the Grapevine", sorti en 1967 par Gladys Knight & The Pips (il a été enregistré avant, mais sorti après leur), son premier numéro un hit et la plus grande vente unique dans l'histoire de la Motown à ce point, avec quatre millions d'exemplaires vendus.[citation nécessaire] Son travail avec le producteur Norman whitfield, qui a produit "Vigne", a entraîné un succès similaire avec les singles "Trop occupé à penser sur My Baby" et "qui est l'amour de façon est". Pendant ce temps, l'effondrement de mariage de Gaye et il s'ennuyait avec sa musique. Voulant contrôle créatif, il cherche à produire des singles pour bande de session Motown Le originaux, dont les hits Gaye-produit, "Baby je suis For Real" et "Les cloches", succès apporté.

Que se passe-t-il (1970-1972)Article principal : What's Going On
tammi terrell est mort d'une tumeur au cerveau , le 16 mars 1970. Gaye était tellement émotionnelle à ses funérailles qu'il a parlé à son situées dans l'État, comme si elle allait répondre. Gaye a insisté, après la mort de Terrell, qu'il n'est plus enregistre duos avec toute autre interprète féminine ni il jamais allait se produire sur scène à nouveau depuis l'effondrement de Terrell et mort subséquente avait effrayé lui. Il avait déjà appréhensions de s'acquitter, souffrant des périodes de stage fright tout au long de sa carrière. Avant mort de Terrell, il avait retiré un rendement régulier, citant une maladie et a été poursuivi plus tard pour défaut de comparaître. Après la mort de Terrell, il a cessé de faire toute concerts live plus et n'a jamais vraiment récupéré complètement de son décès. Il avait une source d'inspiration, qui remontent à 1968, d'essayer de l'équipe de football du Detroit Lions . Après un essai au début des années 1970, il n'était pas autorisé à se joindre à l'équipe qu'il a acquis des amitiés avec deux de ses coéquipiers, Mel farr et lem Barney. Après avoir aidé à collaborer à ce qui est devenu "ce qui se passe", il est retourné à Hitsville le 1er juin 1970 pour enregistrer la chanson, qui a été inspirée par les comptes de frère de Gaye de son expérience à la guerre du Vietnam et co-auteur Renaldo "Obie" Benson des Four Tops' dégoût de brutalités policières après avoir vu les manifestants anti-guerre ont attaqué à San Francisco.

Malgré les rejets de plusieurs chansons anti-guerre par The Temptations et Edwin Starr, Motown CEO Berry Gordy a empêché Gaye libérant de la chanson, craignant une réaction contre l'image du chanteur comme un sex-symbol et dire ouvertement lui et autres que la chanson "était le pire dossier que j'ai jamais entendu". Gaye, a toutefois refusé d'enregistrer tout ce qui était une version de Motown ou du Gordy de lui. Plus tard, il a dit que la chanson et son album parent d'enregistrement « conduit à moitié désaccords entre Berry et moi-même, politiquement parlant. » Finalement, la chanson est sortie avec peu de promotion sur le 17 janvier 1971. La chanson abattu bientôt place les charts pendant cinq semaines en tête du graphique de R ' ne B.Finalement vendu plus de deux millions d'exemplaires, un album a été demandé, et Gaye défié nouveau Gordy en produisant un singles de longs mettant en vedette des album qui a parlé d'autres problèmes tels que la pauvreté, de taxes, de l'abus des drogues et de la pollution. Sorti le 21 mai 1971, l'album What's Going On devenue instantanément un million-vendeur lui traversant plus à un public jeune rock blanc tout en maintenant son fan de R ' ne b solide base. En raison de son contenu lyrique et son mélange de funk, jazz, classique et arrangements Latin soul qui a quitté le puis renommée "Son Motown", il est devenu une des premières œuvres autonome de Motown, sans l'aide des producteurs de personnel de Motown. Compte tenu de ses thèmes et un écoulement de segue dans chacune des chansons sans la chanson-titre, l' album concept est devenu le nouveau modèle pour la musique soul.

Autres singles à succès qui sont sortis de l'album inclus "Mercy Mercy Me (The Ecology)" et "Inner City Blues (faire Me Wanna Holler)", faisant Gaye le premier artiste solo d'avoir trois top dix singles un album sur le Billboard Hot 100. Tous les trois singles vendu à plus d'un million d'exemplaires et ont été tout numéro un dans le classement R ' ne B. La reconnaissance internationale de l'album a été lente à venir dans un premier temps, bien que finalement l'album pourrait être vénéré outre-mer comme un « dossier pop landmark ». Il a été appelé « le dossier plus important et les plus passionné à sortir de la musique soul, livré par l'un de ses plus belles voix ».[[] 16] Le succès de la chanson-titre influencé stevie Wonder de sortir un album avec des thèmes similaires, où I'm Coming From, en avril de cette année. Après la sortie de l'album et sa réussite future, Wonder a rejeté une offre de renouvellement avec Motown à moins qu'il est autorisé de contrôle créatif sur ses enregistrements, qui a été accordée à un an plus tard. Succès indépendant de Gaye liée non seulement à des artistes de la Motown enregistrement, autres artistes R ' ne b de l'époque a également commencèrent à se rebeller contre les étiquettes pour produire leurs propres albums conceptuels. The Jackson 5, l'un des actes finals de Motown pour bénéficier du label "glory years" (1959–1972), a tenté en vain d'obtenir le contrôle créatif pour leurs propres enregistrements et ainsi laissé en 1975 pour cbs Records.

Succès de Gaye a été reconnue à l'échelle nationale : magazine Billboard lui a décerné le prix du chef de file de l'année , alors qu'il remporte plusieurs NAACP Image Awards dont le chanteur favori. Rolling Stone il nommé Album de l'année et a été nommé pour deux Grammy Awards mais inexplicablement n'a pas été nommé pour l'Album de l'année. En 1972, Gaye est à contrecœur sorti de sa retraite de la scène pour effectuer des concerts sélectionnés, dont un à sa ville natale de washington, D.C. effectuant au célèbre Centre Kennedy, un enregistrement de la performance a été émis sur une réédition de l'édition deluxe de l'album What's Going On . Également en 1972, Gaye effectuée pour l'organisation de pousser de Jesse Jacksonet également pour un Chicago-base de concert-bénéfice intitulé Save the Children visant à éliminer le sort des violences urbaines dans Centre-ville de Chicago. La performance de ce dernier a été publiée dans le cadre d'un film de concert sorti au début de 1973, également intitulé Save the Children. Après son succès, Gaye a signé un nouveau contrat avec le label Motown Records pour un puis record-paramètre 1 million de dollars, alors que le plus lucratif deal par un artiste noir. Avec contrôle créatif, Gaye a tenté de produire plusieurs albums tout au long de 1972 et au début de 1973, y compris un album instrumental , un album de jazz, un autre album produit sur le plan conceptuel, des affaires sociales (l'annulé projet vous êtes l'homme ) et un album avec Willie Hutch co-produire. En fin de 1972, Gaye produit le score pour le film Man Trouble et produit plus tard la bande originale du film du même nom. La chanson-titre était l'oeuvre seulement full vocal de l'album, sortie en single à l'automne 1972 finalement atteindre numéro sept dans le classement pop au printemps 1973.

Let's Get It On et succès dans la musique (1973-1977)
En fin de 1972, Gaye Detroit à gauche et s'installe à Los Angeles, mais a déménagé dans une région où il était loin de la Motown, acheter une maison à ce qu'on appelle "Bohême hippie" topanga Canyon Boulevard district, qui était un terrain fertile pour les musiciens qui cherchent à s'éloigner des pièges de l'industrie de la musique et le Hollywood elle-même. Il a continué à enregistrer de la musique aux studios Motown de Los Angeles (Hitsville West) et le 18 mars 1973, enregistré "Let's Get It On", qui aurait été inspiré par l'indépendance retrouvée de Gaye, après la séparation de Anna Gordy l'année précédente. Le single est sorti en single en juin de l'année et devenue Gaye deuxième numéro un sur le Billboard Hot 100. Il fut également un succès modeste à l'échelle internationale atteignant une trentaine au Royaume Uni. Avec le succès de son enregistrement, Gaye a décidé de cesser complètement sur les sujets sociaux qui étaient sur What's Going On de chansons avec appel sensuel.

Sorti en août 1973, Let's Get It On comprenait du matériel que Gaye avait initialement enregistré durant les sessions de What's Going On. Elle a été saluée comme « un record inégalé dans sa sensualité pure et l'énergie charnel. »[[] 17] Autres singles de l'album inclus "Viennent faire cela", qui a rappelé son Gaye début Motown soul de la décennie précédente, tandis que l'alors controversé "Vous assurer amour ball" atteint le succès modeste mais a été empêché de Motown fait la promotion en raison de sa nature sexuellement explicite. Avec le succès de What's Going On et Let's Get It On, Motown a exigé un tour. Gaye seulement Contrecoeur lorsque la demande des fans ont atteint une hauteur de fièvre. Après un certain délai, Gaye fit son officielle retour de tournée sur le 4 janvier 1974 au Oakland Coliseum à Oakland, Californie. L'enregistrement de la performance, détenue par plusieurs cadres de musique « événement », a été publié par la suite comme l'album live, Marvin Gaye Live!. En raison de la popularité croissante de Gaye avec son auditoire de crossover croissante et la réaction de la performance de "Amant lointain", laquelle Motown plus tard sortie en single en fin 1974, l'album s'est vendu plus d'un million d'exemplaires. Tournée 10-ville subséquente de Gaye, qui a décollé en août, était à guichets fermés et demande pour plusieurs dates a continué en 1975 tandis que Gaye avait lutté avec enregistrements subséquents. Un contrat renouvelé avec Motown en 1975 a donné Gaye son propre studio d'enregistrement sur mesure.

Pour répondre à la demande et le battage, Motown sorti duo final project de Gaye, Diana & Marvin, un album avec Diana Ross, qui a contribué à accroître l'auditoire de Gaye outre-mer avec enregistrement du duo de "Vous sont tout" atteignant numéro cinq au UK, numéro-treize sur le graphique néerlandais et numéro-vingt en Irlande, alors que l'album lui-même vendu à plus d'un million d'exemplaires outre-mer avec grand succès au Royaume-Uni. L'enregistrement de Diana & Marvin a commencé fin 1971 et sessions overdubs ont eu lieu en 1972 mais a été mise à l'écart d'après un communiqué jusqu'à la fin de 1973 à la suite de la publication de Let's Get It On. Gaye en tournée tout au long de 1975 sans nouvelles versions et a collaboré dans les chansons de production studio for The Miracles (maintenant sans Smokey Robinson) et Yvonne Fair, aidant à produire sa version de Norman whitfield"Funky Music Sho Nuff Turns Me On", en vedette sur The Bitch est noir, Fair tout en assistant lui en arrière-plan avec sa voix. Plus tard, en 1975, Gaye rasait la tête chauve en signe de protestation à peine de prison de rubin Carter. Initialement, Gaye a insisté pour le garder chauve jusqu'à libération de Carter bien Gaye cheveux et Barbe retourné en quelques mois.

En 1976, Gaye a sorti son premier album solo en trois ans avec I Want You. La chanson-titre est devenu un numéro un R-B a frappé tout aussi en atteignant le top 20 du graphique pop national. Le premier de ses albums à embrasser le bruit puis populaire disco du temps, Motown sorti un double A 12' de « I Want You"aux côtés d'un autre danseur lisse,"Après la danse". Les chansons a connu le succès comme une unité dans le classement Billboard Hot Disco, atteignant le numéro 10. Par lui-même après la Dance, qui n'a pas été conçu comme un second single, a finalement atteint le numéro quatorze dans le classement R ' ne b avec traction pop mineur, finalement atteindre nombre soixante-quatorze. Cette année-là, Gaye fait face à plusieurs poursuites avec les anciens musiciens et aussi face à temps de la prison pour prendre du retard sur les paiements de pension alimentaire a ordonné par la Loi à la suite de sa première épouse Anna Gordy dépôt légal séparation après 15 ans de mariage. Gaye évité d'emprisonnement après avoir accepté de faire un voyage en Europe, sa première tournée de tels en peu plus d'une décennie. Son premier arrêt était à du Londres Royal Albert Hall , puis à London Palladium, où un enregistrement plus tard sort au début de 1977 comme Live at the Palladium de Londres la ville. Gaye joué en France, Hollande, Suisse et Italie devant des auditoires emballés et retourne ensuite pour plusieurs dates de tournée de U.S. mais il souffrait souvent d'épuisement de certaines des dates U.S.. Entre 1975 et 1976, Gaye a été reconnue par les grandes sociétés, y compris l' Organisation des Nations Unies pour le œuvre de bienfaisance dédié aux enfants et aux affaires liées à la culture noire.

Au printemps 1977, Gaye sort "Got to Give It Up, PT. 1", qui lui a donné son hit pop U.S. du troisième numéro un, l'un Gaye finale publié de son vivant. La chanson aussi surmonté le R ' ne b et danse des singles et également trouvé quelques succès international, atteignant le top 10 en Angleterre. Sorti de la piste seul studio de l'album de Palladium , son succès a gardé Palladium sur les cartes pour une année finalement vendu plus de deux millions d'exemplaires. Il a été reconnu par le Billboard comme l'un des dix albums vente de tous les temps cette année.

Ici, mes chers et ses derniers jours à Motown (1978-1981)Article principal : ici, My Dear
En mars 1977, son long, bataille de Cour traînant avec l'ex-épouse Anna Gordy a pris fin. Comme un compromis pour régler les questions entre l'ex-couple sur les problèmes de paiements de pension alimentaire pour leur fils adoptif, Procureur de Gaye jusqu'à sa mort, Curtis Shaw, informé Gaye de verser une partie du revenu qu'il devait obtenir pour son prochain album studio. Gaye entré le studio d'enregistrement avec l'intention de produire un album « paresseux », mais il a fini avec le jeu de double-album tentaculaire, ici, My Dear, qui s'est tenue de libération pour plus d'un an. Enfin libéré après la demande de Motown pour le nouveau produit fin 1978, l'album était initialement un flop, fonçait après seulement quelques mois dans les charts. Son seul single, "une réincarnation de l'espace Funky", a atteint le numéro vingt-trois dans le classement R ' ne B, au début de 1979, devenant premier single de Gaye depuis "Du soldat plaidoyer" 17 ans plus tôt à ne pas toucher le Billboard Hot 100.

Gaye est devenu une figure sur les circuits de talk-show pour la plupart de 1979, principalement apparaissant sur de dinah Shore Dinah et ses amis. Il part en tournée en 1979, d'abord aux États-Unis, puis en Angleterre et au Japon, ce dernier étant la première fois (et, comme le montra, la seule fois) il a jamais visité ce pays. Comme l'année a continué, Gaye s'est trouvé en difficulté financièrement et à la maison avec la seconde épouse, Janis Hunter. Le couple se sépare en 1979, près de dix-huit mois après leur mariage, et par cet automne, après une performance à Hawaii, Gaye a décidé de rester à l'État, craignant il pourrait être emprisonné pour avoir omis de payer l' IRS millions en arrière taxes. en Cour, son avocat a prétendu que plusieurs articles dans les bagages de la chanteuse, y compris les déclarations d'impôt, ont été volés de lui alors que dans un aéroport. Pendant ce temps, Gaye, maintenant fortement en proie à des toxicomanies, lutté pour enregistrer. Rapports a déclaré que, alors qu'à Hawaii, Gaye vivait à l'intérieur d'un camion de pain. Il a initialement avait prévu de sortir un album de normes intitulé The ballades mais écarté, craignant fans seraient seront déçus par aucun hits reconnaissables sur elle. La chanteuse puis destinée à sortir un album de chansons d'amour destiné à l'auditoire de disco intitulé Love Man, mais moins d'un an, cependant, Gaye pensé d'exprimer ses sentiments sur une possible Armageddon, ainsi que ses batailles du coeur. Gaye a changé les titres de toutes les chansons, réécrit les paroles et renommé de l'album, dans notre vie?, enregistrement de l'album pistes tout en vivant à Londres au milieu de son exil.

Une tournée européenne de 1980 puis, après que Gaye a passé un accord avec le promoteur britannique Jeffrey Kruger, qui avait examiné après la tournée de 1976-1977 européenne de Gaye et son engagement japonais en 1979. Presque immédiatement, controverse naquit, après que Gaye a omis de faire de la scène de La princesse Margaret au Royal Gala Charity Show. Alors que Kruger rappelle que Gaye a montré tout comme quittaient les auditoires, musiciens de Gaye a rappelé que Gaye effectuées pour les rares qui sont restés pour la performance, bien que la princesse Margaret avait déjà quitté. Bien que la princesse Margaret a nié, la presse internationale imprimé l'actualité comme un « adouci embarrassante », affirmant que Gaye délibérément est arrivé tard. Cela a conduit à une poursuite entre Gaye et Kruger qui finit par s'installer hors de la Cour. Elle reste à Londres, Gaye connut des problèmes lorsque des enregistrements de dans notre vie? ont été envoyées aux bureaux de Motown retour à Los Angeles, initialement comme mélanges rugueuses, pour obtenir la réponse de Motown plutôt qu'avec l'intention de le publier. Cependant, désespérée libérer le produit de Marvin Gaye, l'étiquette précipité l'album out le 15 janvier 1981. Gaye était bouleversée à l'actualité et accusé l'étiquette de montage et de mixer l'album sans son consentement, éteindre une chanson inachevée ("Far Cry"), altérant la pochette d'album qu'il a demandé et en enlevant le point d'interrogation dans le titre, mise en sourdine son ironie. Gaye a promis à jamais enregistrer un autre dossier pour Motown. Cet été, les négociations ont commencé à faire de libérer Gaye de l'étiquette. Après que plusieurs offres débarquement, Gaye a accepté un accord pour cbs Records, un accord qui a été finalisée en mars 1982.

Retour et la mort subite (1982-1984)

Sur les conseils de l'organisateur de concerts belge Freddy Cousaert, Gaye s'installe à Ostende, Belgique, en février 1981 où pendant un certain temps il coupés sur les drogues et a commencé à se remettre en forme physiquement et émotionnellement. Alors qu'en Belgique, Gaye a commencé à faire des plans en vue de renouveler son déclin des fortunes dans sa carrière professionnelle, à commencer par une visite il intitulé « The Heavy love affair Tour » en Angleterre où il a été accueilli plus chaleureusement par le même presse de Londres qui avait critiqué de la princesse Margaret adouci l'année précédente. La visite se termine par deux dates de concert à Ostende. Un documentaire menant à ses concerts belge intitulés Transit Ostende a été initialement publié aux fans juste belges et fut plus tard émis sur VHS en copies bootlegs après la mort de Gaye.

Après avoir signé avec la division de Columbia Records SCS en 1982, Gaye a travaillé sur ce qui est devenu l'album Midnight Love . Gaye renoué avec Harvey fuqua pendant l'enregistrement de l'album et Antoine Fuqua a servi comme conseiller de production de l'album, qui a été publié en octobre 1982. Le single parent, "Sexual Healing", est sorti à un public réceptif à l'échelle mondiale, atteignant le numéro un au Canada, la Nouvelle-Zélande et le classement des singles US R ' ne B, alors que devenir un top ten U.S. pop a frappé et frapper le top dix dans trois autres certains pays y compris la UK. Le single est devenu le single de vendre le plus rapide et la plus rapide à la hausse en cinq ans dans le classement R ' ne b séjournant au numéro un pour un paramètre de dossier dix semaines. Gaye a écrit « Sexual Healing » tout en le village de Moere, près d'Ostende. Curtis Shaw a dit plus tard que la période de Moere de Gaye était « la meilleure chose qu'est-il arrivé à Marvin ». La désormais célèbre vidéo de « Sexual Healing » a été tournée à la Casino Kursaal à Ostende. « Sexual Healing » a remporté Gaye ses deux premiers Grammy Awards dont la meilleure Performance masculine vocale, en février 1983 et également remporté Gaye un American Music Award pour Favorite Soul unique. On l'appelait par People magazine comme "mise musical les plus chauds de l'Amérique. puisque Olivia Newton John exigé que nous obtenons"physique"

“ Je ne rends pas records pour le plaisir. J'ai fait lorsque j'étais un jeune artiste, mais je n'est pas aujourd'hui. Enregistrer afin que je peux nourrir des personnes qu'ils ont besoin, ce qu'ils se sentent. Je l'espère, enregistrer afin que je peux aider quelqu'un surmonter une mauvaise période. ”
NME - décembre 1982 19]
L'année suivante, il a été nommé pour Best Male R & B Vocal Performance encore une fois, cette fois pour l'album Midnight Love . En février 1983, Gaye effectuées "Star-Spangled Banner" lors du NBA All-Star Game, tenue à The Forum , Inglewood, Californie, accompagné par Gordon Banks, qui a joué l'enregistrement studio de peuplements.[[] 20] En mars 1983, il a donné sa performance finale devant son ancien mentor Berry gordy et le label Motown pour 25 Motown, effectuant "Ce qui se passe". Il entreprend alors une tournée aux États-Unis à l'appui de son album. La tour, se terminant en août 1983, a été entravé par de Gaye retour des toxicomanies et périodes de dépression.

À la fin de la tournée, il a tenté de s'isoler en déplaçant dans la maison de ses parents à Los Angeles. Comme décrit dans le PBS « Maîtres américains » exposé de 2008, plusieurs témoins ont affirmé état mental et physique de Marvin aviez hors de contrôle. Groupies et les trafiquants de drogue traqués Marvin jour et nuit. Il a menacé de se suicider plusieurs fois après amères arguments avec son père. Le 1er avril 1984, père de Gaye abattu lui après qu'un argument qui a commencé après que ses parents avants sur égaré les documents d'entreprise. Gaye a tenté d'intervenir et a été tué par son père à l'aide d'une arme à feu que Marvin Jr. lui avait donné quatre mois avant. Marvin Gaye serait ont tourné 45 le lendemain. Marvin Sr., a été condamné à cinq ans de probation après avoir plaidé coupable d'homicide volontaire. Accusations de meurtre au premier degré ont été abandonnées après qu'il a été révélé que Marvin Sr. avait été battu par Gaye avant le meurtre. Médecins découvert Marvin Sr. avait une tumeur au cerveau, mais a été jugé apte pour le procès. Dépenses de ses dernières années dans une maison de retraite, il meurt d'une pneumonie en 1998.

En 1987, Marvin Gaye Jr. a été intronisé à titre posthume au Rock and Roll Hall of Fame. Il fut également intronisé à Hollywood Walk de Rock en 1989 et a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1990.

En 2005, Marvin Gaye Jr. a été intronisé le Michigan Rock et légendes Roll Hall of Fame. En 2007, deux des enregistrements plus importants de Gaye, « I Heard It Through The Grapevine » et « Ce qui se passe », ont été voté légendaire Michigan chansons.

Vie personnelle

Gaye marié deux fois. Son premier mariage était de sœur du Berry Gordy Jr., Anna gordy, âgé de 18 ans son aînée. Marvin et Anna se sont mariés le 8 janvier 1964 quand Gaye avait 24 et Gordy a 42. Le mariage a implosé après Marvin commence à courtiser Janis Hunter, la fille de Slim Gaillard, en 1973. Anna a demandé le divorce en 1975. le divorce a été prononcé en mars 1977. Gaye érotique et teintée de disco studio album I Want You reposait sur sa relation avec Hunter. Dans son livre Mercy, Mercy Me : l'Art, les amours et les démons de Marvin Gaye, auteur et musique écrivain Michael Eric dyson des précisions sur la relation entre I Want You et la relation Gaye avait avec Hunter, qui a influencé sa musique :

« Je veux vous » est indéniablement un travail de romantique et érotique hommage à la femme il profondément aimés et épousera peu de temps, Janis Hunter (Janis Gaye). L'obsession de Gaye avec la femme à la fin de son adolescence est presque palpable dans les textures sensuelles qui sont aural et lyrique, la signature de l'album. Leur relation a été sans relâche passionnée et émotionnellement équarrie ; ils jouent jusqu'à l'autre points forts et au large des faiblesses de l'autre.

Il épouse en octobre 1976, Janis, qui avait 17 ans lors de leur rencontre. Cependant, le mariage dissous dans l'année. Après les tentatives de réconciliation, Janis a demandé le divorce en 1979. Le divorce a été prononcé en février 1981. Pendant ce temps, Marvin commença à fréquenter un modèle néerlandais nommé Eugenie vis. en 1982 Gaye s'est impliqué avec Lady Edith foxwell, ancienne épouse du réalisateur britannique Ivan Foxwell et passe temps avec elle à Sherston, son domaine de Wiltshire. Foxwell a couru le Club d'ambassade à la mode et a été mentionnée dans les médias comme « la Reine de Londres cafe society ». L'histoire de leur liaison a été racontée par Stan Hey dans le numéro d'avril 2004 de GQ. Le rapport cité auteur/compositeur Bernard j. Taylor comme disant que par Foxwell, lui a dit qu'elle et Gaye avaient discuté de mariage.

Gaye a eu trois enfants. Marvin Pentz Gaye, III (né en 1965), qui a été adopté par sa première épouse Anna. La chanteuse cela divulgués dans la biographie de David Ritzsur Gaye, Soul divisé : la vie de Marvin Gaye, disant qu'il avait peur d'être critiqué pour ne produisant ne pas d'un enfant. Plus tard, Gaye a eu deux enfants avec Janis Hunter, nona marvisa, surnommé "Pie" par son père (né le 4 septembre 1974) et Frankie « Bubby » Christian Gaye (né le 16 novembre 1975). Gaye introduit sa fille à un auditoire national lors d'un show en 1975. Nona pourrait faire de même huit ans plus tard, lorsque son père reçoit un hommage en Train de l'âme. Nona a même à connaître le succès comme chanteuse et actrice. Fils aîné de Gaye est un producteur de musique. Frankie est dit avoir pris le travail d'artiste. Gaye a également deux petits-enfants : Marvin Pentz Gaye IV (né en 1995), né à l'occasion de l'anniversaire de la mort de son grand-père.de 23 et Nolan Pentz Gaye (b. 1997).

MusicalitéStyle musical de Marvin Gaye a changé de diverses façons tout au long de sa carrière de 26 ans. Dès ses premiers enregistrements comme membre de The chapiteaux et Harvey et la nouvelle Moonglows la fin des années 1950, Marvin enregistré dans un style vocal de Doo-wop . Après avoir signé son premier solo d'enregistrement du contrat avec Motown, Marvin a invité les membres du personnel qu'il voulait un album adultes de normes et de couvertures de jazz . Son premier album, The Soulful humeurs de Marvin Gaye, a transmis ces genres, y compris plusieurs chansons Doo-wop et blues .

Le son Motown et soul psychédéliqueÀ commencer par son premier hit cartographiée, "Têtu Kind of Fellow de 1962" par le biais « Your immuable Love de 1967 », musique de Marvin comprenait un mélange de noir de rhythm and blues et blanc musique pop qui est venu plus tard identifiée comme le «Son Motown». Hits de 1962-1964 de Marvin reflètent une dance-pop/rock ' ne roll approche tandis que ses enregistrements de 1965 à 1969 reflète un style pop-soul. Soutenus par le groupe interne de Motown The Funk Brothers, enregistrements de Marvin Gaye pre-1970 ont été construits autour de chansons avec des paroles simples et directs pris en charge par une section rythmique de R ' ne b avec chaînes orchestrales et cornes ajoutés pour appel pop. Hits début de Marvin ont été conçus par Berry gordy, Smokey Robinson, Mickey Stevenson et Holland-Dozier-Holland.

Sound de Marvin a commencé à changer légèrement en 1967 après il a commencé à travailler avec les producteurs, Norman whitfield, Ashford & Simpson et Frank Wilson. Alors que Marvin début sound reflète un jeune chansons extérieurs, plus tard au cours de cette période y compris « You », "Enchaînés", "I Heard It Through la vigne", « Trop occupé à penser sur My Baby » et "C'est la façon Love Is" ont été enregistrées sous le son de soul psychédélique des fin des années 1960 et le début des années 70. « Soul psychédélique » mixte axée sur la guitare rock avec soul-basé à rainures. Style vocal de Marvin également changé durant cette période où il a commencé à chanter dans une texture de gospel qui avait été uniquement les enregistrements précédents esquissées dans.

Commentaire social et albums conceptuelsEn 1971, Marvin a publié son album de landmark, What's Going On. L'album et ses pistes ont été chargés dans le paysage changeant de la musique de rhythm and blues comme l'album a présenté une vue complète des maux sociaux en Amérique, notamment la guerre, brutalité policière, le racisme, toxicomanie, environnementalismeet urban decay. Au préalable, les enregistrements des troubles sociaux avaient été enregistrées par des gens comme (Curtis Mayfield &) Impressions The, The Temptations, Sam Cooke, Sly and the Family Stone et James Brown, mais c'est le premier album entièrement consacré à ces questions. L'album a été produit sous ce qu'on appelle une chanson cycle et en raison de son thème "ce qui se passe" a été l'un des premiers albums de concept à être sorti en musique soul. Soundtrack de 1972 de Marvin Man Trouble, basé sur le film de blaxploitation du même nom, principalement en vedette instrus avec quelques pistes vocales, y compris les chansons avec commentaire social. Enregistrements de 1972 de Marvin à l'extérieur de cet album — y compris « Où nous vont », « Morceau de Clay », "vous êtes l'homme" et "Le monde est évalué À X"--a également soulevé des questions sociales et était de nature personnelle. Les chansons devaient être inclus dans l'album inédit de 1972, que vous êtes l'homme, qui a été annulée après la réception modeste du titre unique. Marvin délivré sa prochaine « concept album » avec Let's Get It On, de 1973 basé sur le côté spirituel et érotique de l'amour et le sexe. Marvin a sorti un album de funk sur le thème de la même façon en 1976, je veux vous, avant de passer à des questions personnelles avec les albums ici, My Dear (1978) et Dans notre vie (1981). L'ancien album mis l'accent sur les problèmes de Marvin dans son premier mariage, tandis que ce dernier se concentre sur les luttes de sa propre vie. Albums de Marvin entre 1971 et 1981 reflètent une période où, comme l'a dit un écrivain de Allmusic , sa musique "non seulement redéfini la musique soul comme une force créatrice mais également élargi son impact comme un agent pour le changement social".

De funk de disco de R ' ne b contemporainDès les début des années soixante-dix, sound de Marvin a commencé à refléter les nouveaux sons de funk et le mouvement de disco ultérieur de la fin des années 1970. De Marvin recto-verso 1976 unique, « Je veux vous/après la danse » et son succès de 1977, « Got pour Give It Up » ont été ses tentatives seulement réussies à l'enregistrement de musique de danse disco-style alors que le 1978 unique « A Funky espace Reincarnation », « Ego Tripping Out de 1979 » et le 1981 singles « Louer » et "Heavy Love Affair" visant à l'auditoire urbain axée sur le funk. En soi, "I Want You", mélangé funk avec éléments disco, de soul et de rock lite . Avec la sortie de triple platine Midnight Love du 1982 et le massif platine, vendant des succès foudroyant, "Sexual Healing", Marvin mélange les styles de funk et de poster disco avec la musique pop Caraïbe et parfumé à l'européenne, créant ainsi un mélange qui a influencé la moderne R ' ne b sonore. « Sexual Healing » a été le succès plus grand de R ' ne b de l'années 1980-# 1 pendant 10 semaines consécutives. Certains des communiqués à titre posthume de Marvin ont pu être modifiées dans la nature : du 1985 rêve de sa vie a été produit principalement en un son électro funk surtout dans la première moitié de l'album, tandis que son posthume "mettant en vedette" le rappeur Erick Sermondu hit de 2001, "Musique" l'amena à un public plus jeune de hip-hop .

Héritage et influencePlusieurs historiens, carrière de Marvin Gaye "s'étend sur toute l'histoire de rhythm and blues des années cinquante Doo-wop à eighties soul contemporaine. » [[] 25] Critiques a déclaré que la musique de Gaye "signifié le développement de la musique noire de brutes de rhythm and blues, par le biais de sophistiqué soul à la conscience politique des années 1970 et augmenté la concentration sur la politique personnelle et sexuelle par la suite".[[] 26] Utilisation de Marvin de multi-suivi ayant émis des sons, enregistrement de chansons des enjeux sociaux, politiques et sexuelle et la production des albums de nature autobiographique ont influencé toute une génération d'artistes de divers genres. Comme un artiste qui a rompu avec l'atmosphère contrôlée de Motown Records dans les années 1970, il a influencé les carrières des compagnons de l'étiquette, comme stevie Wonder, The Isley Brothers et, plus tard en Epic Records, Michael Jackson pour gagner le contrôle créatif et produits/co-produce leurs propres albums. La carrière de R ' ne b plus tard étoiles telles que Rick James, Prince, R. Kelly, D'Angelo, Janet Jackson, Lustevie, George Michael, Justin timberlake, Usher, Bobby V et J. Holiday ont également influencé par la musique de Marvin Gaye. Érotique concept albums de Marvin tels que Let's Get It On et je veux vous inspiré des albums similaires publiés par Smokey Robinson, Barry White et son coproducteur sur I Want You, Leon Ware. Artistes modernes tels que teena Marie et Mary j Blige ont également Marvin référencé dans leurs propres chansons. En 2004, Rolling Stone a classé # 18 sur leur liste des 100 plus grands artistes de tous les temps.[[] 27]

Hommages et couverturesEn 1983, Spandau Ballet enregistre le single "True" en hommage à Marvin et de la Motown sonore il aida établi. La même année, groupe electro-funk De j. r. dernière arrivée lui mentionné leur hit dance, « Entraves sur mes pieds ». DeBargede 1983 hit, "All This Love" a été musicalement influencé par le son de Marvin et était selon la rumeur qu'ils avaient voulu Marvin pour enregistrer la chanson lui-même. Cependant, Marvin avait quitté l'étiquette avant qu'ils pouvaient approcher de lui.

Le 2 avril 1984, le lendemain de la mort de Marvin, duran duran dédié leur performance live de "Save a Prayer" alors que sur leur tournée de chanter bleu argenté et apparaissant sur leur album Arena à lui. Chansons d'hommage au chanteur inclus Diana Ross'"Missing You" and The Commodores'"Nightshift" est devenu hits avec chaque chanson atteignant le numéro un sur le Billboard Hot R & b des singles. D'autres artistes qui ont rendu hommage à Marvin dans une chanson ou référencé lui ont inclus, ami et ancien label Motown -mate Edwin Starr, qui a sorti "Marvin" le mois après sa mort, de teena Marie"My Dear m. Gaye », le Violent Femmes' 1988 single « Voir mon navires », Labyrinthe mettant en vedette de Frankie Beverly1989 R ' ne b hit, "Soyeux Soul", ABCde 1987 unique "Lorsque Smokey chante" ("ce qui se passe sur (chanson)" de Gaye est échantillonnée pour le mélange de Miami) et George Michael"John et Elvis sont morts" où Marvin est mentionné dans un les dernières lignes du refrain répété. stevie Wonder a écrit la chanson "Lighting Up bougies" en hommage à Gaye après sa mort et interprété la chanson à l'origine à des funérailles de Gaye. Plus tard, Wonder a enregistré la chanson pour la bande originale de Jungle Fever .

En 1992, l'artiste israélien izhar ashdot a dédié sa chanson "eesh hashokolad" à Gaye. Deux albums hommage, du 1995 Inner City Blues : la musique de Marvin Gaye (qui présentait de Nona version de "inner city Blues") et Marvin est 60 de 1999 vedette couvertures de matériel plus célèbre de Marvin. Depuis les années 1960, les chansons de Marvin ont été couvertes par une variété d'artistes. The Rolling Stones "Baby Don't You Do It" enregistré au début de leur carrière. Le groupe a également enregistré "Baby Don't You Do It" nombreuses reprises sous le titre de l'Order of the Black "Don ' T Do It" ; les différentes versions, les deux studio et vivre, apparaissent sur plusieurs albums et coffrets (le seul à être sorti comme un seul provenait de Rock of Ages), ainsi que de leur concert 1976 du film The Last Waltz. Rod Stewart au cours de son mandat au début avec Steampacket couverts "Peut I Get un témoin". Son succès de 1965, "Comment Sweet c'est (À être aimé par vous)" était couvert trois fois par Junior Walker en 1966, à nouveau en 1975 par James Taylor, puis en 2002 par la chanteuse de gospel Helen Baylor. Dans la version de Baylor, elle a substitué le mot « baby » pour Jésus.

Hit de 1968 de Gaye « I Heard It Through the Grapevine » a été fréquemment repris avec les versions enregistrées par creedence Clearwater Revival, Roger troutman, Edwin Starr et Le California Raisins secs. Donny Hathaway réalisé une version live de "Ce qui se passe" pour son album Live de 1972 alors que cyndi lauper enregistré un haut quarante version de "Ce qui se passe" en 1987, la chanson a été ré-enregistré par une variété de pop contemporaine, artistes r & b et rap en 2001 (nouveauy compris les Nona) pour le sida bénéficient et a été plus tard dédié aux événements des attentats du 11 septembre 2001. Quelques années après, groupe de rock A Perfect Circle a repris la chanson dans leur propre version de hard rock . Le chanteur "Mercy Mercy Me (The Ecology)" a été reprise par le groupe de rock The Strokes , qui comprenait Eddie vedder au chant. Chanteuse de R ' ne B Angela winbush couverts "inner city Blues" en 1994 et a été enregistrée dans une version légèrement différente par Gil Scott Heron dans les années 1970. Aaliyah couverts "Got pour Give It Up" sur son album Un sur un Million.

Gospel–soul légendes Mavis Staples et aretha Franklin ont chaque couvert "entièrement sacré" de l'album What's Going On , tandis que "Let's Get It On" a été célèbre échantillonnée par Shaggy sur son single percée, 1994, « Boombastic ». Les versions de "Sexual Healing" ont été enregistrées par Soul Asylum, Ben Harper, Max-A-Million, Kate Bush, Neil Finn, Sarah Connor et Ne-Yo. Michael mcdonald, Diana Ross et Amy winehouse ont tous couverts ou refaites leurs propres versions de "Ain't aucune montagne assez élevé", hit 1967 de Marvin avec Tammi Terrell tandis que Luther vandross et Cheryl Lynn réinterprété le single de Marvin/Tammi, "Si ce monde étaient Mine" en 1982. Mary J. Blige et Method Man, avec permission, échantillonné une interpolation de "Vous êtes tous i ont besoin de Get By" pour leur tube de 1995, "vous êtes tous besoin / I ll Be There pour vous". En juin 2008, D'Angelo aux côtés de erykah badu enregistré duo hit de Gaye avec Terrell, "Your Precious Love" pour son "The Best jusqu'à présent".. .compilation album.

Le 2 avril 2006, le 67e anniversaire de la chanteuse, ce qui aurait été un parc près du quartier où Marvin grandit à Washington, D.C. est renommé après lui, après une discussion avec le Conseil de la ville. "Inner City Blues (faire Me Wanna Holler)" a été reprise par John Mayer dans son Album comme / est, sorti en 2004. La couverture également en vedette DJ Logic. Elton Johnde chanson "Club à la fin de la rue" mentionne également Marvin Gaye. Sur le 25e anniversaire de la mort de Marvin Gaye, ville natale de la chanteuse de Washington, D.C. honoré à nouveau la chanteuse en renommant une rue qu'il a grandi sur appelé « Marvin Gaye Way ».

Réalisations musicales et communiqués à titre posthumeGaye inscrit 41 Top 40 hit singles sur Billboard's Pop des singles entre 1963 et 2001, 60 Top 40 R ' ne b singles chart hits de 1962 à 2001, 18 Top Ten pop singles sur le diagramme pop, 38 Top 10 singles dans le classement R ' ne b,[[] 28] trois numéro un pop hits et treize hits de R ' ne b numéro un et ex æquo avec Michael Jackson en total ainsi que le quatrième plus grand artiste de tous les temps de passer le plus de semaines à la place de numéro un sur le classement des singles R ' ne B (52 semaines). En tout, Gaye a produit un total de 67 singles sur le Billboard au total, cinq décennies, y compris les cinq communiqués à titre posthume.

L'année qu'un remix de « Let's Get It On » est sorti à la radio de l'adulte urbaine contemporaine , "Let's Get It On" a été certifié disque d'or par la RIAA pour la vente de plus de 500 000, ce qui en fait le single le plus vendu sur Motown aux États-Unis. Gaye "I Heard It Through the Grapevine" est le plus vendu Motown international unique, a expliqué par une réédition en Europe après un Jeans de 501 Levi commerciale en 1986.

Le 19 juin 2007, Hip-O Records réédité album final de la Motown Gaye, Dans notre vie comme une édition augmentée de deux disques intitulée dans notre vie?: The Love Man Sessions, ramenant le titre original avec le point d'interrogation et comprenait une combinaison différente de l'album, qui a été enregistré à Londres et également y compris les chansons originales de l'album Love Man , qui étaient des chansons plus tard édités les paroles de chansons que fait l'album Dans notre vie . La même étiquette a publié une édition deluxe de l'album de ici, mon cher de Gaye, qui comprenait un reséquençage de pistes de l'album des producteurs comme Salaam remi et Bootsy Collins.

Sa performance de NBA All-Star Game 1983[[] 29] de l'hymne national a été utilisé dans une Nike commercial mettant en vedette l'équipe américaine de basket-ball olympique 2008. Aussi, sur CBS Sports des final NBA télédiffusée à ce jour (avant que le contrat s'installe à NBC) à la fin du cinquième match de la finale de 1990, ils ont utilisé performance de match des étoiles de Gaye 1983 sur le générique de fin. Plus récemment, il a été utilisé dans l'intro de documentaire de « Dixième manche » de Ken Burn sur le jeu de baseball.

En 2008, Gaye gagné 3,5 millions de dollars et s'est déroulée 13e dans « Top-gagnant Dead célébrités » dans Le Magazine Forbes.

Est-ce que l'un de ses plus célèbres chansons, votés # 1 et plus grande chanson de Motown et son "What's Going On" "I Heard It Through the Grapevine" est sur les top cinq.

Documentaires et filmsUn documentaire sur Gaye - What's Going On : The Story de Marvin Gaye -était un UK /PBS USA coproduction, réalisé par Jeremy marre et a été diffusée en 2006. deux ans plus tard, la spéciale re-aired avec une production différente et plus récents entretiens, après qu'il a été rediffusé : un Masters américain spécial. Gaye est référencée comme l'un des actes surnaturels à apparaître dans la courte histoire et version ultérieure de télévision Stephen King cauchemars et cauchemars dans "vous savez ils Got un enfer d'une bande".

Une pièce de caryl Phillips appelé A Long Way from Home, en mettant l'accent sur la relation de Gaye avec son père et de ses dernières années à Ostende, a été diffusée par la BBC Radio 3 en mars 2008. Il comprenait O. t. Fagbenle : Gaye et Kerry schiste que Marvin Gay Sr., avec Rhea Bailey, Rachel Atkins, Damian Lynch, Alibe Parsons, Ben Onwukwe et Major Wiley. Il a été réalisé par Ned Chaillet et produit par Chris Wallis.

Jusqu'à présent, trois films sont actuellement prévus sur la vie de Marvin. Un film, Sexual Healing, est basé sur la carrière de post-Motown de Marvin Gaye dernières années avec Jesse l. Martin jouant Marvin et James Gandolfini , jouant basée en Belgique, mentor de Marvin organisateur de concerts Freddy Cousaert.[[] 32] Un autre film, simplement intitulé, Marvin, est également dans les plans de production avec F. Gary Gray en tête de réaliser le film.[[] 33] Ce film, contrairement aux Sexual Healing, mettra l'accent sur l'histoire de la vie entière de Marvin parce que contrairement à Sexual Healing, le deuxième film a accueilli des droits au catalogue de la Motown de Marvin. Musiciens commun et Usher et acteur Will Smith ont soit été selon la rumeur à ou ont aspirait à jouer la chanteuse éventuellement dans le deuxième film. Un troisième film sur Gaye est auraient été produit par Motown avec sa direction guidée par le réalisateur Cameron crowe.

Discographie

Albums studio1961 : Les humeurs Soulful de Marvin Gaye
1962 : Que Fellow Kinda Têtu
1964 : Quand je suis seul I Cry
1964 : Hello Broadway
1965 : Comment Sweet c'est être aimé par vous à
1965 : Un hommage à la grande Nat "King" Cole
1966 : Humeurs de Marvin Gaye
1968: I Heard It Through the Grapevine
1969 : M.P.G.
1970 : C'est ainsi que l'amour est
1971 : Que se passe-t-il (U.S. # 6)
1972 : Trouble Man
1973 : Let's Get It On (# 2 aux États-Unis)
1976 : Je veux que vous (U.S. # 4)
1978 : Ici, ma chère
1981 : Dans notre vie.
1982 : Love de minuit (# 7 U.S.; UK # 10)
1985 : Rêve de sa vie (à titre posthume)
1985 : Romantically Yours (à titre posthume)
Albums duo1964 : Ensemble (avec Mary Wells)
1966 : Prendre deux (avec Kim Weston)
1967 : Unie (avec tammi terrell)
1968 : Vous êtes tous besoin (avec tammi terrell)
1969 : Facile (avec tammi terrell)
1973 : Diana & Marvin (avec Diana Ross)
Singles américains et UK Top Ten1963: "Fierté et joie" (US # 10)
1964: "Comment Sweet c'est (À être aimé par vous)" (US # 6)
1965: «Je vais être sacrément" (États-Unis # 8)
1965: "Ain't qui particulière" (États-Unis # 8)
1967: "Votre précieux Love" (US # 5)
1967: «Si je pouvais créer mon tout le monde autour de vous» (US # 10)
1968: "Ain't Nothing Like the Real Thing" (États-Unis # 8)
1968: "Vous êtes tous qu'il faut obtenir par" (US # 7)
1968: "I Heard It Through the Grapevine" (US # 1. UK # 1)
1969: "Trop occupés à penser à mon bébé" (US # 4 ; UK # 5)
1969: "La chanson oignon" (UK # 9)
1969: "C'est ainsi que l'amour est" (US # 7)
1970: "Abraham, Martin et John" (UK # 9)
1971: "Ce qui se passe" (US # 2)
1971: "Mercy Mercy Me (l'écologie)" (US # 4)
1971: "Inner City Blues (Make Me Wanna Holler)" (US # 9)
1972: "Trouble Man" (US # 7)
1973: "Let's Get It On" (US # 1)
1974: "Vous êtes tout" (UK # 5)
1977: "Got to Give It Up" (US # 1. UK # 7)
1982: "Sexual Healing" (US # 3 ; UK # 4)
1985: "Sanctifiés Lady" (US # 2 ; Nous R ' ne B)
1986: "I Heard It Through the Grapevine (réédition britannique)" (UK # 8) 

 Filmographie

1965 : Le spectacle T.A.M.I. (documentaire)
1969 : La ballade de Andy Crocker (Téléfilm)
1971 : Chrome et chaud en cuir (Téléfilm)
1972 : Man trouble (cameo ; soundtrack)
1973 : Save the Children (documentaire)
Vidéos et DVDLa chose réelle : performance (1964-1981) Motown/Universal 2006
"Marvin Gaye Live in Montreux 1980" [[] 35]
Marvin Gaye dans la culture populaireDans la publicitéPendant les Jeux olympiques d'été de 2008, Nike a couru annonces axés sur hommes les États-Unis de l'équipe de basket-ball avec performance de 1983 de Marvin Gaye de "The Star-Spangled Banner" lors du NBA All-Star Game. Le message est : l'équipe a trouvé l'inspiration de la façon Marvin Gaye a interprété la chanson.
Dans la musiqueChanteuse teena Marie rend hommage à Marvin Gaye, avec sa chanson intitulée « Mon cher m. Gaye. »
eazy e mentionne Gaye dans la chanson "8 ball": "mettre dans le ruban vieux de Marvin Gaye Greatest Hits, tournant la merde up a la basse cogneur froid, à travers le côté est au sud de Compton. »
Chanson R ' ne b groupe du jour 26 , « Come With Me », comporte la ligne: "Lonely à la crèche/avait de se lever et de recherche pour moi une honeydip/écoute de 'Sexual Healing'".
Rappeur The Game mentionne Marvin Gaye dans la chanson "Dreams" : "Tête dans les nuages, demandais où l'enfer est allé Marvin Gaye"
La chanson intitulée « Dreamworld », Robin thickedu troisième album, contient une référence à Marvin Gaye, "je dirais Marvin Gaye, votre père ne voulait pas que vous à mourir".
Sur son album (sorti à titre posthume), Pimp C mentionne Gaye dans l' intro de "Get My Money" ("I'ma étape jusqu'à cette mic comme Marvin Gaye").
En 1997, chanteuse de R ' ne B Aaliyah fait une reprise de "Got pour Give It Up de Marvin Gaye" qui comportait Slick Rick.
Dans la chanson « Hörst Du mich? » par le groupe allemand Hip Hop fettes brot, le premier couplet est dédié à Marvin Gaye.[[] 36]
Faible de rock indie mentionne Gaye dans leur chanson, « Dans les drogues »: « [A] nd j'ai fermé les yeux comme Marvin Gaye, mais maintenant j'ai eu assez. »
Dans la chanson « In the Mood » par The Whispers, certaines paroles dans le premier couplet sont : "How about certains Marvin Gaye ? Envie de certains "Sexual Healing"..."
Dans la chanson « Méduse » sur l'album de ghostface killah Fishscale, Cappadonna et Trife chantent la ligne, "elle a obtenu le corps comme ce qui se passe sur / ou certains Marvin Gaye **** comme permet de le faire".
Dans "Keep Ya Head Up" de 2Pac, les paroles dans le second couplet sont: "Je me souviens de Marvin Gaye utilisé à chanter pour moi, il m'avait Feelin ' comme black était la chose à être. »
R ' ne B Trio H-ville ses débuts caractéristiques unique "Knockin 'bottes" la ligne : "Listening to certain Marvin Gaye tout au long de la nuit" sur l'album de 1993 fièvre pour Da saveur.
Rappeur Erick Sermonde chanson "Musique", sur la quel est le pire que pourrait arriver? soundtrack (2001), mettant en vedette Martin Lawrence et Danny devito, échantillons Marvin "I ' ve Got My Music".
The Commodores rend hommage à Marvin Gaye et Jackie Wilson sur leur hit "Nightshift" en 1985.
Les Red Hot Chili Peppers' chanson 1991, "The justes et the Wicked", mentionné Gaye dans les paroles, "Marvin Gaye, mon amour / where did go wrong?"
Jamie foxx, dans la chanson «Slow Jamz», mentionne: « elle dit qu'elle veut certains Marvin Gaye, certains Luther vandross, un Li ' l Anita, définissez définitivement ce parti au large de droit ".
Dans « Smooth Operator » par big daddy kane, Kane fait référence à "Let's Get it On de Marvin Gaye" sur le dicton verset troisième, ".. aussi jouer juste Marvin Gaye et Let's get it on. »
Il est également mentionné dans "thugz Mansion" comme étant dans le ciel de Tupac: « vu un spectacle avec Marvin Gaye hier soir, il m'a shook. »
Spandau Ballet1983 percée single, "True" (écrit par Martin Kemp), comporte la ligne "écouter Marvin tout au long de la nuit / c'est le bruit de mon âme".
La chanson Prefab Sprout "quand les anges", de leur album de 1985 "Steve mcqueen", a été inspiré par la mort de Marvin Gaye.
Références T-Rock, ".. .like Marvin Gaye dit, nugga Let's get it on...", dans la chanson « Workin » de l'album Blood Money avec Lord Infamous et II-Tone.
Sur son album (sorti à titre posthume), Pimp C mentionne Gaye dans l' intro de "Jeune prostituée" ("Marvin Gaye, comme Marvin Gaye, bitch").
La chanson "voir mon navires" de l' album 3 par Violent Femmes , dit "Mercy Mercy me Marvin Gaye ai été abattue par son père".[[] 37]
À l' écranFilm
Il a joué « Jim » dans le film de 1971 biker Chrome et chaud en cuir, qui a également présenté Larry Bishop.
Télévision
Dans The Sopranos saison 6, épisode 1 («Membres seulement»), Oncle Junior pousses Tony Soprano et vito spatafore plus tard Remarques: « Il Marvin Gaye avait son propre neveu ».
Sur l'épisode de The tavis Smiley Show qui a été diffusée le 15 novembre 2004, le rappeur Nas dit, « So c'est comme Marvin Gaye ».
Dans la poésieArtiste polyvalent B. Dolande 2010 album, Fallen maison 3D enfoncé City (Strange Famous Records), "Marvin" est un poème sur les derniers jours de Marvin Gaye.

OTIS REDDING
Vign_otis-redding
Otis Redding, né le 9 septembre 1941 à Dawson (Géorgie)
 Décédé le 10 décembre 1967 dans le Wisconsin,
est un des plus grands chanteurs américains de soul music. Mort à 26 ans dans un accident d’avion, il laisse derrière lui une œuvre de seulement quelques années, bien que très dense.
 

était un chanteur américain de soul . Souvent appelé le « roi de la Soul », il est réputé pour une capacité de transmettre des émotions fortes grâce à sa voix. Selon le site Web du Rock and Roll Hall of Fame (où il a été introduit en 1989), nom de Redding est "synonyme avec l'âme du terme, musique qui découle de l'expérience noire en Amérique par le biais de la transmutation de l'Evangile et le rhythm and blues en une forme de funkytémoignant laïque. »[[] 3] En outre, critique de rock Jon Landau a déclaré en 1967, "Otis Redding est rock n Roll" Redding meurt dans un accident d'avion à l'âge de 26, un mois avant son plus grand succès, "(Sittin'On) The Dock of the Bay", est sorti.


Biographie
 Début de la vieRedding est né dans la petite ville de Dawson, Géorgie. Quand il avait cinq ans, sa famille s'installe à Macon, Géorgie, où Redding chanté dans une chorale de l'église et de l'adolescence a remporté le spectacle au théâtre Douglass pendant quinze semaines d'affilée.[[] 5] Son influence plus tôt a Little Richard (Richard Penniman), également un résident de Macon.[[] 6] Redding dit, "si elle n'avait pas été pour Little Richard, je serait pas ici. Je suis entrée dans l'industrie de la musique de Richard – il est mon inspiration. J'ai utilisé pour chanter comme Little Richard, ses trucs de Rock ' ne Roll, vous savez. Richard a soul, trop. Ma musique actuelle a beaucoup de lui en elle. »[[] 7]

CarrièreLes notes de pochette qui accompagne l'album Atlantique de 1966 Otis bleu – Otis Redding Sings Soul, écrit par Bob Rolontz, décrivent début de carrière Redding : "comme toutes les histoires de réussite, c'est un long chemin pour Otis Redding avant tout d'abord, il frappe Records. Il est entré et a remporté un certain nombre de concours amateurs locales dans sa ville natale de Macon. Redding devenue le chanteur avec Johnny Jenkins et le Pinetoppers, un groupe qui avait commencé à s'établir dans les universités et collèges du Sud. Un enregistrement au début qui Otis Redding faite avec le groupe, « Amour Twist » (qui a été publié sur l'Atlantique) a créé une action régionale. Longtemps après que tout en Redding était encore un membre du groupe, il a enregistré sa propre chanson « Ces armes de Mine, » à la fin d'une session de Pinetoppers. Il est devenu un succès massif, et Redding se rendait. »

En 1960, Redding commence à sud avec Johnny jenkins et de la Pinetoppers en tournée. En plus de chanter, Redding servit également pilote Jenkins (le chef d'orchestre ne possédait pas de permis de conduire). La même année, il a fait ses premiers enregistrements, « Fat Gal » et « Shout bamalama, » avec ce groupe sous le nom de « Otis Redding et le Pinetoppers, » émis sur les confédérés et l'orbite de disques avant d'être repris par la filiale Bethléem de roi.

En 1962, Redding fait sa première véritable marque dans l'industrie de la musique pendant une session de Johnny Jenkins lorsque, pendant le temps de studio en survolant, il a enregistré « Ces armes de Mine », une ballade qu'il avait écrit. La chanson est devenue un mineur qui a frappé le Volt Records, une filiale de célèbre Southern soul label Stax, basé à Memphis, Tennessee. Son manager a été boursier Maconite, Phil walden (qui plus tard a co-fondé Capricorn Records). Redding était également géré pendant une brève période par frère cadet de Walden Alan walden , tandis que Phil était étranger due à un projet militaire.[[8] Otis Redding continuèrent de sortir pour Stax/Volt et construit ses fans par largement tournée un spectacle avec l'appui de collègues artistes Stax Sam & Dave. Hits supplémentaires entre 1964 et 1966 inclus « M. pitoyable », « Je ne peux pas Turn You Loose » (une version instrumentale accélérée devait devenir musical entrée The Blues Brothers ), "essayez un peu de tendresse" (un remake des années 1930 standard par Harry Woods, Jimmy Campbellet Reg Connelly, plus tard en vedette dans le film de John Hughes Pretty in Pink), "(I Can ' T Get No) Satisfaction" (écrit par Mick Jagger et Keith Richards des Rolling Stones) et "Respect" (plus tard un smash frappé pour aretha Franklin).

Redding a écrit beaucoup de ses propres chansons, qui était inhabituelle pour l'époque, souvent avec Steve Cropper (de la bande de house Stax Booker t. & the M.G., qui sert habituellement Otis de chœurs de bande dans le studio). La chanteuse de Soul Jerry Butler a co-écrit un autre succès, "J'avez été Loving vous trop Long". Un des Redding du peu de chansons avec un important après mainstream était "Tramp", (1967) en duo avec Carla Thomas.

En 1967, Redding effectuées au large et influents Monterey Pop Festival. Ses dons musicales extraordinaires ont été ensuite exposés à un public plus large et peuvent avoir contribué à son succès comme un artiste de musique populaire.

[Modifier] MortLe 9 décembre 1967, Redding et sa bande de sauvegarde, The Bar-Kays, fait une apparition à Cleveland, Ohio, le local "Optimiste" télévision montrent. Dans la nuit, ils ont effectué au Casino de Leo, un club de petit lieu à Cleveland.[[] 9] Le lendemain après-midi, Redding, son manager, le pilote et quatre membres de The Bar-Kays ont été tués lorsque son avion Beechcraft 18 s'est écrasé dans le Lac Monona à Madison (Wisconsin), le 10 décembre 1967. Les deux Bar-Kays restants ont été Ben cauley et James Alexander. Cauley était la seule personne à bord de l'avion Redding pour survivre à l'écrasement. Alexander a été sur un autre plan, puisqu'il y avait huit membres en partie Redding et l'avion ne pouvait contenir que sept et c'était de Alexander tourner dans la rotation de prendre un vol commercial. Ben Cauley a signalé qu'il avait été endormis jusqu'en secondes avant l'impact et rappelle qu'il a vu au réveil partenaire phalon Jones look out une fenêtre et de dire, "Oh, aucun! » Cauley, a déclaré la dernière chose dont il se souvenait avant le crash a été détaché sa ceinture de sécurité. Il retrouve alors dans les eaux glaciales du lac, saisir un coussin pour maintenir à flot.[[] 10]

Le corps de Redding a été retrouvé le lendemain lorsque le lit du lac a été fouillé.[[] 11] Il a été enseveli dans son ranch privée en chêne rond, Géorgie, 23 milles (37 km) au nord de Macon. La cause de l'accident n'a été jamais précisément déterminée.

Redding a été dans le deuil son épouse Zelma, mère et père, sa fille Karla et ses fils Dexter et Otis III. 

Communiqués à titre posthume«(Sittin'On) The Dock of the Bay» a été enregistré seulement trois jours avant la mort de Redding. Selon Nashid Munyan, conservateur de la Stax Museum of American Soul Music, Redding considérée la chanson inachevée, avoir sifflé la mélodie d'un couplet pour lequel il avait l'intention de composer des paroles plus tard,[[] 12] alors que le livre de Rob Bowman "USA soulsville" prétend que Steve Cropper avait écrit un rap pour lui de prendre la parole sur la chanson qu'elle s'est évanouie, mais Otis a tout simplement oublié les mots. La chanson est sortie (avec le lieu-holding sifflement intacte) en janvier 1968 et devient Redding seulement single numéro un sur le Billboard Hot 100et le premier single numéro un à titre posthume en U.S. graphique historique. «(Sittin'On) The Dock of the Bay» était un départ stylistique important de la majeure partie de ses travaux antérieurs et pourrait avoir présageait un changement de direction pour le chanteur.[[] 13]

Peu de temps après la mort de Redding, Atlantic Records, distributeur des rejets Stax/Volt, a été achetée par Warner Bros. Stax était tenu de renégocier son contrat de distribution et a conclu qu'Atlantique appartenant effectivement le catalogue de dos Stax/Volt ensemble.[[] 14] Stax n'a pas pu reprendre les droits sur leurs enregistrements et rompu leur relation avec l'Atlantique. Atlantique a également conservé les droits de tous les inédits Otis Redding masters.[[] 14]

Redding avait enregistré une quantité massive de matériau fin 1967, juste avant sa mort (c'est à partir de ces séances que le quai de la baie de "(Sittin' On) » a émergé). Atlantique avait assez de matière pour trois nouveaux Redding albums studio – The Immortal Otis Redding (1968), Love Man (1969) et Tell the Truth (1970) – qui étaient tous émis sur l'Atlantique atco Records.[[] 14] Un certain nombre de singles réussie a émergé de ces LPs, parmi eux "Amen" (1968), "Hard to Handle" (1968), "I ' ve Got Dreams to Remember" (1968), "Love Man" (1969) et "Look à que Girl" (1969).[[] 14] Singles ont été également levés de deux albums live de Redding émis par l'Atlantique, En personne au Whisky a Go Go, enregistré en 1966 et a émis de 1968 sur Atco et le Festival de Monterey International, un communiqué de Reprise Records mettant en vedette certains des performances live Monterey Pop Festival de The jimi Hendrix Experience de côté tous de Redding côté deux. Le 18 mai 2010, Stax Records a sorti un enregistrement de trois disques de trois ensembles complets qu'il a joué au club Whisky a Go Go en avril 1966. 

Héritage

En 1993, le Bureau de poste des États-Unis a émis un timbre postal commémoratif de Otis Redding 29 cents. Redding a été intronisé dans le Songwriters Hall of Fame en 1994, et en 1999, il reçoit à titre posthume Grammy Lifetime Achievement Award. Le Rock and Roll Hall of Fame énumérés trois enregistrements Redding ("Shake", "(Sittine) le quai de la baie" et "essayez un peu de tendresse") parmi la liste des « 500 chansons that forme Rock and Roll. » [[] 15] American music magazine Rolling Stone classé Redding # 21 sur leur liste des 100 plus grands artistes de tous les temps,[[]de 16 et en 2008 nomme le huitième plus grand chanteur de tous les temps.

En 2002, la ville de Macon a honoré son fils natif, dévoilement d'une statue commémorative de Redding dans le parc de porte d'entrée de la ville. Le parc est à côté de l'Otis Redding Memorial Bridge, qui traverse la Rivière Ocmulgee. La Fondation de Rhythm and Blues nommé Redding comme récipiendaire du prix 2006 de son héritage.

En septembre 2007, la première anthologie de DVD officielle de performances live Redding est sortie par le Groupe de musique de Concord, les propriétaires actuels du catalogue Stax. Le DVD, intitulé rêves afin de rappeler : l'héritage de Otis Redding, 16 représentations album classiques et à 40 minutes de nouvelles entrevues documentant la vie et la carrière de Redding en vedette.[[] 17] Elle a été créée au Théâtre Douglass.

[Modifier] ExpositionÀ l'occasion du 40e anniversaire du décès de Redding, le Music Hall of Fame de Géorgie a présenté la première grande exposition de musique, photographies, films et artefacts documentant la chanteuse vie et héritage musical (14 septembre 2007 – le 10 septembre 2008). L'exposition a été nommée « Musée exposition de l'année » par la Géorgie Association des musées et des galeries en janvier 2008.[citation nécessaire]

[Modifier] Dans la culture populaireÀ partir de leurs représentations de 1993-1994 de la chanson "Hey Nineteen", le groupe Steely Dan remplacé l'expression "Hey Nineteen/qui est Aretha Franklin / elle ne se souvenir/Queen of Soul" avec "Hey Nineteen/qui est Otis Redding / elle ne me souviens/roi de Soul. » Tout en chantant dans le tour de deux contre Nature de 2000, Donald fagen souvent vide l'attribution de nom pour le chant-long auditoires à remplir, et lorsque la plupart d'entre eux a chanté « aretha Franklin », il corrige en disant : "nonqui est Otis Redding. »
Une ressemblance de Redding apparaît comme une version maléfique de lui-même en cauchemars et cauchemars, adapté de la nouvelle de Stephen King vous savez ils Got un enfer d'une bande. Redding est dépeint comme un agent de police dans la ville de Rock N Roll Heaven, qui est peuplé par des légendes fin de rock and roll.
Musique Redding était présente dans le film de 1991 Les engagements, y compris "M. lamentable", "Essayez un peu tendresse", "Dur pour gérer", et "I ' ve Got Dreams to Remember".
[Modifier] DiscographiePour plus de détails sur ce sujet, voir discographie Otis Redding.
Albums studio
Douleur dans mon cœur (1964)
La grande Otis Redding chante Soul Ballads (1965)
Otis bleu : Otis Redding chante Soul (1965)
L'Album Soul (1966)
Complète et incroyable : la Otis Redding Dictionary of Soul (1966)
Roi et Reine (avec Carla Thomas) (1967)
Albums studio posthume
Le quai de la baie (1968)
L'immortel Otis Redding (1968)
Love Man (1969)
Dire la vérité. (1970)
----------------------------

http://en.wikipedia.org/wiki/Otis_Redding
--------------
SAM COOKE
Vign_sam_cooke
 Nom Sam Cook
Naissance 22 janvier 1931 Clarksdale, Mississippi
États-Unis

Pays d’origine Américaine
Décès 11 décembre 1964 -Los Angeles, Californie -États-Unis

Activité principale Chanteur, compositeur -Genre musical Gospel, Soul, Rhythm and blues
                  Années d'activité 1950-1964


connu sous le nom Sam Cooke, était un afro-américain gospel, R ' ne B, soulet pop chanteur, auteur-compositeuret entrepreneur. Il est considéré comme un des pionniers et fondateurs de la musique soul.[[] 2] Il est communément connu comme le Roi de la Soul pour ses capacités vocales inégalées et influence sur le monde modern de la musique. Sa contribution dans la musique Soul pionnier a conduit à la montée du aretha Franklin, Bobby womack, Al Green, Curtis mayfield, stevie Wonder, Marvin Gayeet populariser Otis Redding et James Brown.[[] 3][[] 4][[] 5]

Cooke a 29 Haut-40 hits aux États-Unis entre 1957 et 1964. Major touche comme "Qu'you Send Me", "A Change Is Gonna Come", "Gang de chaîne", "Wonderful World", et "Apporter It on Home to Me" sont certaines de ses chansons les plus populaires. Cooke a également été parmi les premiers acteurs noirs modernes et les compositeurs pour s'occuper de l'aspect commercial de sa carrière musicale. Il a fondé un label et une société d'édition comme une extension de sa carrière comme chanteuse et compositeur. Il a également pris une part active dans le American civil rights Movement.[[] 6]

Le 11 décembre 1964, Cooke a été abattu par le gestionnaire de l'Hacienda Motel à Los Angeles, en Californie , à l'âge de 33 ans. À l'époque, les tribunaux a statué que Cooke était ivre et en détresse, et que le gestionnaire avait tué Cooke dans ce qui fut plus tard jugé un homicide justifiable. Depuis ce temps, les circonstances de sa mort ont été largement contestées.

Début de la vie et la carrièreArticle principal : The Soul agitateurs
Cooke est né à clarksdale, Mississippi. Plus tard, il a ajouté un « e » sur la fin de son nom, bien que la raison de ceci est contestée.[[] 7] Il fut un des huit enfants d'Annie Mae et le révérend Charles cuisinier, un pasteur Baptiste . Il avait un frère, L.C., qui quelques années plus tard allait devenir un membre de la bande de doo Wop Johnny Keyes et le Magnificents. La famille déménagea à Chicago en 1933. Cooke à Wendell Phillips Academy High School à Chicago, la même école que Nat "King" Cole a participé à quelques années plus tôt.[[] 7]

Cooke a commencé son Évangile de chant de carrière avec ses frères et sœurs dans un groupe appelé The Singing Children. Tout d'abord, il est devenu connu comme chanteur avec la Route au Québec à l'adolescence. En 1950, Cooke a remplacé ténor gospel R.H. Harris comme le chanteur du groupe gospel landmark The Soul agitateurs. Sous la direction de Cooke, le groupe signe avec Spécialité Records et enregistre les hits "Peace in the Valley", "quelle mesure suis-je de Canaan?", "Jesus payé la dette" et "One More River", parmi beaucoup d'autres chansons de gospel.

Succès popSon premier single pop, « Aimable » (1956), a été publié sous l' alias "Dale Cook"[[] 2] afin de ne pas s'aliéner sa base de fan gospel (il a chanté avec les agitateurs Soul jusqu'en 1957) ; Il y avait une stigmatisation considérable contre gospel singers musique séculaire. Toutefois, il dupe pas un[[]de 8 - voix unique et distinctif de Cooke ont été facile à reconnaître. Art rupe, chef de la spécialité Records, le label de l'âme agitateurs, a donné sa bénédiction pour Cooke enregistrer de la musique profane sous son vrai nom, mais il était malheureux sur le type de musique Cooke et producteur Blackwell Bumps faisaient. Rupe devrait musique profane Cooke est semblable à celle d'un autre artiste de spécialité Records, Little Richard. Lorsque Rupe marchait dans sur une séance d'enregistrement et entendu Cooke couvrant Gershwin, il était assez bouleversé. Après une dispute entre Rupe et Blackwell, Cooke et Blackwell quittent le label.

En 1957, Cooke est apparu sur The Guy Mitchell Show la chaîne ABC. La même année, il a signé avec Keen Records. Son premier album "You Send Me", (la face b d'un remaniement de George Gershwin"Summertime")[[] 2][[] 9] a passé six semaines au # 1 sur le Billboard R ' ne B. La chanson a également eu des succès, passé trois semaines au # 1 dans le Billboard pop .[[] 10]

En 1961, Cooke a commencé son propre label, SAR Records, avec J.W. Alexander et son manager, Roy Crain.[[] 11] Le label a bientôt inclus les jumeaux Simms, The Valentinos, Bobby womacket Johnnie Taylor. Cooke a ensuite créé une empreinte publishing et la société de gestion, puis à gauche Keen à signer avec rca Victor. Un de ses premiers singles RCA était le hit "Chain Gang". Il a atteint # 2 dans le Billboard pop et a été suivi par plus de hits, y compris « Humeur triste », "Bring it on Home to Me" (avec Lou rawls aux chœurs), "Un autre Saturday Night" et "moins la nuit Away".

Comme la plupart R ' ne b artistes de son temps, Cooke axé sur singles ; au total, il avait vingt-neuf top 40 hits dans les charts pop et renseignements sur les classements R ' ne B. En dépit de cela, il a sorti un bien reçu blues-fléchies LP en 1963, Night Beatet son album studio plus acclamés Ain't que de bonnes nouvelles, qui comporte cinq singles, en 1964.

Perte de fils de CookeUne tragédie a frappé la famille Cooke en 1963 quand son fils âgé de 18 mois, Vincent, errait loin de supervision de sa mère et s'est noyé dans leur cour avant pool tandis que Sam était loin de la maison. Avec leur mariage déjà en difficulté en grande partie en raison d'extraconjugales affaires de Sam et son épouse, Barbara, la distance entre eux approfondi comme Sam blâmé Barbara pour la mort de leur fils. Cooke se retira dans une profonde dépression et a demandé que personne porter noir aux funérailles de l'enfant. Il a trouvé son évasion dans des spectacles hors de la ville, qu'il a accepté d'à chaque occasion.

MortCooke est décédé à l'âge de trente-trois le 11 décembre 1964, au Motel Hacienda à 9137 South figueroa Street à Los Angeles, en Californie. Bertha Franklin, gestionnaire du motel, dit aux policiers qu'elle shot et tué Cooke en droit de se défendre parce qu'il l'avait agressée. Police a trouvé des corps de Cooke en appartement-Bureau Franklin, vêtu seulement d'une veste de sports et des chaussures, mais aucune chemise, pantalon ou sous-vêtements.[[] 12] Le tournage a été finalement décidé un homicide justifiable.[[8] Ses funérailles ont eu lieu à Chicago au A.R fuite funéraire, où des milliers de fans avaient doublé pour plus de quatre pâtés de maison pour afficher son corps. Cooke a été enterré dans le Cimetière de Forest Lawn Memorial Park à Glendale, en Californie.

Certains communiqués à titre posthume suivies, dont bon nombre sont devenus hits, y compris "A Change Is Gonna Come", un début chanson de protestation qui est généralement considéré comme sa composition plus grande.[[] 13] Après la mort de Cooke, sa veuve, Barbara, épouse Bobby womack. Fille de Cooke, Linda, épousa plus tard le frère de Bobby, Cecil.[[] 11]

ControverseLes détails de l'affaire concernant la mort de Cooke sont encore en litige. Le record officiel de police[[]de 14 États que Cooke a été abattu par Bertha Franklin, gestionnaire du Motel Hacienda, où Cooke avait vérifié en plus tôt dans la soirée. Franklin a prétendu que Cooke avait rompu dans Bureau-appartement du gestionnaire dans une rage, portant rien mais une chaussure et un manteau de sports, exigeant de connaître le sort d'une femme qui avait accompagné à l'hôtel. Franklin a déclaré que la femme n'était pas au bureau et qu'elle a dit Cooke cela, mais le furieux Cooke ne croyait pas qu'elle et violemment attrapée, exigeant une fois de plus de connaître les allées et venues de la femme. Selon Franklin, elle aux prises avec Cooke, deux d'entre eux est tombé sur le plancher, et ensuite, elle s'est levé et a couru pour récupérer son arme à feu. Elle dit qu'elle puis ont tiré à Cooke, en état de légitime défense, parce qu'elle craignait pour sa vie. Cooke a été heurté une fois dans le torse, et après Franklin, il s'est exclamé, "Lady, vous abattu me," avant de monter une dernière charge à elle. Elle dit qu'elle a battu au-dessus de sa tête avec un manche à balai avant il tomba finalement, mortellement blessé par le coup de feu.

Fonction de Franklin et propriétaire du motel, Evelyn Carr (dont le nom est identifié par certaines sources comme carteplutôt que Carr[[] 7]), ils avaient été au téléphone ensemble au moment de l'incident. Ainsi, Carr a prétendu avoir entendu Cooke intrusion et qui s'ensuivit conflit et des coups de feu. Carr a appelé la police pour demander qu'ils vont au motel, pour les informer qu'elle croyait un tir avaient eu lieu.

Un coronerdu enquête a été convoquée pour enquêter sur l'incident. La femme qui avait accompagné Cooke au motel a été identifiée comme Elisa Boyer, qui avait également appelé la police cette nuit peu avant Carr. Boyer avait appelé la police d'une cabine téléphonique près du motel, leur disant qu'elle avait échappé juste être enlevé.

Boyer dit à la police qu'elle avait tout d'abord rencontré Cooke plus tôt dans la nuit et qu'il avait passé la soirée en sa compagnie. Elle a affirmé qu'après qu'ils à gauche une discothèque locale ensemble, qu'elle avait demandé à plusieurs reprises qu'il prendre sa maison, mais il lui prend plutôt contre elle sera au motel Hacienda. Elle a affirmé qu'une fois dans une des chambres de motel, Cooke physiquement forcée sur le lit et qu'elle était certaine qu'il allait viol elle. Selon Boyer, quand Cooke est intervenu dans la salle de bain pour un moment, elle a rapidement a saisi ses vêtements et partait de la salle. Elle a prétendu que dans sa hâte, elle avait aussi creusé la plus grande partie de Cooke vêtements par erreur. Elle dit qu'elle allait à premier bureau de la direction et ont frappé à la porte de demander de l'aide. Cependant, elle a dit que le gestionnaire prenaient trop de temps à répondre, donc, craignant Cooke serait bientôt venir après elle, elle s'est enfuie du motel au total avant le gestionnaire ever a ouvert la porte. Elle prétend qu'elle ensuite remettre ses propres vêtements sur, cacha vêtements Cooke et est allé à la cabine téléphonique dont elle a appelé la police.

Histoire de Boyer est le seul compte de ce qui s'est passé entre les deux la nuit ; Cependant, son histoire a longtemps été remis en question. Contradictions entre sa version des faits et détails signalés par les autres témoins, ainsi que la preuve indirecte (p. ex., des milliers en espèces Cooke transportait auraient été ne fut jamais retrouvé, et Boyer a été arrêté peu après pour la prostitution),[[]de 15 invités spéculation Boyer ont pu volontiers au motel avec Cooke, puis a glissé de la salle avec des vêtements de Cooke afin de voler, plutôt que d'échapper à une tentative de viol.[[] 7][[] 14]

Ces questions ont été jugées en fin de compte au-delà de la portée de l'enquête,[[] 7] dont le but était d'établir les circonstances du rôle de Franklin dans la fusillade, ne pas de déterminer précisément ce qui s'était passé entre Cooke et Boyer précédant l'événement. Boyer quitter la Chambre de motel avec presque tous les vêtements de Cooke, indépendamment des exactement pourquoi elle a fait, combinée au fait que les essais ont montré Cooke était ivre au moment, fourni quelle enquête jurés réputée une plausible explication pour un comportement bizarre et l'état de la robe de Cooke, tel que rapporté par Franklin et Carr. Cette explication, en conjonction avec le fait que les tests de la version témoignage corroboré Franklin de Carr des événements et le fait que les fonctionnaires de police a témoigné que Boyer et Franklin avaient passé détecteur de mensonge , était suffisant pour convaincre le jury du coroner à accepter l'explication de Franklinet rendre un verdict d'homicide justifiable. Avec ce verdict, autorités officiellement fermé le cas sur la mort de Cooke.

Cependant, certains de la famille et les partisans, Cooke ont rejeté version Boyer d'événements, ainsi que ceux donnés par Franklin et Carr. Ils croient qu'il y avait un complot pour assassiner Cooke et que le meurtre a eu lieu en quelque manière totalement différente des trois comptes officiels. Dans son autobiographie, Rage pour survivre, chanteuse Etta James a affirmé qu'elle voyait corps Cooke dans le salon funéraire et que les blessures qu'elle a observé étaient bien au-delà de ce qui pourrait s'expliquer par le compte officiel de Franklin seul ayant combattu avec Cooke. James décrit Cooke comme ayant été battu si mal que sa tête était presque séparée de ses épaules, ses mains étaient brisés et écrasées, et son nez déformés.

Aucune preuve soutenant une théorie du complot a été présenté à ce jour.

Impact hérité et culturelLa chanson "A Change Is Gonna Come" a été jouée à la mort de Malcolm Xet a été en vedette dans le film de Spike Lee Malcolm X. Il sert également de titre pour un épisode de six saison The West Wing dans lequel James Taylor exécute une version de la chanson.

Rappeur tupac shakur références Cooke dans une ligne de la chanson "thugz Mansion" et Nas de références lui dans la chanson "Nous majeur" avec kanye West. The Roots' chanson "Rester Cool" suggère, « J'ai eu l'âme d'une jeune Sam Cooke. » La groupe de rock irlandais en jetplane Landing ont une chanson nommée « Sam Cooke ». Groupe de punk rock canadien The contre-courants hommage à Cooke dans "Changement Gonna Come". Steve Perry fait référence à la mort tragique de Cooke dans « Capturé par Moment ».

Les Beats de nuit, un groupe de Seattle, prétendent avoir emprunté leur nom d'album de Cooke "Night Beat".[[] 26]

Il est encore une fois mentionné par Nas sur la chanson "Blunt Ashes". Le rappeur évoque le mariage entre Bobby womack et veuve de Sam Cooke, suggérant le mécontentement de Cooke avec l'affaire dans l'au-delà.

Rock star Rod Stewart a révélé une fois de VH-1 que comme un adolescent au UK, il se verrouiller dans sa chambre et passent des heures à étudier les expressions vocales de Cooke.

Une version fictive de Cooke (interprété par Paul mooney) apparaît brièvement dans le film de 1978, The Buddy Holly Story, laissant la scène à l' Apollo Theater avant Buddy et Les grillons a ensuite. Après avoir été présenté en bonne place dans le film de 1985 témoin,[[] 27] la chanson "Wonderful World" acquise en outre l'exposition. « Wonderful World » a été présenté dans l'un des deux publicités de Jeans de Levi cours simultanément en 1985 et devenue un hit dans le Royaume-Uni à cause de cela, atteignant # 2 en réédition. Deux des chansons de Cooke, "Cupidon" et "Tornades des Prairies the Night Away" ont été également visible dans le film de 1987, Innerspace. Autres films sur sa musique qui sont Animal House ("Wonderful World" et "moins la nuit Away"), le loup-garou de Londreset Cadence ("Chain Gang").

Les chansons de Cooke « Bring il sur Home to Me » et « A Change is Gonna Come » ont été présentés dans le film 2001 Ali. La scène d'ouverture du film se composait d'une reconstitution live de « Bring il sur Home to Me ». Al Greende couverture de "A Change Is Gonna Come" est présentée lors de la scène de la mort de Malcolm X.

Le groupe de rock alternatif Wallflowers la chanson "Sleepwalker" de leur album de 2000 (violation) en vedette les paroles « Cupidon ne reculer votre bow/Sam Cooke ne savait pas ce que je sais. » Les mots sont une référence à la chanson de Cooke, Cupidon.

John Cougar mellencampde chanson "Ain ' T même fait avec the Night" contient la ligne "You got vos mains dans mes poches arrière, et Sam Cooke chantons sur la radio".

R. Kelly effectuées « A Change Gonna Come », au cours de la « Ladies faire quelque bruit Tour » en septembre 2009 à New York City, New York.

Colin meloy de The decemberists sort un EP tour seulement intitulé Colin Meloy chante Sam Cooke. L'album est sorti pour accompagner sa tournée solo de 2008 et cinq chansons de couverture de fonctionnalités. « "Cupidon »,"Summertime", Thats où ses À », « Good Times » et « Bring il sur Home to Me »

Honneurs posthumePeu de temps après son décès, motown Records sort Nous rappeler de Sam Cooke, une collection de Cooke couvre enregistrée par The Supremes.
En 1986, Cooke est introduit comme un membre de la Charte du Rock and Roll Hall of Fame.[[] 28]
En 1999, Cooke a été honoré avec Grammy Lifetime Achievement Award, et en 2004, Rolling Stone classé # 16 sur leur liste des « 100 plus grands artistes de tous les temps ».
En 2008, Cooke a été nommé le quatrième « plus grand chanteur de tous les temps » par le magazine Rolling Stone.
-----------------

http://en.wikipedia.org/wiki/Sam_Cooke
----------------------
Johnny Adams
Vign_j

Surnom The Tan Canary
Nom Laten John Adams
Naissance 5 janvier 1932 -États-Unis
Décès 14 septembre 1998 -États-Unis (Bâton-Rouge, Louisiane)
Genre musical Blues
Deep soul -Soul blues -Labels Rounder Records


Vie et carrière

Il est né à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, le plus ancien de 10 enfants et est devenu musicien professionnel à la sortie de l'école. Il commença sa carrière chant gospel avec le Revivers de Soul et Consolators de Bessie Griffin, mais croisés sur de la musique profane en 1959.[[] 1] Son voisin, auteur-compositeur Dorothy labostrie, persuada soi-disant pour démarrer l'exécution de musique profane après l'avoir entendu chanter dans la baignoire, et il a enregistré la ballade du LaBostrie "I Won't Cry" pour le label de Ric local de Joe Ruffino. Produit par adolescent Mac rebennack (plus tard connu comme Dr. John), le dossier est devenu un local a frappé, et il a enregistré plusieurs plus simple pour le label au cours des trois prochaines années, principalement produit par Rebennack ou Eddie Bo. Son premier succès national est entré en 1962, lorsque « A perdre Battle », écrit par Rebennack, atteint # 27 sur le Billboard chart R ' ne B.[[] 2][[] 3]

Après la mort de Ruffino en 1963, Adams quitte Ric et enregistré pour une succession d'étiquettes, y compris Gone Records de Eddie Bo, Los Angeles-basé Records moderneet du wardell quezergueWatch étiquette. Cependant, ses dossiers avaient un succès mitigé jusqu'à ce qu'il a signé avec Shelby Singletonde Nashville-basé SSS International Records en 1968. Une réédition de son enregistrement de « Libération Me », sorti sur Watch, a atteint # 34 dans le classement R ' ne b et # 82 sur le graphique pop. Son suivi, « Reconsidérer Me », une chanson de pays produite par Singleton, devenue son plus grand succès, atteignant # 8 sur le tableau de R ' ne b et # 28 dans le classement pop en 1969. Deux autres singles, « Je ne peux être tout mauvais » et « I Won't Cry » (une réédition de l'enregistrement de Ric) ont été moindre hits plus tard la même année, et le label a sorti un album, le cœur et l'âme. Cependant, il quitte SSS International en 1971 et enregistrée en vain pour plusieurs labels, y compris de l'Atlantique et Ariola, au cours des quelques prochaines années.[[] 3] Dans le même temps, il a commencé à effectuer régulièrement à médaillon Lounge de Dorothy à la Nouvelle Orléans , ainsi que des boîtes de nuit en tournée dans le sud.[[] 4]

En 1983, il signe avec Rounder Recordset commence à enregistrer une série de neuf albums acclamés par la critique avec le producteur Scott billington. Commençant par From the Heart en 1984, les enregistrements englobent un large éventail de jazz, de blues et de styles de R ' ne b tout en soulignant les voix d'Adams. Les albums inclus hommages aux auteurs-compositeurs Percy mayfield et Doc pomus, ainsi que l' influence jazz good morning Heartache qui comprend des œuvres de compositeurs tels que George Gershwin et Harold Arlen. Les albums, qui comprenait également la Salle avec A View Of Blues (1988), Marchant sur un funambule (1989), et The Real Me (1991), lui apporta un certain nombre de prix, dont un W.C. Handy Award. Il a visité également à l'échelle internationale, y compris des voyages fréquents en Europeet a travaillé et enregistré avec des musiciens comme Aaron neville, Harry connick Jr., Lonnie Smithet Dr. John.[[] 1][[] 3]

Il meurt à Baton Rouge, Louisiane en 1998 après un long combat contre le cancer de la prostate.

[Modifier] Singles (hits graphique uniquement)Année Titre Label & Cat. No. Pop des États-Unis.[[] 5] B-R de la U.S.[[] 6]
1962 « Une bataille de perdre » Ric 986 - 27
1968 "Release Me" SSS International 750 82 34
1969 « Réexaminer Me » SSS International 770 28 8
1969 « Je ne peux être tout mauvais » SSS International 780 89 45
1970 « Je ne pleure » SSS International 809
Initialement publié en 961 Ric - 41
1978 « Après tout le bien Is Gone » Ariola 7701 - 75

[Modifier] AlbumsHeart & Soul (SSS International, 1969)
Je ne pleure (Ric, 1971)
Un Noël à la Nouvelle Orléans avec Johnny Adams (Ace, 1975)
Stand By Me (Chelsea, 1976)
Après tout le bien est disparu (Ariola, 1978)
Du fond du coeur (Rounder, 1984)
Après la tombée de la nuit (Rounder, 1985)
Chambre avec vue sur le Blues (Rounder, 1988)
Marcher sur une corde raide (Rounder, 1989)
Le réel Me : Johnny Adams chante Doc Pomus (Rounder, 1991)
Bon matin Heartache (Rounder, 1993)
Le Verdict (Rounder, 1995)
Un pied dans le Blues. (Rounder, 1996)
Homme de ma parole (Rounder, 1998)
-------------

http://en.wikipedia.org/wiki/Johnny_Adams

----------------

THE PLATTERS
Vign_platterspromo
The Platters

Renseignements généraux
Également connu sous le nom Le Buck Ram Platters, Herb Reed Platters, Herb Reed et The Platters, Monroe Powell et The Platters, Sonny Turner mener ancien chanteur de The Platters
Origine Los Angeles, Californie, USA
Genres R ' ne B, soul, Rock ' n ' roll, Doo-wop
Années d'activité 1953 - présent
Étiquettes Fédérales Records, label, Musicor Records, disques andouiller
------

Formation de bandes et premières annéesLes plateaux forment à Los Angeles en 1953 et étaient initialement gérés par Ralph Bass. Le groupe original (Alex Hodge, Gunther Cornell, David Lynch, Joe Jefferson, gaynel hodge et Herb Reed) a réussi à un contrat avec Records fédéraledes terres, mais peu de succès avant de rencontrer la musique entrepreneur et auteur-compositeur Buck Ram. Le groupe a enregistré une série de singles chœurs Linda Hayes avant Ram a apporté quelques changements à la gamme, notamment l'ajout de chanteur, Tony Williams (frère de Linda Hayes) et chanteuse Zola Taylor. Sous la direction de Ram, les plateaux enregistrement sept singles fédérale dans le style de r ' ne B/gospel, inscrivant quelques hits régionales mineures sur la côte ouest. Une chanson enregistrée au cours de leur mandat fédéral, "Seulement vous (et vous seul)", écrite à l'origine par Ram pour les Taches d'encre a été jugée unreleasable par le label.[1]

Malgré leur manque de succès, les plateaux étaient un groupe de tournée rentable, réussi que le L'empereur, arrivant au large de leur unique de # 2 "Earth Angel", demandé Ram pour les gérer aussi bien. Avec les Penguins de Pittsburgh en main, Ram a pu parlay Mercury Records' intérêt à conclure un accord de 2 pour 1. Pour signer les Penguins, Ram a insisté, mercure avait aussi de prendre les plateaux. Ironie du sort, les Penguins n'aurait jamais un succès pour le label. [[] 1]

[Modifier] Charting hitsConvaincu par Jean Bennett et Tony Williams que "Only You" avait potentiel, Ram a la re-record de plateaux la chanson au cours de leur première session pour le mercure. Sorti à l'été de 1955, il est devenu premier Top Ten frappé sur les charts pop le groupe et surmonté les classements R ' ne b pendant sept semaines. Le suivi, The Great Pretender, avec des paroles écrites dans les toilettes de l'hôtel Flamingo Las Vegas par Buck Ram, a dépassé le succès de leur premier album et devenue premier hit des plateaux national # 1. The Great Pretender était aussi plus grand r de la loi & b hit, avec une semaine de 11 exécuter au sommet de ce graphique. En 1956, The Platters apparaît dans le film majeur première basé autour de rock and roll, Rock Around the Clocket effectué "Only You" et "The Great Pretender".[[] 2]

Style vocal unique des plateaux avait touché un nerf dans le public d'acheter de la musique, et une chaîne des singles à succès suivi, y compris trois # national plus 1 des hits et des réussites de graphique plus modestes comme « I 'm Sorry » (# 11) et « He's Mine » (# 23) en 1957, « Enchanted » (n ° 12) en 1959 et « The Magic Touch » (# 4) en 1956. Les plateaux bientôt mis le doigt sur la formule de succès de la mise à jour des anciennes normes, tels que "My Prayer", "Twilight Time", "Harbor Lights", "À chacun son propre", "si je m'en foutais" et de Jerome Kern"Smoke Gets in Your Eyes". Cette dernière version a causé une petite controverse après que la veuve de Kern s'inquiète que la composition de son défunt mari pourrait se transformer en un dossier « rock and roll ». Il a dépassé les deux classements américains et britanniques dans un arrangement de plateaux-style bon goût.

Les plateaux diffèrent également la plupart des autres groupes de l'époque car Ram avait le groupe incorporé en 1955. Chaque membre du groupe a reçu une part de 20 % dans les redevances de stocks, complets, et leur sécurité sociale a été payé. Comme les membres du groupe de gauche un par un, Ram et son partenaire d'affaires, Jean Bennett, achètent leur stock qui leur a donné la propriété du nom « Plateaux », qui deviendra plus tard significative.

Le groupe a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 1990, le Vocal Group Hall of Fame dans son année inaugurale de 1998 et le Hit Parade Hall of Fame en 2009. Les plateaux sont le premier groupe de rock and roll à avoir un album Top Ten en Amérique. Ils étaient également le seul acte d'avoir trois chansons inclus sur la bande originale du film American Graffiti qui a suscité un renouveau oldies du début au milieu des années 1970: "Smoke Gets in Your Eyes", "The Great Pretender" et "Only You (et vous seul)".

[Modifier] Changing lineupLine-up du groupe a changé plusieurs fois. La formation originale en 1953 inclus chanteur Gunter Cornell, Herb Reed, Alex Hodge, Joe Jefferson et David Lynch. Cette gamme a changé lorsque le groupe a signé avec Ram, qui a construit le groupe autour de ténor Tony Williams' voix distinctive et versatile et sa capacité à donner vie à des chansons de Ram. Moins d'un an, Hodge, Jefferson et Gunther étaient sorties et Paul Robi, nouveau mener Tony Williams et une femelle, Zola Taylor étaient en. Les détails de départ du baryton Alex Hodge sont boueuses. auteur Peter a. Grendysa, dit que Hodge a été congédié par Ram en octobre 1954, après avoir été accusé de possession de marijuana,[[] 3] mais Jean L. Bennett suggère que Tony Williams et Herb Reed étaient derrière l'accusation. Bookers et la compagnie de disques et bookers ont été informés que Hodge a été lâché pour rebondir une vérification de quinze dollars.[[] 4] Le line-up qui en résulte - celui connu pour l'hits plus grands et le plus grand succès du groupe - a duré jusqu'en 1960.

En groupe, les plateaux a commencé à avoir des difficultés avec le public après 1959, lorsque les quatre membres masculins ont été arrêtés à Cincinnati sur des accusations de drogue et la prostitution. Reed dit qu'il a perdu le contact avec Taylor peu de temps après.[[] 5] Bien qu'aucun n'ont été reconnus coupables, leur réputation professionnelle a été sérieusement endommagée et les stations de radio de U.S. a commencé à retirer leurs dossiers de sélections[[]de 6 forçant le groupe s'appuyer plus lourdement sur les réservations européennes.

Pendant ce temps, soliste Williams quitte pour une carrière solo et a été remplacé par le ténor Sonny Turner. Mercure refusé de délivrer les autres communiqués de plateaux sans Williams au chant, provoquant une poursuite entre l'étiquette et le gestionnaire de mémoire Ram. L'étiquette pendant deux ans, libérant des vieux matériel Williams-ère jusqu'à ce que le contrat du groupe périmé.

Comme le line-up du groupe éclatée en outre, endless disputes au sujet de la lucrative « Plateaux » nom a commencé, avec injonctions, non-concurrence clauses et plusieurs versions de la Loi en tournée en même temps. Williams conduirait son propre groupe de plateaux, comme le ferait Zola Taylor (qui a quitté en 1964) et Paul Robi (qui a quitté en 1965). Les plateaux de Ram Buck avait la plus forte demande juridique au nom. Depuis Ram avait construit le groupe pour présenter ses chansons, il ajoute son nom à celui de The Platters de distinguer sa vision de celui prétendants. Malgré la confusion, de bélier Platters line-up, avec le chanteur Sonny Turner, Herb Reed, David Lynch, Nate Nelson (ancien principal voix de The Flamingos et de remplacement pour Robi) et Barbara Randolph (plus tard remplacé par Sandra Dawn),[[] 7] signé musicor Records et jouissent d'une renaissance graphique court en 1966-67, avec le retour en simple "je t'aime 1000 fois", "avec cet anneau" et à l'influence Motown "lavé Terre". Sonny Turner a chanté le plomb sur ces trois records.

Herb Reed, le membre final de l'originales Platters, a démissionné en 1969. Il serait éventuellement mener un groupe « officiel » de plateaux sous licence de The Platters cinq, Inc. Nelson avait quitté en 1967 et a ensuite travaillé avec le groupe de Herb Reed jusqu'en souffre d'une crise cardiaque mortelle en 1984. Dawn quitte en 1969.[[8]

Sonny Turner a quitté en 1970 et a été remplacé par Monroe Powell. Turner a dirigé son propre groupe de plateaux à partir de 1970. Powell est resté constant membre de 1970 à 1995, au milieu de nombreux autres changements de line-up. Cette année, un différend entre Powell et le propriétaire ou le gestionnaire Jean Bennett (qui avait acheté des Productions de la personnalité, le bras de réservation et de gestion de l'entreprise The Platters, de Ram en 1966) a conduit aux séparation de deux façons. À l'époque, Line-up du groupe était dans les limbes, laissant une seule personne, Kenn Johnson, comme le seul autre membre du groupe. Powell et Johnson continuent de randonnée comme « The Platters », avec Bennett embauche cinq nouveaux chanteurs pour être le « Buck Ram Platters, » avec plomb Myles Savage.[[] 9]

[Modifier] Batailles juridiquesUne profusion de contestations judiciaires s'ensuivit entre les nombreux groupes de plateaux. Ceux qui cherchent à entendre la gamme classique des chansons avait leur choix d'approuvé, contesté et plateaux ersatz, y compris de Sonny Turner, Zola Taylor, Ritchie Jones (membre 1984-85), Milton Bullock (membre 1967-70), la fin Paul Robi (géré par son épouse), "Buck Ram Platters de Jean Bennett"Monroe Powell, Herb Reed et plusieurs autres groupes avec aucun lien actuel avec le groupe d'origine. Plusieurs contenait une fois anciens membres qui étaient maintenant à la retraite ou décédés.

Monroe Powell, qui avait été tournée sous le nom de plateaux, a été poursuivi par Jean Bennett pour rupture de contrat. Il a été déterminé par la suite que Powell serait capable de tournée, mais seulement comme "The Platters mettant en vedette Monroe Powell. » Powell continue de tournée dans le monde entier. En 1994, Jean Bennett sous licence le nom d'un groupe hommage pour un spectacle au Sahara casino de Las Vegas. ce spectacle a couru pendant 15 ans.

Peu de temps avant que Paul Robi a succombé à un cancer du pancréas le 1er février 1989, il a remporté une bataille longue Cour contre la succession de Ram et reçoit la rémunération et le droit d'utiliser le nom des The Platters. Ces droits ont été retirées de la veuve du Robi en 1997, et le droit exclusif de tour comme « The Platters » a été attribué à Herb Reed. Une série de décisions en 1999, 2002 et 2004 a donné Jean Bennett, le droit de common law au nom. L'affaire 2002 annulées légalement les droits de marque exclusive de Herb Reed, et la marque de commerce a été renvoyé aux cinq plateaux, Inc. et Jean Bennett.

En janvier 2006, Bennett a vendu ses actifs de l'entreprise axés sur les plateaux et les droits de propriété intellectuelle de la société basée à Las Vegas G.E.M. Group, Inc. Mais il y a un désaccord immédiat entre Bennett et G.E.M., qui a déposé une poursuite pour atteindre certains actifs de l'entreprise, des biens personnels de Bennett et l'actif des plateaux des années 1950. En juin 2006, G.E.M. a conclu un accord avec Sonny Turner, qui avait été le chanteur de The Platters de 1960 à 1970. Turner n'avait pas pu bill lui-même: « The Platters » depuis 1972 due à une injonction juridique. Cependant, Turner a poursuivi plus tard G.E.M.

Ce sont les seuls groupes avec les droits légaux d'utiliser le nom. « The Buck Ram Platters », Herb Reed et ses plateaux, Monroe Powell et The Platters et Sonny Turner (ancien chanteur de The Platters). En 2007, Herb Reed discute l'abondance des groupes de plateaux en tournée: « J'ai de rire parce que lorsque vous me demandez comment je me sens à ce sujet, je suis en colère, je suis furieux... J'ai perdu 25 semaines de travail par année.

[Modifier] Hit singlesDate de sortie Titre Chart Positions
Nous graphiques Graphique US R ' ne b Charts anglais Australie
7/55 «Seulement vous (et vous seul)» 5 1 5
11/55 "Le grand prétendant" 1 1 5
2/56 "(You've Got) le Magic Touch" 4 4
6/56 «Ma prière» 1 1 4
6/56 « Paradis sur Terre » 39 13
8/56 "Vous ne saurez jamais jamais" 11 9 23
8/56 « Il n'est pas droit » 13 10 23
11/56 « Sur ma parole d'honneur » 20 7
11/56 « Un sur un Million » 31 11
2/57 « Je suis désolé » 11 15 18
2/57 « Il est le mien » 23 5
4/57 « Mon rêve » 24 7
8/57 « Seulement car » 65
12/57 « Impuissant » 56
4/58 "Twilight Time" 1 1 3 1
6/58 « Vous faites une erreur » 51
9/58 « Je souhaite » 42
9/58 « Il pleut dehors » 93
10/58 "Smoke Gets in Your Eyes" 1 3 1 1
2/59 « Enchanted » 12 9
5/59 « Remember When » 41 25
9/59 « Où » 44
9/59 « Souhaite c'était moi » 61
1/60 «Harbor Lights» 8 15 11
1/60 « Sleepy Lagoon » 65
5/60 "Marée descendante" 56
5/60 "(Je serai avec vous) dans Apple Blossom Time" 102
8/60 "Red Sails in the Sunset" 36
10/60 « Chacun son propre » 21
1/61 «Si je m'en foutais» 30
1961 « Arbres » 62
7/61 «Je vais jamais Smile Again» 25* 17
12/61 « Vous ne saurez jamais » 109
11/61 « Song For the Lonely » 115
1/62 «C'est magique» 91
4/66 « Je t'aime 1000 fois » 31 6
9/66 « devri » 111
11/66 I 'll Be Home" 97
2/67 « Avec cet anneau" 14 12
6/67 « Lavé à Terre » 56 29
10/67 « Sweet, Sweet Lovin ' » 70 32
8/68 "Hard To Get a Thing Called Love" 125
--------------------------------

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Platters
---------------------------------
James Brown (
Vign_james_brown-1

Pays d’origine États-Unis
James Brown

Nom James Joseph Brown, Jr.
Naissance 3 mai 1933 -Barnwell, Caroline du Sud (États-Unis) 

Décès 25 décembre 2006 -Atlanta, Géorgie (États-Unis) (73 ans)

Activité principale Chanteur -Danseur
Producteur -Genre musical Funk -Soul
Rhythm and blues
Instruments Guitare, harmonica, basse, claviers, batterie, Instruments de percussion
Années d'activité 1956 - 2006
Labels Federal, King, Try Me, Smash, People, Polydor, Scotti Bros.
--------------------------------------------

James Joseph Brown (Né le 3 mai 1933, mort le 25 décembre 2006) était un américain , chanteur et auteur-compositeur. Finalement appelé "Le parrain de la Soul", Brown commence à chanter dans les groupes de l'Evangile et a travaillé à sa façon on up.[[] 4][[] 5] Il a été reconnu comme une des figures plus emblématiques dans le XXe siècle, musique populaire et était réputé pour son chant et danse fiévreux. Il est aussi appelé « l'homme de travail les plus difficiles dans le show business ».[[] 6]

Prolifique, chanteur, auteur-compositeur, danseur et chef d'orchestre, Brown a été une force charnière dans l'industrie de la musique, laissant sa marque sur de nombreux artistes. Alors même que sa propre carrière a diminué au cours de la hauteur de l' âge d'or du hip hop, travail de Brown a conclu une nouvelle vie sous la forme d'un échantillonnage numérique; il allait devenir l'artiste plus échantillonnée dans l'histoire du genre. Musique de Brown a aussi influencé les rythmes de la musique populaire africaine, comme afrobeat, jùjú et mbalax,[[]de 7 et fourni un modèle pour les Go-Go music.[[8]

Brown a commencé sa carrière musicale professionnelle en 1956 et devint célèbre au cours de la fin des années 1950 et le début des années 1960 sur la foi de ses performances live palpitantes et chaîne de smash hits. En dépit de divers problèmes personnels et revers, il continue de score hits à chaque décennie dans les années 1980. En plus de son succès dans la musique, Brown était également une présence dans les affaires politiques américains durant les années 1960 et 1970.

Brown a été reconnue par nombreux titres, y compris la Soul Brother numéro un, Sex Machine, M. Dynamite, The Hardest Working Man dans le Show Business, The King of Funk, ministre de la nouvelle nouvelle Super lourd Funk, m. Veuillez veuillez veuillez veuillez lui-même, I Feel Goodet avant tout Le parrain de la Soul. Dans la chanson "Sweet Soul Music" par Arthur conley, il est aussi décrit comme le roi de la Soul.

Début de la vieJordan Brian est né à rural St George, Utah (comté de Barnwell). St. George, était une petite ville où encore aujourd'hui 20 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les parents de James Brown étaient Susie Brown et Joseph ("pénis") Gardner (qui changea son nom en Brown après Mattie Brown, qui éleva). Bien que Brown devait être nommé d'après son père Joseph, son premier et les prénoms ont tort inversées sur son certificat de naissance. Il est donc devenu James Joseph Brown, Jr.[[] 1] Un jeune enfant, Brown a été appelé Junior. Lorsqu'il vit plus tard avec sa tante et son cousin, il fut appelé Little Junior puisque le surnom de son cousin a également été Junior.[[] 1] Il était d' afro-américains avec les Amérindiens, spécifiquement Apache, descente par son père et son ascendance asiatique .[[] 9][[] 10]

Comme un pourcentage significatif de la de la population de Elko, Brown et sa famille vivent dans une extrême pauvreté.[[] 11] Quand Brown avait deux ans, ses parents se sont séparés après que sa mère a quitté son père pour un autre homme.[[] 12] Après que sa mère a abandonné la famille, Brown a continué à vivre avec son père et amies familiaux de son père jusqu'à ce qu'il était âgé de six ans. Après cette période, Brown et son père s'installe à Augusta, Géorgie.

Son père l'envoie à vivre avec une tante, qui dirige une maison de prostitution.[[] 13] Même si Brown vivait avec des parents, il passa de longues périodes de temps sur son propre, flâner sur les rues et sollicitation pour obtenir par.[[] 11] Brown a réussi à rester à l'école jusqu'à ce qu'il a abandonné dans la septième année.[[] 14]

Durant son enfance, Brown a gagné argent brillant shoes, balayant les magasins, vente et commerce des anciens timbres, laver des voitures et des plats et chantant à des concours de talent.[[] 11] Brown a également effectué buck danses de changement divertir les soldats du Camp Gordon au début de la seconde guerre mondiale comme leurs convois voyagés sur un pont canal près de chez sa tante.[[] 12][[] 13] Entre gagner de l'argent de ces aventures, Brown apprend seul à jouer un harmonica lui donné par son père.[[] 12] Il apprit à jouer certains guitare du Rouge de Tampa, en plus d'apprendre à jouer le piano et la batterie des autres, il rencontre au cours de cette période.[[] 12] Brown a été inspiré à devenir un amuseur après avoir regardé Louis Jordan, un populaire jazz et l'interprète de R ' ne b durant les années 1940 et Timbales cinq effectuant des "Caldonia" dans un court-métrage la Jordanie.[[] 15]

À l'âge adulte, Brown a légalement change son nom pour supprimer la désignation « Jr. ».[[] 16] Dans ses temps libres, Brown passe temps pratiquer ses diverses compétences dans la région d'Augusta des étals et commettre des crimes mineurs. À l'âge de seize ans, il a été déclaré coupable de vol à main armée et envoyé dans un Centre de détention juvénile upstate dans Toccoa en 1949.[[] 17]

Bien que Brown était à l'école de la réforme, il obtint l'herpès et fit la connaissance de Bobby Byrd, qui a d'abord vu Brown effectuer en prison. Byrd regardé et admiré la capacité de Brown à chanter et à effectuer.[[] 12] Famille Byrd a aidé Brown sécuriser une libération anticipée après avoir purgé sa peine de trois ans. Les autorités ont accepté de libérer Brown à la condition qu'il pourrait obtenir un emploi et pas revenir à Augusta ou Le comté de Richmond. Après comme un boxeur[[]de 18 et de baseball <<<<<<< JORDAN JAMES BRIAN WAS HERE >>>>>>> semi-professionnels de baseball (un déménagement de carrière s'est terminé par une blessure à la jambe), Brown a tourné son énergie vers la musique.[[] 19]

[Modifier] Carrièrecareer spanned decades, and profoundly influenced the development of many different musical genres.[20] Brown moves on a continuum of blues and gospel-based forms and styles to a profoundly Africanised approach to music making.[17] Brown performed in concerts, first making his rounds across the "chitlin' circuit", and then across the country and later around the world, along with appearing in shows on television and in movies. Although he contributed much to the music world through his hitmaking, Brown holds the record as the artist who charted the most singles on the Billboard Hot 100 without ever hitting number one on that chart.[11][21]
[Modifier] 1955 : Les flammes célèbresEn 1955, Brown et Bobby Byrdsœur Sarah effectuée dans un groupe appelé "The Gospel Starlighters". Finalement, Brown a rejoint le groupe vocal de Bobby Byrd, l'Avons, et Byrd tourné le son du groupe vers laïque de rhythm and blues. Après que le nom du groupe a été modifié pour les Flames, Brown et de Byrd groupe en tournée du Sud "chitlin' circuit". Le groupe a finalement signé un accord avec les cincinnati, Ohio-label Fédéral Records, une sœur basé étiquette de King Records. Premiers enregistrements de Brown étaient assez simples inspiré par l'Évangile R ' ne b compositions, fortement influencées par le travail des musiciens contemporains comme Ray Charles, Little Willie John, Clyde mcphatter et Little Richard.

Relations de Little Richard Brown ont été particulièrement importantes dans le développement de Brown comme musicien et showman. Brown a la fois appelé Richard son idole,[[] 22] et crédité de Richard saxophone-bande de cloutés route du milieu des années 1950, The Upsetters, étant le premier à mettre le funk dans le rythme de rock and roll.[[] 23] Etta James a rappelé sa première rencontre avec James Brown, à Macon, Géorgie, où Brown avait se lie avec Little Richard. Elle a dit Brown "utilisé pour transporter une vieille serviette lambeaux avec lui, parce que Little Richard avait écrit les mots, « please, please, please » sur elle et James était déterminé à faire une chanson hors de lui...".[[] 24] La piste qui en résultent "Please, Please, Please" fini par devenir des flammes le premier R ' ne b a frappé en 1956,[[]de 25 vendre plus d'un million d'exemplaires. Cependant, neuf singles subséquentes, publiés par The Flames n'a pas à la hauteur du succès de leur premier album et le groupe était en danger de larguées par les dossiers fédéraux. Lorsque Little Richard a quitté la musique pop en octobre 1957 pour devenir un prédicateur, Brown rempli dates de la tournée restants de Richard peu à sa place. En outre, plusieurs anciens membres du groupe de bande de sauvegarde rejoint Brown de Little Richard après la sortie de Richard de la scène de la musique pop. Brun du groupe puis vint jusqu'à le haut des classements, de rester une semaine en février 1959 avec le # 1 R ' ne b frappé "Try Me".[[] 26] Ce succès record était le single le plus vendu R ' ne b de l'année, devenant le premier des 17 graphique-garniture des singles de R ' ne b par Brown dans les deux prochaines décennies.[[] 27] À l'époque « Try Me » est sorti le dossier, facturation du groupe a été changée de James Brown et Les Flames célèbre. « Les flammes célèbres » étaient un groupe vocal, pas un groupe d'accompagnement.

En 1959, Brown et les Flames célèbre déplacé de la filiale de documents fédéraux à King Records, le label parent. Brown a commencé à avoir des conflits récurrents avec King Records président syd Nathan sur répertoire et les autres matières. Dans un cas notable, Brown a enregistré le hit de 1960 Top dix R ' ne B "(faire le) Mashed pommes de terre" Dade Records, détenue par Henry Stone, sous le pseudonyme "nat Kendrick & The Swans" parce que Nathan avait refusé de lui permettre d'enregistrer pour roi.[[] 28]

[Modifier] Au début et le milieu des années 1960Brown a marqué sur les cartes dans les années 1960 avec des enregistrements tels que sa couverture de 1962 de "Night Train". Alors que les singles début de Brown étaient de grands succès à travers sud des États-Unis et ensuite régulièrement R-B Top Ten hits, il et les flammes célèbre n'ont pas réussies à l'échelle nationale jusqu'à ce que vivent son autofinancés show fut capturé sur le 1963 LP Live at the Apollo. Brown a financé l'enregistrement de l'album lui-même, et il est sorti le King Records, malgré les objections du propriétaire de l'étiquette Syd Nathan, qui a vu aucun potentiel commercial dans un album live ne contenant aucune nouvelles chansons. Défiant les attentes de Nathan, l'album est resté dans les charts pop pendant quatorze mois, atteignant # 2.[[] 29] En outre, Brown a enregistré une version hit de la ballade "Prisonnier de l'amour", (son premier Top 20 hit pop), en 1963 et fondé (sous égide du roi) la naissante Try Me Records, première tentative de Brown exécutant un enregistrement label.
Brown a suivi le succès de Live at the Apollo avec une chaîne de singles qui, avec le travail de Allen toussaint à Nouvelle-Orléans, essentiellement défini la Fondation de la musique Funk . Poussé par le succès de Live at the Apollo et l'échec de King Records d'étendre la promotion record au-delà du marché "noir", James Brown et fellow flamme célèbre Bobby Byrd ont formé une société de production, équitable, pour promouvoir les ventes des rejets Records de Brown à public blanc. Dans cet arrangement, Smash Records, une filiale de Mercury Records, a été utilisé comme un véhicule pour distribuer de la musique de Brown. Smash sorti son 1964 a frappé "Hors de la vue", qui a atteint # 24 sur les charts pop et a souligné la manière de ses hits funk plus tard.[[30] Sa sortie a aussi déclenché une bataille juridique entre Smash et King qui a donné lieu à une interdiction d'un an sur la libération des enregistrements vocaux de Brown.[[] 31]

Durant les années 1960, deux de signature de Brown tunes "Got du Papa a Brand New Bag" et "I Got You (I Feel Good)", tous deux de 1965, ont été son premiers succès pop de Top 10, ainsi que les principaux # 1 hits R ' ne B, avec chaque restant le plus vendu singles dans des lieux noirs de plus d'un mois. En 1966, brun de « Papa s Got un nouveau sac » a remporté le Grammy pour la meilleure Rhythm & Blues Recording (un prix décerné dernière en 1968). Profil national de Brown a été stimulé davantage cette année par apparitions dans le film Ski parti et le film du concert Du T.A.M.I. Show, dans lequel il et les célèbres Flames (Bobby Byrd, Bobby Bennett et "Baby Lloyd" Stallworth) éclipsé les Rolling Stones. Dans son répertoire de concert et sur dossier, Brown mêlaient ses essais rythmiques innovateurs avec des airs de spectacle de Broadway et ballades, tels que son hit "c'est un homme monde Man de Man" (1966).

[Modifier] Fin des années 1960Comme la décennie des années 1960 touchait à sa fin, Brown a continué à peaufiner le nouveau langage de funk. Brown 1967 # 1 R ' ne b hit, "sueur froide", parfois cité comme la première chanson de vrai funk, fut le premier de ses enregistrements contiennent un tambour Pause et le premier qui comprenait une harmonie qui a été réduite à une seule corde.[[] 32][[] 33] Les arrangements instrumentales sur titres tels que "Donner il Up ou Turnit A Loose" et "Stick léchant léchage Stick" (enregistrés en 1968) et "Batteur Funky" (enregistré en 1969) figure une version plus élaborée de style des années 1960 de Brown, avec la section de klaxon, guitares, basse et batterie mailles ensemble en motifs rythmiques complexes basés sur plusieurs dispositifs de verrouillage riffs.

Changements de style de Brown qui a commencé avec « Sueur froide » a également créé la Fondation musicale pour Brown frappe plus tard, comme "I Got le nombre" (1968) et "Mère Popcorn" (1969). Par cette fois chant de Brown fréquemment prend la forme d'une sorte de déclamation rythmique, pas tout à fait chantées, mais pas assez parlé, qui ne comprenait que par intermittence traces de brai ou melody. Cela deviendrait une influence majeure sur les techniques de rap, qui viendraient à maturité avec la musique hip-hop dans les décennies à venir.

En novembre 1967, James Brown a acheté pour la station de radio WGYW à Knoxville dans le Tennessee pour un signalés $ 75 000, selon le 20 janvier 1968 Record World magazine. Les lettres d'appel ont été modifiées à WJBE qui reflète ses initiales. WJBE a commencé le 15 janvier 1968 et diffusé un format de Rhythm and Blues. Le slogan de la station a été « wjbe 1430 Raw Soul ». Au moment où il a été mentionné « Brown a également ramifiée en immobilier et ces derniers mois d'édition musicale ».

Enregistrements de Brown influencé les musiciens dans l'ensemble de l'industrie, notamment Sly et sa Famille Stone, Charles Wright & Watts 103e rue Rhythm Band, Booker t. & la M.G. et crieurs soul comme King Curtis, Edwin Starr, tentations David Ruffinet Dennis Edwards. Une époque-prépubère Michael Jackson a pris cris de Brown et de la danse dans le courant de la pop comme le chanteur de Motown The Jackson 5. Ces mêmes pistes ont été plus tard ressuscités par d'innombrables musiciens hip-hop partir à partir des années 1970. En conséquence, la James Brown reste à ce jour la plupart échantillonnés artiste du monde,[[] 34] avec "Funky Drummer" lui-même devient le plus échantillonné chaque morceau de musique.[[] 35]

Bande de Brown au cours de cette période employé musiciens et arrangeurs qui étaient venus au moyen de la tradition du jazz. Il se fait remarquer pour son habileté comme un chef d'orchestre et compositeur de mélanger la simplicité et le lecteur de R ' ne b avec la complexité rythmique et la précision du jazz. Trompettiste Lewis Hamlin et saxophoniste/claviériste Alfred « Pee Wee » Ellis (le successeur de chef d'orchestre précédente Nat Jones), a conduit le groupe. Guitariste Jimmy nolen fourni par percussion, trompeusement simple riffs pour chaque chanson et solos de saxophone éminents de maceo Parkera fourni un point focal pour de nombreux spectacles. Autres membres de la bande de Brown inclus les tambours « jabo » de John Starks, Clyde stubblefield et Melvin Parker (frère de Maceo), saxophoniste St. Clair Pinckney, tromboniste Fred Wesley, guitariste Alphonso "Pays" Kellum et le bassiste Bernard odum, chanteur inconditionnel et sideman Bobby Byrd.

Au cours de cette période, empire de musique de Brown a également étendu avec son influence sur la scène musicale. Comme empire de musique de Brown a grandi, son désir d'indépendance artistique et financière a augmenté de plus. Brown a acheté des stations de radio au cours de la fin des années 1960, y compris la station de radio WRDW à Augusta, en Géorgie, où il a brillé chaussures comme un garçon. Brown ramifiés aussi faire plusieurs enregistrements avec des musiciens à l'extérieur de son propre groupe. Il a enregistré Gettine down to It (1969) et l' âme sur le dessus (1970), deux albums composée principalement de ballades romantiques et de standards de jazz, avec le Trio de Felice Dee et l'orchestre de Louie bellson respectivement. Il a enregistré un certain nombre de pistes avec la Dapps, une bande de barre blanche de Cincinnati, y compris le hit « je peux supporter moi-même (When You Touch Me) ». Il a également publié trois albums de musique de Noël avec son propre groupe.

des années 1970 et le J.B.
En 1970, la plupart des membres du groupe des années 1960 classique de James Brown avaient quitté son acte d'autres occasions, et groupe de chanteurs les Flames célèbre a démantelé, avec membre original Bobby Byrd le reste seule avec Brown. Brown et Byrd employé un nouveau groupe qui comprenait funk futurs grands, tels que le bassiste Bootsy Collins, Collins frère guitariste Phelps "Poisson-chat" Collins et tromboniste et directeur musical, Fred Wesley. Cette nouvelle bande de sauvegarde a été surnommé "The J.B. du", et le groupe a fait ses débuts sur Brown 1970 unique "Get Up (I Feel comme étant A) Sex Machine". Bien que J.B. The a connu plusieurs changements de line-up, avec le premier changement survenant en 1971, la bande est resté plus familier backing band de Brown.

En 1971, Brown commence à enregistrer pour polydor Records , qui a également repris la distribution du catalogue de King Records de Brown. Beaucoup de ses sidemen et le soutien des joueurs, comme Fred Wesley et de J.B. The, Bobby Byrd, lyn Collins, Vicki Anderson et Hank ballard, libéré des records sur l'étiquette de personnes , une empreinte fondée par Brown qui a été achetée par Polydor dans le cadre du nouveau contrat de Brown. Les enregistrements sur l'étiquette de personnes, presque tous ont été produites par Brown lui-même, illustré sa « maison de style ». Des chansons comme "I Know You Got Soul" par Bobby Byrd, "penser (About It)" de Lyn Collins et "Doing It à mort" par Fred Wesley & de J.B. The sont considérés comme partie de Brown a enregistré hérités comme les enregistrements sous son propre nom.

En 1973, Brown a fourni le score pour le film de blaxploitation Black Caesar. En 1974, il part en tournée d'Afrique et exécuté au Zaïre , dans le cadre de l'accumulation de la lutte Rumble in the Jungle entre Muhammad Ali et George Foreman. Les admirateurs de musique de Brown, Miles Davis et autres musiciens de jazz, a commencé à citer Brown comme une influence majeure sur leurs propres styles. Cependant, Brown, comme d'autres qui ont été influencés par sa musique, aussi « emprunté » autres musiciens. Son 1976 unique "Hot (I ont besoin d'être aimé, aimées, aimées, aimées)" (R-B # 31) utilisé le riff principal de "célébrité" de David Bowie, pas l'inverse comme on a souvent cru. Le riff a été fourni à co-auteurs « Fame » John Lennon et Bowie par le guitariste Carlos alomar, qui avait été brièvement membre de bande de Brown dans les années 1960.[[] 36]

Enregistrements de Polydor Brown durant les années 1970 illustré ses innovations en matière de vingt années précédentes. COMPOSITIONS tels que "la période de récupération" (1973), "Papa ne prenez aucun Mess", "Stoned to the Bone" et "Funky Président (personnes c' est mauvais)" (1974) et "Get Up Offa That Thing" (1976) ont été parmi ses enregistrements plus remarquables durant cette période.

[Modifier] Fin des années 1970 et 1980

Au milieu des années 1970, statut de star de Brown était sur les wane et les musiciens clés dans son groupe comme Fred Wesley et Bootsy à gauche pour rejoindre Parliament-funkadelic, collectif dirigé par George Clinton. L'assaut du style slickly commercial du disco pris Brown au dépourvu, comme il remplacé son style brute de la musique funk sur la piste de danse. Ses albums de 1976 Get Up Offa That Thing et Bodyheat ont été flirts premiers Brown avec des rythmes disco et ses techniques de production niveler. Tandis que les albums Nature de Mutha (1977) et des années 1980 Jam (1978) a fait pas générer des hits de graphique, de LP de Brown 1979 The Original Disco Man a été une addition récente notable à son œuvre. Cet album contient la chanson "C'est trop Funky ici », qui était son dernier top hit R ' ne b de la décennie. Comme le reste des chansons de L'homme Original de Disco, « il est trop Funky ici » n'a pas produit par Brown lui-même, mais produit plutôt par Brad Shapiro.

Brown a contracté l'aide après le faire avec Zach Butcher de St. George, Utah. Regardez lui upp sur facebook avec Polydor a expiré en 1981, et son horaire d'enregistrement et de tournée a été quelque peu réduite. Malgré ces évènements, Brown a vécu quelque chose d'une résurgence durant les années 1980, efficacement au-dessus d'un public plus large, plus grand public. Il est apparu dans la fonctionnalité des films The Blues Brothers, Médecin Detroit et Rocky IV, ainsi que guest mettant en vedette dans l'épisode de Miami Vice "Missing Hours" (1988). Il enregistre également la gravité, un album de modestement populaire crossover sur son nouveau label hôte Scotti Bros., et les 1986 10 hit single "vivant en Amérique" (écrit par Dan hartman), qui figurait en bonne place dans le film de Rocky IV et de la bande originale du film. Brown a interprété la chanson dans le film à la lutte finale de Apollo Creed, tourné dans la salle de Ziegfeld au mgm Grand à Las Vegas et a été crédité comme "Le parrain de la Soul". En 1987, Brown a remporté le Grammy pour Best Male R & B Vocal Performance pour « Living en Amérique ». Reconnaissant son influence sur le hip-hop moderne et de la musique de R ' ne B, Brown a collaboré avec l'artiste hip-hop afrika bambaataa sur l'unique "Unité. »

En 1988, Brown a travaillé avec l'équipe de production Pleinement en vigueur sur le hip-hop influencé album je suis réel, qui a engendré un # 5 R ' ne b hit, "Statique". Pendant ce temps, la Pause du tambour de la deuxième version de l'original hit 1969 "Donner il Up ou Turnit A Loose" (l'enregistrement inclus sur la compilation Dans la Jungle Groove) devint si populaire lors de parties de danse hip hop (surtout pour le breakdance) au cours de la fin des années 1970 et début des années 1980 que père fondateur du hip hop kurtis Blow appelé la chanson "la hymne national du hip hop".[[] 37]

[Modifier] années 1990 pour les années 2000Après un passage en prison au cours de la fin des années 1980, Brown a sorti l'album Love en souffrance, avec le nouveau unique "Move On". Brown a également sorti le 1991 4 CD coffret Star temps, qui comprenait la musique s'étendant sur sa carrière de quatre ans à l'époque. La quasi-totalité de son LPs antérieures ont été republiée sur CD, souvent avec des morceaux supplémentaires et de commentaire par des experts sur la musique de Brown. En 1991, sont apparus en brun MC Hammervidéo du "trop Legit to Quit" (ou "2 Legit 2 Quit"), une personne Hammer idolâtré. En 1993, James Brown a sorti l'album James universelle, qui a engendré les singles "Can ' T Get Any Harder", "Combien de temps" et "Géorgie-Lina". En 1995, il est sorti l'album live Live at the Apollo, 1995 , mettant en vedette la nouvelle piste de studio "Respect Me", qui sort en single la même année. Brown a suivi ce single avec le megamix "Hooked sur Brown" qui sort en single en 1996. Brown ultérieure du LP communiqués pendant ce temps inclus le 1998 studio album je suis de retour sur le single "Funk sur ah Roll" et l'album de 2002, L'étape suivante qui comprenait le single qui "meurtre est sorti, l'école est," produit et co-écrit par Derrick moine. Brown a participé dans le PBS Maîtres américains télévision documentaire James Brown : Soul Survivor, qui a été réalisé par Jeremy marre.

Bien que Brown avait divers démêlés avec la justice, il a continué à jouer et dossier régulièrement et il a aussi fait des apparitions dans des émissions de télévision et de films, tels que les Blues Brothers 2000et d'événements sportifs, tels que son apparence de 2000 à la World Championship Wrestling pay SuperBrawl X. En apparence de Brown à l'événement SuperBrawl X, il a dansé aux côtés de lutteur Ernest « le chat » Miller, dont le caractère reposait sur Brown, au cours de sa dans Sketch ring avec Le Maestro.[[] 38] Brown a figuré dans de Tony Scott2001 court-métrage, battre le diable, aux côtés de Clive Owen, Gary oldman, Danny trejo et Marilyn Manson.[[] 39] Brown a également fait une courte apparition dans le film de Jackie chan 2002 The Tuxedo, dans lequel Chan était nécessaire pour terminer de Brown agir après que Brown a été accidentellement éliminé par Chan[[40] en 2002, Brown est apparu dans Undercover Brother, jouant le rôle : lui-même.

Brown a comparu à Édimbourg 50 000 - The Final Push, le dernier concert Live 8 le 6 juillet 2005, où il produit un duo avec star pop britannique Will Young sur "Papa s Got un nouveau sac". Il a également joué en duo avec un autre Britannique pop star, Joss Stone, une semaine plus tôt sur le Royaume-Uni chat show Vendredi soir avec Jonathan Ross. Avant sa mort, Brown était prévue pour effectuer un duo avec la chanteuse Annie Lennox sur la chanson "Vengeance" pour son nouvel album, Venus, prévu pour début 2007. En 2006, Brown a continué son « sept décennies de Funk World Tour », son dernier concert tour où il a joué dans le monde entier. Son derniers spectacles sont accueillis avec des critiques positives, et une de ses apparitions en concert final à l' irlandais Oxegen festival à Punchestown en 2006 a été effectuée pour une foule record de 80 000 personnes. Dernière apparition télévisée de Brown était à son intronisation au UK music hall of Fame en novembre 2006, avant sa mort, le mois suivant.

[Modifier] Revue de James BrownPendant de nombreuses années, spectacle de tournée de Brown a été une des productions plus extravagantes dans la musique populaire américaine. Au moment de la mort de Brown, son groupe comprenait trois guitaristes, deux joueurs de guitare basse, deux tambours, trois cornes et un percussionniste.[[] 41] Les bandes de qui il a maintenu pendant la fin des années 1960 et 1970 étaient de taille comparable, et les bandes a également inclus une section de cordes amplifié trio qui a joué au cours de ballades.[[] 42] Brown employé entre 40 et 50 personnes pour la James Brown Revue et les membres de la revue voyagé avec lui dans un autobus pour les villes et villages à travers tout le pays, effectuant plus de 330 montre une année avec presque tous les spectacles comme un souper.[[] 43][[] 44]

[Modifier] Introduction de concertAvant de James Brown est apparu sur la scène, son personnel MC lui donna une introduction détaillée accompagnée de drumrolls, comme le MC a travaillé dans l'affaire Brown divers sobriquets avec les noms de plusieurs de ses chansons à succès. L'introduction par graisses Gondar, capturé sur l'album Live at the Apollo album de Brown 1963, est un exemple représentatif :

Maintenant, que Mesdames et Messieurs il est temps de star, êtes-vous prêt pour temps star ? Je vous remercie et je vous remercie très aimablement. C'est en effet un grand plaisir de vous présenter à ce moment précis, national et international [ly] connu comme l'homme de travail les plus difficiles dans le show business, l'homme qui chante "I'll Go Crazy"... "Try Me"... « Vous avez le pouvoir »... "Pense"... « Si vous voulez Me"... "Je veux bien"... "Bewildered".. vendeur de .le millions de dollar, "Perdu quelqu'un"... la très plus récent album, "Night Train"... nous allons everybody "Shout et rubans"... M. Dynamite, l'incroyable m. Veuillez veuillez, lui-même, la vedette de l'émission, James Brown et Les Flames célèbre!![[] 45]

Parmi les MCs qui a travaillé avec Brown et sa revue à travers les années, MC plus célèbre de Brown était Danny Ray, qui apparaît sur scène avec lui depuis plus de 30 ans.

Format et répertoire de concert

Les spectacles de James Brown étaient célèbres pour leur intensité et de la longueur. Son propre but avoué était de "donner aux gens plus que ce qu'ils sont venus pour — make eux fatigués, parce que c'est ce qu'ils sont venus pour." "[[] 46] Répertoire de concert de Brown se compose principalement de ses propres hits et ces dernières chansons, avec quelques R ' ne b couvre mélangés dans. Brown a dansé vigoureusement qu'il chante, travail des pas de danse populaire comme la Purée de pommes de terre dans sa routine avec sauts spectaculaires, scissions et diapositives. En outre, ses joueurs de cor et choristes (The Famous Flames) généralement effectuée routines de danse chorégraphiés, et plus tard incarnations de la Revue inclus danseurs. Interprètes mâles dans la Revue devaient porter tuxedoes et smoking long après que plus décontractés concert est devenue la norme parmi les actes musicales plus jeunes. Costumes extravagants de Brown et son complexe traitées coiffure terminé l'impression visuelle.

Normalement, un concert de James Brown inclus une performance par un chanteur vedette, comme Vicki Anderson ou marva Whitneyet une fonctionnalité instrumentale pour le groupe, qui a parfois servi de l' acte d'ouverture pour le spectacle. Bien que Brown a publié de nombreux albums live, Say il Live & Loud : vivre à Dallas 08.26.68, sorti en 1998, était l'un des seuls quelques enregistrements audio qui capturé une performance de la James Brown Revue du début à la fin.

[Modifier] Routine du CapUne caractéristique de la marque de commerce de spectacles sur scène de Brown, habituellement pendant la chanson "Veuillez, Please, Please, impliqué Brown laissant tomber à genoux, tout en tenant le peuplement de microphone dans ses mains, ce qui a incité MC le spectacle à venir, drapé un cap sur les épaules de Brown et escorter au large de la scène après avoir travaillé lui-même à l' épuisement durant sa performance. Comme Brown a été escorté hors de la scène par le MC, groupe vocal de Brown, The Famous Flames, a continué chanter les chœurs "s'il vous plaît veuillez ne go-oh-oh ».[[] 47] Brown aurait ensuite secouer le cap et échelonnez vers le microphone pour effectuer un encore. La routine de Brown a été inspirée par un semblable celle utilisée par le catcheur Gorgeous George.[[] 45][[] 48]

Brown effectue une version de la routine de Cap sur la fermeture des crédits du film Blues Brothers 2000.

[Modifier] Comme chef d'orchestreBrown a exigé la rigueur extrême, la perfection et la précision de ses musiciens et de danseurs — jusqu'au quand interprètes dans sa Revue se montrent pour les répétitions à savoir si les membres portaient la droite « uniforme » ou « costume » pour les concerts.[[] 49] Lors d'une interview réalisée par Terri Gross durant le segment NPR "Fraîcheur" avec maceo Parker, un ancien saxophoniste dans la bande de Brown pour la plupart des années 1960 et des années 1970 et 1980, Parker a offert son expérience avec la discipline que Brown a exigé de la bande:

Il faut la pensée à l'heure. Gotta avez-vous votre uniforme. Votre stuff s got être intacts. Gotta avez-vous le nœud papillon. Vous avez à le faire. Vous ne peut aboutir sans le nœud papillon. Vous ne peut aboutir sans une drapée... [Les] chaussures en cuir verni, que nous étions portant à la fois gotta être lubrifiées. Vous gotta have ce truc. C'est ce que Brown [devraient]... [Brown] a acheté les costumes. Il achète les chaussures. Et si pour une raison quelconque [le membre de la bande a décidé] de quitter le groupe, [Brown a dit à la personne à] veuillez laisser mon uniforme....
— Maceo Parker[[] 50]
Brown a également eu une pratique de diriger, de correction et d'évaluer les amendes sur les membres de son groupe qui rompt ses règles, telles que les chaussures unshined, danse de synchronisation ou montrant tard sur scène.[[] 19] Au cours de certains de ses concerts, Brown a dansé en face de son groupe avec son dos à l'auditoire, comme il a glissé dans l'ensemble de la parole, des signaux clignotant main et évasés ses doigts pulsantes au rythme de la musique. Bien que le public pense routine de danse de Brown a fait partie de son acte, cette pratique était en fait son chemin de pointer vers le membre fautif de sa troupe qui joue, chante la mauvaise note ou commis une autre infraction. Brown utilise ses doigts écartées et les signaux de la main pour alerter la personne fautive de l'amende, cette personne doit verser à lui pour briser ses règles.[[] 51]

[Modifier] Activisme social[Modifier] Autonomisation et troubles civilsAu cours de la fin des années 1960 et le début des années 1970, James Brown était réputé pour son travail avec l'activisme social. En 1966, il sort le single "Don't être un décrochage" comme une leçon aux jeunes étudiants qui avait des pensées de décrochage. Plus tard, il fait des discours publics de dizaines d'enfants et a préconisé l'importance de l'éducation à l'école. En 1967, il a publié un single patriotique, « L'Amérique est My Home », qui était un "rap" sur comment il se sentait étaient négligeant les gens, particulièrement dans la communauté afro-américaine , le pays qu'il a dit "pourrait donner (leur) possibilités" expliquant comment en même temps il brillait chaussures et la prochaine, il a saluer le Président des États-Unis comme il l'a fait quand le président Lyndon b. Johnson a remercié pour donnant de l'argent à des programmes de prévention de l'abandon de l'école.

En 1968, après l'assassinat de Martin Luther King, Jr., brun sorti "Say It Loud – je suis noir et je suis fier" suite aux pressions des fans de prendre une position sur le mouvement des droits civiques, un problème il avait évité jusqu'à ce point. Il est devenu l'hymne du mouvement des droits civiques. Brown a dit plus tard dans son autobiographie de 1986 "la chanson est obsolète maintenant... Mais il était nécessaire d'enseigner alors de fierté, et je pense que la chanson a beaucoup de bonnes pour beaucoup de gens... Gens appelées « Black et fier » militant et en colère - peut-être à cause de la ligne sujet mourant sur vos pieds au lieu de vivre sur vos genoux. Mais vraiment, si vous écoutez, ça ressemble à la chanson pour enfants. C'est pourquoi j'ai eu des enfants, pour enfants qui ont entendu il pouvaient grandissent de fierté sentiment... La chanson me coût beaucoup de mon auditoire crossover. La composition raciale à mes concerts était surtout noire après cela. Je ne regrette, cependant, même si elle a été mal compris. »

Il a joué en face d'un auditoire télévisé à Boston au lendemain de la mort du roi de Dr. Brown est souvent donné crédit pour prévenir les émeutes à la performance.[[] 52] Maire Kevin White a fortement limité la Police de Boston de sévir contre le violence mineure et les protestations après l'assassinat,[[]de 52 et Boston religieuse et les dirigeants communautaires a travaillé pour empêcher les querelles de torchage.[[] 52] Aussi, blanc disposées à avoir la performance brune diffusé plusieurs fois sur la station de télévision publique de Boston, WGBH, donc garder de nombreux émeutiers potentiels dans les rues, regarder le concert gratuit. Brown a exigé de 60 000 $ pour les frais de « porte » (argent qu'il pensait seraient perdu de ticket sales en raison du concert diffusés pour libre) et alors menacé de rendre public l'arrangement secret lorsque la ville a hésité à payer après le concert, news qui aurait été un coup politique au blanc et peut-être a provoqué des émeutes sur ses propres.[[] 52] White pressions avec succès sur le groupe de courtage de puissance dans les coulisses connu comme « The Vault » à venir avec l'argent pour les frais de porte de Brown et autres programmes sociaux ; La chapelle a contribué à 100 000 $ pour ces programmes, et Brown a reçu 15 000 $ de leur part par le biais de la ville. White convaincu gestion au Boston Garden à abandonner leur part des recettes pour combler la différence.[[] 52] L'histoire est documenté dans le film de PBS « The Night James Brown sauvé Boston ».

Par la suite, le président Johnson a exhorté Brown à visiter à washington, D.C. pour accueillir les habitants y effectuer à un concert et exprime l'idée que la violence "n'était pas la voie à suivre". Beaucoup dans la communauté noire a estimé que Brown était expriment leur plus que certains dirigeants importants dans le pays, un sentiment qui a été renforcé avec la sortie de son single, landmark révolutionnaire "Say It Loud – je suis noir et je suis fier".

Brown continue à jouer des concerts de prestations pour diverses organisations de droits civils , y compris le programme PUSH de Jesse Jacksonet The black panther Partydu petit déjeuner dans le début des années 1970. Brown a également continué à sortir des singles socialement comme "Je ne veux pas que personne ne Me donner rien (ouvrir la porte, j'irai il me)" (1969), Get Up, Get dedans, Impliquez-vous » (1971), "Talking Loud et disant rien" (1972), "Roi héroïne" (1972), "Funky Président (personnes c'est mauvais)" (1974) et "Réalité" (1975). La semaine avant sa mort, Brown a pris le temps de faire des cadeaux de Noël à un orphelinat à Atlanta.

[Modifier] Vie personnelleÀ la fin de sa vie, James Brown vit dans une maison de riverfront de hêtre Island, en Caroline du Sud, directement en face du Savannah River à Augusta, Géorgie. James Brown était un diagnostic de diabète à un stade très précoce de sa vie.[[] 53] Brown a été une fois diagnostiqué un cancer de la prostate, qui a été traitée avec succès avec la chirurgie esthétique.[[] 54] Indépendamment de sa santé, Brown a maintenu sa réputation de « l'homme travail plus difficile dans le show business » par suivre avec son horaire exténuante de performance. Cependant, James Brown conduit comme coloré une vie sur scène avec ses performances, qu'il avait au large de la scène avec ses ennuis avec la Loi et de son dernier mariage en particulier.

[Modifier] Mariages et enfantsBrown a été marié trois fois — Velma Warren (1953–1969, divorcé), Deidre « Deedee » Jenkins (22 octobre 1970–10 janvier 1981, divorcé) et Adrienne Lois Rodriguez (né le 9 mars 1950) (1984–1996, la mort de femme). Il a également eu une relation avec tomi Rae hynie (2001-2004). De ces et d'autres relations, James Brown avait cinq fils — Teddy Brown (1954–1973), Terry Brown et Larry Brown, Daryl Brown (membre du groupe d'accompagnement de Brown) et James Joseph Brown III, en plus de quatre filles — Lisa Brown, Dr Yamma Noyola Brown LumarBrown Deanna Thomas et Venisha Brown.[[] 2][[] 55][[] 56] Brown avait également huit petits-enfants et quatre arrières-petits-enfants.[[] 2][[] 55] Fils aîné de Brown, Teddy, meurt dans un accident de voiture le 14 juin 1973.[[] 57]

Selon un article de 22 août 2007 publié dans le journal britannique The Daily Telegraph, tests ADN indiquent que Brown eut également au moins trois enfants illégitimes. Le seul d'entre eux, qui a été identifié est LaRhonda Pettit (né en 1962), une hôtesse de l'air retraité et l'enseignant qui vit à Houston.[[] 58]

[Modifier] Controverse de mariage Brown-HynieUne grande controverse entoure du Tomi Rae Hynie mariage de James Brown qui a eu lieu dans 23 décembre 2002, qui a officié par le révérend Larry Fryer.[[] 59] Longue date Procureur de Brown, Albert « Buddy » Dallas, a indiqué que le mariage entre Brown et Hynie n'était pas valide parce que Hynie était marié à l'époque à Javed Ahmed, un bangladais qui Hynie de réclamés se maria avec elle pour une carte verte dans une fraude de l'immigration. Bien que Hynie a déclaré que son mariage avec Javed Ahmed a été annulée par la suite, cette annulation ne pas lieu jusqu'en avril 2004.[[] 59][[] 60] Dans une interview sur CNN avec Larry King, Hynie a produit un certificat de mariage de 2001 comme preuve de son mariage avec James Brown, mais elle n'a pas fourni de King avec dossiers judiciaires pointant vers l' annulation de son mariage à lui ou à Ahmed.[[] 61]

Selon Dallas, Brown était en colère et blessé que Hynie dissimulé son mariage avant de lui, et que Brown s'installe à déposer pour annulation de Hynie.[[] 62] Dallas a ajouté que, bien que le mariage de Hynie à Javed Ahmed a été annulée après que elle épousa James Brown, le brun-Hynie mariage n'était pas valide en vertu du droit de la Caroline du Sud car Brown et Hynie a fait se remarie pas après l'annulation.[[] 61][[] 63] En août 2003, Brown a sorti un avis public pleine page dans le Magazine de la variété mettant en vedette Hynie, Jacques II et lui-même en vacances à Disney World pour annoncer qu'il et Hynie allaient se séparer.[[] 64][[] 65]

[Modifier] Paternité de James Brown IIDans une interview CNN distincte, Debra opri, un autre procureur famille Brown, a révélé à Larry King que Brown voulait un test ADN effectué après sa mort pour confirmer la paternité de James Brown II — pas de saké de Brown, mais d'autres membres de la famille.[[] 66] En avril 2007, Hynie a sélectionné un tuteur à l'instance dont elle veut nommée par la Cour pour représenter son fils, James Brown II, dans les procédures de paternité.[[] 67]

[Modifier] Questions juridiquesVie personnelle de Brown a été marquée par plusieurs démêlés avec la justice. À l'âge de 16 ans, il a été arrêté pour vol et a servi de 3 ans de prison. En 1988, Brown a été arrêté après une chase alléguée de voiture à grande vitesse sur Interstate 20 le long de la Géorgie- frontière de l'étaten Caroline du Sud . Il a été reconnu coupable de transportant un pistolet non autorisé et de voies de fait sur un agent de police, avec diverses infractions liées à la drogue et de conduite. Bien qu'il a été condamné à six ans de prison, il est finalement sorti en 1991 après avoir purgé sa peine seulement trois ans. Fichier de FBI de Brown, le Washington Post a publié en 2007 dans le cadre de la Freedom of Information Act,[[]de 68 liées réclamation Brown que la chasse à grande vitesse ne se produit pas, comme l'a soutenu par la police, et que la police locale tiré sur sa voiture plusieurs fois au cours d'un incident de harcèlement policier et agressé après son arrestation.[[] 69] Les autorités locales ne trouvent aucun mérite aux accusations de Brown. Dans un autre incident, la police ont été convoquée à la résidence de Brown le 3 juillet 2000, après avoir été accusé de chargement d'un réparateur de la compagnie d'électricité avec un couteau à viande lorsque le réparateur a visité la maison de Brown pour enquêter sur une plainte au sujet de n'avoir aucun éclairage à la résidence.[[] 70]

En 2003, Brown a été gracié par département de Probation de Caroline du Sud, les libérations conditionnelles et les Services de Pardon pour les crimes passés qu'il a été déclaré coupable d'avoir commis en Caroline du Sud.[[] 71] En janvier 2005, une femme nommée Jacque Hollander a déposé une poursuite contre James Brown, qui provenait d'un prétendu viol forcée de 1988. Lorsque l'affaire a été initialement entendue devant un juge en 2002, les réclamations de Hollander contre Brown ont été rejetées par la Cour que le délai de prescription pour le dépôt de la poursuite avait expiré. Hollander a prétendu que le stress de la prétendue agression plus tard l'ont amenée à contracter la maladie de Graves, une condition de la thyroïde. Hollander a prétendu que l'incident a eu lieu en Caroline du Sud, alors qu'elle était employée par Brown : un publiciste.

Hollander a allégué que, au cours de son trajet dans une fourgonnette avec Brown, Brown a tiré le côté de la route et agressée sexuellement alors qu'il l'a menacée avec un fusil de chasse. Dans son cas contre Brown, Hollander entré comme preuve un échantillon d'ADN et un résultat de test polygraphique, mais la preuve ne constituait pas en raison de la défense de limitations. Hollander plus tard tente de porter son affaire devant la Cour suprême, mais rien n'est devenu de sa plainte.[[] 72]

Durant les années 1990 et 2000, Brown a été arrêté à plusieurs reprises la violence domestique. Adrienne Rodriguez, sa troisième femme, avait lui arrêté à quatre reprises entre les années 1980 et les années 1990 sur les accusations d'agression. En janvier 2004, Brown a été arrêté en Caroline du Sud sur une accusation de violence domestique après que Tomi Rae Hynie accusé de lui poussant à la parole durant un argument à leur domicile, où elle a subi égratignures et contusions à son bras droit et de la hanche. Plus tard cette année, en juin 2004, Brown a plaidé le match nul à l'incident de violence familiale, mais il a servi à aucun moment de prison. Au lieu de cela, Brown était tenu de confisquer un bond 1,087 $ UScomme punition.[[] 73]

[Modifier] Mort et conséquences
[Modifier] Mort
Le 23 décembre 2006, James Brown, en mauvaise santé, présenté au Cabinet de son dentiste à Atlanta, en Géorgie, plusieurs heures plus tard que sa nomination pour le travail de l'implant dentaire . Au cours de cette visite, Brown dentiste observé que Brown a examiné « très mauvais... faible et étourdi. » Au lieu d'exécuter les travaux dentaire, le dentiste a informé Brown pour consulter un médecin immédiatement sur son état de santé.[[] 13]

Brown enregistrés à l' emory Crawford Long Memorial Hospital à Atlanta, en Géorgie, le 24 décembre 2006 pour une évaluation médicale de son état, et il a été admis à l'hôpital pour l'observation et de traitement.[[] 74] Selon Charles Bobbit, de Brown longue date gestionnaire personnel et ami, Brown avait été malade et souffrance avec un bruyant toux , puisqu'il revient d'un voyage de novembre en Europe.[[] 13] Bobbit a également ajouté qu'il était caractéristique de Brown à jamais de dire ou de se plaindre à quiconque qu'il était malade et que Brown fréquemment effectuées au cours de la maladie.[[] 13] Bien que Brown avait annuler à venir montre à waterbury, Connecticut et Englewood, New Jersey, Brown était persuadé que le médecin serait le congédier de l'hôpital dans le temps pour effectuer les spectacles de la veille du jour de l'année.

Pour les célébrations du nouvel an, Brown devait effectuer au théâtre Count Basie dans le New Jersey et au Club de Blues B.b. King à New York, en plus de jouer une chanson en direct sur CNN pour le Anderson Cooper réveillon spécial.[[] 74] Cependant, Brown resta hospitalisé, et son état de santé s'est aggravée au cours de cette journée.

Le 25 décembre 2006, Brown est décédé à environ 1 H 45 EST (06 : 45 UTC) d'une insuffisance cardiaque congestive résultant de complications de la pneumonie, avec son agent Frank Copsidas et son ami Paul Sargent à son chevet.[[] 75] Selon de Sargent, Brown dispositifs I « m going away ce soir » et puis Brown a pris trois respirations longues, calmes et s'est endormi avant de mourir.[[] 3]

[Modifier] Services commémoratifs
Après la mort de Brown sur le jour de Noël , parents et amis de Brown, une foule de célébrités et des milliers de fans ont assisté à services publics memorial à l' Apollo Theater à New York le 28 décembre 2006 et à James Brown Arena le 30 décembre2006 à Augusta, en Géorgie.[[] 55] Un service commémoratif distincts, privé a été également tenu à North Augusta, en Caroline du Sud le 29 décembre 2006,[[] 2] , qui a été suivi par la famille de Brown et amis intimes. Les célébrités qui ont fréquenté de Brown public et/ou privé memorial services compris Michael Jackson, Jimmy Cliff, Joe Frazier, Buddy Guy, Ice Cube, Ludacris, Dr. Dre, Little Richard, Dick Gregory, MC Hammer, Prince, Jesse Jackson, Ice-T, Jerry Lee Lewis, Bootsy Collins, LL Cool J, Lenny kravitz, 50 Cent, stevie Wonderet Don King, parmi d'autres.[[] 76][[] 77][[] 78][[] 79] Tous les services publics et privés memorial ont officié par Le révérend Al Sharpton.[[] 80][[] 81]

Cérémonies de memorial publics et privés de Brown ont été élaborés, complet avec les changements de costumes pour Brown et vidéos mettant en vedette lui en concerts. Corps de Brown, qui a été placé dans un cercueil prométhéen, qui est le bronze poli pour un éclat doré, a été conduit à travers les rues de New York à l' Apollo Theater à un chariot tiré par des chevaux blanc, enveloppées de verre.[[] 82][[] 83] À Augusta, en Géorgie, la procession de memorial public de Brown a visité statue de Brown comme la procession a fait son chemin à l'aréna de James Brown. Durant le public memorial à l'aréna de James Brown, nachos et bretzels ont été servis à pleureuses, que le rendement des dernière ont montré de Brown une vidéo à Augusta, en Géorgie et le Ray Charles version of "Georgia On My Mind" joué soulfully en arrière-plan.[[] 84][[] 85][[] 86] Dernière bande sauvegarde de Brown, The Soul Generals, a aussi joué la musique des hits de Brown pendant le service commémoratif à l'aréna de James Brown. Le groupe a été rejoint par Bootsy Collins à la basse, avec MC Hammer exécutent une danse dans le style de James Brown.[[] 87] Tentations ancien chanteur Ali-Ollie woodson effectué "Marcher autour de ciel toute la journée" services de memorial.[[] 88]

[Modifier] Testament et dernier testamentJames Brown a signé son dernier testament et testament le 1er août 2000, avant Strom Thurmond, Jr., un avocat pour la succession de Brown.[[] 89] La fiducie irrévocable, séparer et hormis de Brown sera, a été créé au nom de Brown en 2000 par son avocat, Albert « Buddy » Dallas, qui a été désigné comme l'un des trois représentants personnels de succession de Brown. Brown seront couverts à la disposition de ses biens personnels, tels que des vêtements, des voitures et des bijoux, tandis que la fiducie irrévocable de Brown couvert la disposition des droits musicaux, les actifs de l'entreprise de James Brown Enterprises et succession de hêtre île de Brown en Caroline du Sud.[[] 90]

Lors de la lecture du testament de Brown le 11 janvier 2007, Thurmond a révélé que six adultes enfants vivants Brown (Terry Brown, Larry Brown, Daryl Brown, Yamma Brown Lumar, Deanna Brown Thomas et Venisha Brown) ont été nommés dans le testament. Hynie et James II pas mentionné dans la volonté que les parties qui pourraient hériter des biens de Brown.[[] 89][[91] Volonté de Brown a été signés à dix mois avant la naissance de Jacques II et plus d'un an avant le mariage de Brown à Tomi Rae Hynie. Comme la volonté de Brown, son affectation irrévocable aussi ne mentionne pas Hynie et James II comme bénéficiaires de la propriété de Brown. La fiducie irrévocable a été créée avant et n'avait pas été modifiée depuis la naissance de Jacques II.[[] 92]

Le 24 janvier 2007, les enfants de Brown a déposé une poursuite contre les représentants personnels de succession de Brown. Dans leur pétition, enfants de Brown a demandé à la Cour pour supprimer les représentants personnels de la succession de Brown (y compris le procureur de Brown et fiduciaire de la succession, Albert « Buddy » Dallas) et de nommer un administrateur spécial en raison d'une irrégularité perçue et mauvaise gestion des actifs de Brown a allégué.[[] 93][[] 94] Pour contester la validité de la volonté et la fiducie irrévocable, Hynie aussi déposé une poursuite contre la succession de Brown le 31 janvier 2007. Dans sa poursuite contre la succession de Brown, Hynie a demandé à la Cour de lui reconnaître la veuve de Brown, et elle a également demandé à la Cour de nommer un administrateur spécial pour la succession.[[] 95]

[Modifier] Burial Site temporaireAprès que le mémorial public et privé des services à la fin décembre 2006, corps de James Brown demeure dans son cercueil pendant un certain temps dans une pièce à température contrôlée à sa succession. Cercueil de Brown a été déplacé plus tard à un emplacement non divulgué, tandis que ses enfants et Tomi Rae Hynie devient embarqués dans des discussions sur le repos final de Brown place et questions liées aux outre sa vont.[[] 96] Plus de dix semaines après la mort de Brown et les services publics et privés memorial, Brown enfants et Hynie décident sur un site funéraire temporaire de James Brown. Le 10 mars 2007, Brown fut enterré dans une crypte à l'accueil de Deanna Brown Thomas, une des filles de Brown, qui a également tenu une cérémonie privée pour l'enterrement temporaire.[[] 97] La cérémonie privée pour l'enterrement temporaire, a arbitré par Al sharpton, a rassemblé par la famille de Brown et une multitude d'amis.

Selon la famille de Brown, corps de Brown resteront enfouis au site temporaire tandis qu'un public mausolée est construit pour lui et une décision a été prise pour le dernier lieu de repos de Brown.[[] 97][[] 98] Pour transformer une attraction touristique de succession de Brown, famille de Brown de plans de consulter avec la famille d'elvis Presley d'orientation sur la conversion de la succession en une attraction similaire à Graceland.[[] 97][[] 99]

Dallas, Brown long temps procureur et celui des syndics pour la succession de Brown, n'a pas assisté au service privé pour l'enterrement temporaire. Il a exprimé sa désapprobation et déception avec l'arrangement funéraire temporaire avec le commentaire « M. Brown ne de pas méritants de personne arrière-cour. » Selon à Dallas, les syndics pour Brown succession "avait pris des dispositions pour Brown être mis au repos sans frais à un"jardin commémoratif très important à Augusta'. "[[100]

[Modifier] Honneurs, dédicaces et prix.James Brown a reçu une variété de prix et honneurs tout au long de sa vie et après sa mort. À une seule ville, fans ont voté en l'honneur de Brown en nommant un pont après l'artiste du spectacle. En 1993, le Conseil municipal de Steamboat Springs, au Colorado a mené un sondage auprès de ses résidents à choisir un nouveau nom pour le pont qui traverse la Rivière Yampa sur le lecteur de bouclier. Le nom du gagnant avec 7,717 votes était « James Brown SoulCenter de l'univers Bridge ». Le pont a été officiellement inauguré en septembre 1993, et James Brown est apparu lors de la cérémonie d'inauguration de l'événement.[[] 101] Bien qu'une pétition a été lancée par un groupe local des éleveurs pour renvoyer le nom du pont à « Stockbridge » pour des raisons historiques, les éleveurs se sont rétractés après la défaite de citoyens leurs efforts en raison de la popularité du nom de Brown. Brown revient à Steamboat Springs, au Colorado, le 4 juillet 2002 pour un festival de musique en plein air, jouant avec d'autres groupes tels que The String Cheese Incident.[[] 102]

Au cours de sa longue carrière, James Brown a reçu plusieurs prix de l'industrie de la musique prestigieux et honneurs. En 1983, Brown a été intronisé au Georgia Music Hall of Fame. En outre, Brown est nommé comme l'une des premières personnes intronisées au Rock and Roll Hall of Fame à son dîner d'intronisation inaugurale à New York le 23 janvier 1986. Cependant, les membres de son groupe vocal original, The Famous Flames, Bobby Byrd, Johnny Terry, Bobby Bennett et Lloyd Stallworth, n'étaient pas. Le 25 février 1992, Brown a reçu un Lifetime Achievement Award à la 34e annual Grammy Awards. Exactement un an plus tard, il a reçu un Lifetime Achievement Award au rythme annuel 4e & Blues Fondation Pioneer Awards.[[] 103] Une cérémonie a eu lieu pour Brown, le 10 janvier 1997, en l'honneur de lui avec une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.[[] 103]

Le 15 juin 2000, Brown a été honoré comme intronisé pour New York Songwriters Hall of Fame. Le 6 août 2002, James Brown a été honoré comme la première icône urbaine de BMI à l'IMC Urban Awards. Ses éloges BMI comprennent une impressionnante r dix & B Awards et six Pop Awards.[[] 104] Le 14 novembre 2006, Brown a été introduit au UK music hall of Fame, et il fut l'un des plusieurs intronisés qui a effectué lors de la cérémonie.[[] 105] En reconnaissance de ses réalisations comme un artiste du spectacle, Brown a été récipiendaire du Kennedy Center Honors le 7 décembre 2003.[[] 103] En 2004, le magazine Rolling Stone a classé James Brown # 7 sur sa liste des 100 plus grands artistes de tous les temps.[[] 106] Dans un article pour le magazine Rolling Stone, le critique Robert christgau cité Brown : "le plus grand musicien de l'ère du rock".[[] 107]

Brown a été également honoré dans sa ville natale d'Augusta, Géorgie pour ses activités civiques et philanthropie. Le 20 novembre 1993, maire Charles DeVaney d'Augusta a organisé une cérémonie de consacrer une section du 9e rue, entre les rues de Twiggs et de large, rebaptisé « James Brown Boulevard », en l'honneur de l'artiste.[[] 103] Le 6 mai 2005, comme un cadeau d'anniversaire 72e pour Brown, la ville d'Augusta a dévoilé une grandeur nature de bronze statue de James Brown sur Broad Street.[[] 103] La statue a été a été dédiée à un an plus tôt, mais la cérémonie a été mises en attente en raison d'une accusation de violence familiale que Brown face à l'époque.[[] 108] En 2005, Charles « Champ » Walker et nous sentir bon Comité est allé devant la commission du comté et reçu apporoval pour changer le slogan de Augusta en « Nous sentir bon ». Par la suite, fonctionnaire rebaptisé Centre civique de la ville l'Arena de James Brownet James Brown a assisté à une cérémonie pour l'inauguration du Centre éponyme le 15 octobre 2006.[[] 103]

Le 30 décembre 2006, lors du service public memorial à l'aréna de James Brown, Dr. Shirley A.R. Lewis, président du Collège Paine, un noir historiquement college à Augusta, en Géorgie, accordé à titre posthume Brown un doctorat honorifique en reconnaissance et l'honneur de ses nombreuses contributions à l'école en son temps de nécessité. Brown était à l'origine prévu pour recevoir le doctorat honorifique du Collège Paine lors de son entrée en vigueur de mai 2007.[[] 109][[] 110]

Au cours de la 49e présentation Grammy Awards annuelle tenue le 11 février 2007, Cap célèbre de James Brown était drapée sur un microphone à la fin d'un montage par Danny Ray (son M.C. depuis plus de 30 ans), en l'honneur des personnes notables dans l'industrie de la musique, y compris Brown, qui est mort au cours de l'année précédente. Plus tôt dans la soirée, Christina aguilera a livré une performance passionnée de l'un des hits de Brown, « c'est un homme monde Man de Man "suivie par une standing ovation, tandis que Chris Brown a effectué une routine de danse en l'honneur de James Brown.[[] 111]

[Modifier] HommagesComme un hommage à James Brown, les Rolling Stones a repris la chanson, "I'll Go Crazy" de l'album Live at the Apollo de Brown, lors de sa tournée européenne de 2007. Le 12 septembre 2007, neuf mois à peine après de James Brown mort, Bobby Byrd, l'original leader et fondateur du groupe vocal The Flames célèbre avec Brown, meurt d'un cancer à l'âge de 73 ans.[[] 112] Jimmy Page a fait remarquer, « il [James Brown] était presque un genre musical dans son propre droit et il change et avance tout le temps, donc les gens ont pu apprendre de lui. »[[] 113]

Le 22 décembre 2007, la première annuel « hommage apte pour le roi de King Records » en l'honneur de James Brown a eu lieu au théâtre Madison à Covington, Kentucky. L'hommage, organisée par Bootsy Collins, vedette apparitions par afrika bambaataa, Chuck D de Public Enemy, The Soul Generals, Buckethead, Freekbass, Triage et beaucoup de Brown survivant des membres de la famille. Comédien Michael Coyer a été le MC pour l'événement. Pendant le spectacle, le maire de Cincinnati proclamé le 22 décembre comme jour de James Brown.[[] 114] Il a été dit[par qui?] qu'un film biographique est dans les œuvres de Brown ; Spike Lee a signé le pour diriger, avec Brian Grazer produisant et Jez et John Henry Butterworth écrit le script. Usher et Fergie sont intéressés à être dans le projet.[citation nécessaire]

En 2008, Aaron Smith (aka Shwayze), un rappeur américain, intitulé la piste 8 de son album « James Brown is Dead » en hommage au parrain de la Soul.

En 2009, Blizzard entertainment référencé la star dans leur jeu World of Warcraft : un patron de Dungeon nommé Bronjahm, parrain des âmes. Tous les éléments déposés ce patron sont des références à ses chansons et la musique pour la lutte sa frappe au large de beaucoup de ses chansons.

[Modifier] DiscographiePour une liste étendue des albums, des compilations et des singles de cartographie, voir Discographie de James Brown.
[Modifier] Albums remarquablesQuatre des albums de James Brown apparaît sur la liste des 500 plus grands albums de tous les temps Du Magazine Rolling Stone 2003:[[] 115]

Live at the Apollo (1963) (# 24)
Dans le sillon de la Jungle (1986) (# 330)
Temps de Star (1991) (# 79)
20 Greatest Hits record! (1991) (# 414)
En outre, de 1970 de Brown double album Sex Machine a été classé 96e lors d'un sondage 2005 organisé par la station de télévision britannique Channel 4 afin de déterminer les 100 plus grands albums de tous les temps.[[] 116] Autres albums de notables, sorti comme double LP records, fonctionnalité jouant par The J.B. du vaste et servi de sources prolifiques d'échantillons pour plus tard des artistes musicaux, y compris :

Obtenez du bon pied (1972)
La période de récupération (1974)
Hell (1974)
L'album de la double LP 1968 Live at the Apollo, Vol. II a été particulièrement influent sur les musiciens au moment de sa sortie. Cet album classique reste un exemple des performances live énergiques et l'interaction avec les spectateurs de Brown, ainsi que fournir un moyen de documenter la métamorphose de sa musique, de la R ' ne b et soul styles en dur funk.

[Modifier] Singles notablesJusqu'au début des années 1970, Brown était célèbre surtout pour son spectacle itinérant et singles, plutôt que ses albums (avec son live LPs comme une exception importante). Six de ses singles à succès apparaît sur la liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps Du Magazine Rolling Stone 2004:[[] 117]

"Papa a pris un nouveau sac" (1965) (# 72)
"I Got You (je me sens bien)" (1965) (# 78)
«C'est monde l'homme de l'homme d'un homme"(1966) (# 123)
"S'il vous plaît veuillez, s'il vous plaît" (1956) (# 142)
"Say It Loud - je suis noir et je suis fier" (1968) (# 305)
"Se lever (je me sens comme étant un) Sex Machine" (1970) (# 326)
[Modifier] Réédition complètes singlesEn 2006, Hip-O sélectionnez Records a commencé un plusieurs volumes réédition de singles complète (les deux parties a et B-sides) de James Brown sur CD. De septembre 2010, dix volumes ont été libérés, couvrant la période 1956-1960, 1960-1963, 1964-1965, 1966-1967, 1967-1969, 1969-1970, 1970-1972, 1972-1973, 1973-1975 et 1975-1979. Le livret inclus dans la version dvd du Volume dix indique qu'un onzième volume est en cours.

[Modifier] FilmographieLe spectacle T.A.M.I. (1964) (documentaire)
Parti de ski (1965)
Le Phynx (1970)
César noir (1973) (bande originale seulement)
Big attrape d'abattage (1974) (bande-originale seulement)
Les Blues Brothers (1980)
Doctor Detroit (1983)
Rocky IV (1985)
Lorsque nous étions rois (1996) (documentaire)
Soulmates (1997)
Blues Brothers 2000 (1998)
interprété par Carlton Smith dans Liberty Heights (1999)
Saint homme (1998)
Undercover Brother (2002)
Le Tuxedo (2002)
La location : battre le diable (2002) (court-métrage)
Chasseurs de papier (2003) (documentaire)
SID Bernstein présente... (2005) (documentaire)
Glastonbury (2006) (documentaire)
Vie sur la route avec m. et Mme Brown (2007) (documentaire ; libération en attente)
J'ai obtenu le Feelin ': James Brown dans les années 60 (trois-DVD définie mettant en vedette le film Boston sauvé James Brown à la nuit, Live à la Boston Garden 1968 et Live at the Apollo ' 68
Soul Power (2009) (documentaire)


----------------------------------
http://en.wikipedia.org/wiki/James_Brown

----------------------------------




Ray Charles
Vign_untitled
Ray Charles

Surnom «The Genius», «Brother Ray»
Nom Ray Charles Robinson Narin
Naissance 23 septembre 1930- Albany, Géorgie, États-Unis
Décès 10 juin 2004 (à 73 ans) -Beverly Hills, Californie, États-Unis
Activité principale Chanteur- Chef d'orchestre -Compositeur- Pianiste
Genre musical Blues -Country- Gospel -Jazz -Pop
Rhythm and Blues- Rock and roll -Soul
Instruments Chant, piano, saxophone alto
Années d'activité 1947–2004
Labels Swing Time Records, Atlantic, ABC, Warner Bros. Records


Ray Charles

Ray Charles Robinson (Le 23 septembre 1930 – le 10 juin 2004), mieux connu sous son nom de scène raccourcie Ray Charles, est un musicien américain. Il fut un pionnier dans le genre de musique soul pendant les années 1950 par la fusion de styles de rhythm and blues, gospelet blues dans ses premiers enregistrements avec Atlantic Records.[[] 1][[] 2][[] 3] Il a également contribué à intégrer racialement pays et la musique pop dans les années 1960 avec son succès sur ABC Records, plus particulièrement avec ses albums crossover (September 23, 1930 – June 10, 2004), better known by his shortened stage name , was an American musician. He was a pioneer in the genre of during the 1950s by fusing , , and styles into his early recordings with . He also helped racially integrate and during the 1960s with his success on ABC Records, most notably with his Modern Sounds albums.[4][5][6] While with ABC, Charles became one of the first African-American musicians to be given artistic control by a mainstream record company.[2] Frank Sinatra called Charles “the only true genius in show business.”

Rolling Stone classé Charles 10 sur leur liste des « 100 plus grands artistes de tous les temps"en 2004,[[] 7] et numéro deux sur leur liste de novembre 2008 des « 100 plus grands chanteurs de tous les temps ».[[8] En hommage à Charles, Billy Joel a noté: « cela peut sembler sacrilège, mais je crois que Ray Charles était plus important que elvis Presley. Je ne sais pas si Ray était l'architecte du rock and roll, mais il est certainement le premier gars à faire beaucoup de choses... Qui l'enfer jamais réuni autant des styles et il fait travailler? »[[] 9

Début de vie : 1930–1945Ray Charles Robinson était le fils de mécanicien Aretha Williams, un métayeret Bailey Robinson, un homme de réparation de chemin de fer et homme à tout faire.[[] 10] Aretha Williams était un fervent chrétien et la famille a assisté à la New Shiloh Baptist Church.[[] 11] Quand Ray était enfant, sa famille déménage à Albany, Géorgie, où il est né, à la communauté noire pauvre sur le côté ouest de Greenville, en Floride. Dans ses premières années, Charles a montré une curiosité pour les choses mécaniques et qu'il regardait souvent les hommes de quartier travaillant sur leurs voitures et de la machinerie agricole. Sa curiosité musicale a été déclenchée à Red Wing café de m. Wiley Pit quand Pit joué boogie woogie sur un vieux piano droit. Fosse serait prendre soin de George, frère de Ray, afin de prendre le fardeau au large de Williams. Cependant, George s'est noyé dans la cuve de la Williams alors qu'il était âgé de quatre ans.[citation nécessaire]

Charles a commencé à perdre sa vue à l'âge de cinq ans. Il est allé complètement aveugle à l'âge de sept ans, apparemment en raison de glaucome.[[] 12][[] 13] Il a fréquenté l'école de l' École de la Floride pour les sourds et aveugles à St. Augustine de 1937 à 1945,[[] 14] , où il a développé son talent musical.[[] 12] Pendant ce temps, il a effectué sur radio WFOY à St. Augustine. Son père mourut quand il avait 10 et sa mère mourut cinq ans après.

À l'école, Charles enseignait que de la musique classique, mais il voulait jouer du jazz et du blues, qu'il a entendu à la radio de la famille.[[] 14] À l'école, il devient le premier musicien de l'école. Le vendredi, la société littéraire de Campus Sud tenue assemblées où Charles serait jouer du piano et de chanter des chansons populaires. Halloween et Washington l'anniversaire, le département de la couleur de l'école avait socials où Charles jouerait. C'est ici il établit « RC Robinson et the Shop Boys » et chante son propre arrangement de « Jingle Bell Boogie. »[[] 15] Il a passé son premier Noël à l'école, mais plus tard le personnel lancées sorte que Charles pourrait revenir à Greenville, comme il l'a fait chaque été.

Henry et Alice Johnson, propriétaire d'un magasin pas contrairement au magasin de m. Pit à Greenville, s'installe à la section Frenchtown de Tallahassee, juste à l'ouest de Greenville. et ils, ainsi que Freddy et Margaret Bryant, prennent Charles à. Il a travaillé au registre en magasin de Bryants sous la direction de Lucille Bryant, leur fille. Il est dit il aimait Tallahassee et souvent utilisé moto du livreur de la pharmacie pour exécuter le long de collines à l'aide de son gaz d'échappement de vélo un ami pour guider lui. Charles trouvé Tallahassee musicalement excitants trop et s'est assis en avec le groupe étudiant Florida A & M University . Il a joué avec les frères Adderley, Nat et boulet de canonet a commencé à jouer des concerts avec Smith de l'avocat et son groupe en 1943 au Red Bird Club et Clubs DeLuxe dans les salles de Frenchtown et roadhouse autour de Tallahassee, ainsi que Ball du gouverneur.[[] 16]

[Modifier] Début de carrière : 1945–1952Après la mort de sa mère en 1945, Charles était âgé de 15 ans et n'a pas retourner à l'école. Il vécut à Jacksonville avec un couple d'amis de sa mère. Pour plus d'un an, il joue du piano pour les bandes au Ritz Theatre de LaVilla, gain de 4 $ par nuit. Puis il s'installe à Orlandoet plus tard Tampa, où il a joué avec un Sud groupe appelé The Playboys de Floride. C'est où il a commencé son habitude de toujours porter des lunettes de soleil, faites par le designer Billy Stickles.[[] 17]

Charles avait toujours joué pour d'autres personnes, mais il voulait que son propre groupe. Il a décidé de quitter la Floride pour une grande ville, mais Chicago et New York ont été trop gros. Après avoir demandé un ami à regarder dans une carte et notez la ville qui a été plus loin de Floride aux États-Unis, il déménage à Seattle en 1947[[] 12] (où il a rencontré et lié d'amitié avec un âgé de 14 ans, Quincy Jones)[[] 18][[] 19] et l'enregistrement commence bientôttout d'abord pour le label Down Beat comme le Trio Maxin avec le guitariste G.D. McKee et le bassiste Milton Garrett, réalisation de son premier succès avec « Confession Blues » en 1949. La chanson a grimpé à # 2 dans les classements R ' ne B. Il rejoint le Swing Time Records et sous son propre nom ("Ray Charles" pour éviter d'être confondu avec le boxeur Sugar Ray Robinson)[[] 10] a enregistré deux hits plus R ' ne B, Baby, Let Me Hold Your Hand"(# 5) en 1951 et"kissa Me Baby"(# 8) en 1952. L'année suivante, Swing Time pliées et Ahmet Ertegun lui signé pour Atlantic Records.[[] 12]

[Modifier] Atlantic Records : 1953–1959Presque immédiatement après avoir signé avec Atlantic, Charles a marqué son premier hit singles. "Mess autour de" était un R ' ne b a frappé en 1953. «Qu'il m'aurait été» et "Don ' T You Know" tous les deux fait les charts en 1954, mais "I got a Woman" (composé avec mate bande Renald Richard)[[] 20] l'a amené à la notoriété nationale.

La chanson a atteint le sommet du Billboardsingles R ' ne b graphique en 1955 et de là jusqu'en 1959, il aurait une série de succès R ' ne B, y compris "A Fool For You" (# 1), This Little Girl of Mine", "Lonely Avenue", "Mary Ann", "Drown dans mes propres larmes" (# 1) et le hit # 5 "The Night Time (Is the Right Time)", qui ont été compilées sur son Atlantique libère Hallelujah, I Love Her So, Oui en effet!et le génie chante le Blues.[citation nécessaire]

Au cours de cette période de transition, il a recruté un groupe de jeune fille de Philadelphie, Les Cookies, comme son groupe de chanteurs de fond, enregistrement avec eux à New York et de changer leur nom à la Raelettes dans le processus.[citation nécessaire]

[Modifier] Succès : 1959

Après que son contrat d'Atlantic Records a pris fin, Ray Charles signé avec ABC-Paramount Records en novembre 1959, obtention d'un contrat beaucoup plus libéral que les autres artistes avait à l'époque.[[] 21] Après son commercial et pop crossover percée avec le hit single "ce que je dirais" plus tôt cette année, ABC a offert Charles une avance d'annuelle de 50 000 $ , la plus élevée redevances qu'offerts auparavant et la propriété éventuelle de ses maîtres — un accord très précieux et lucratif à l'époque.[[] 22] Composée par Charles lui-même, appel ordinaires de Charles réalisation unique, tout en devenant un Top 10 pop hit et à vendre un million d'exemplaires aux États-Unis, malgré l'interdiction versés au dossier par certaines stations de radio, en réponse aux paroles sexuellement suggestives.[[] 23] Toutefois, au moment de la libération de la jazz instrumental LP Genius + Soul = Jazz (1960) pour le label subsidiaire ABC Impulse!, Charles avait pratiquement abandonné sur l'écriture de matériel original et a commencé à suivre ses impulsions éclectiques comme interprète.[[] 23]

Avec son premier hit single pour ABC-Paramount Pictures, Charles a reçu une renommée nationale et un Grammy Award pour le Sid Feller-produit "Georgia on My Mind", écrite à l'origine par les compositeurs Stuart gorrell et Hoagy Carmichael, sorti en single par Charles en 1960.[[] 23][[] 24] La chanson a servi comme première œuvre de Charles avec Feller, qui a organisé et effectué l'enregistrement. Charles a aussi gagné un autre Grammy pour le suivi "Hit the Road Jack", écrite par la chanteuse de R ' ne B Percy mayfield.[[] 25] Fin 1961, Charles avait étendu sa petite route ensemble à une vraie grandeur big band, en partie en réponse à l'accroissement des redevances et frais, en tournée de devenir l'un des rares artistes noirs de crossover en pop mainstream avec un tel niveau de contrôle créatif.[[] 23][[] 26] Ce succès, toutefois, est venu momentanée interrompues en novembre 1961, comme une perquisition de la police de chambre d'hôtel de Charles à Indianapolis, Indiana lors d'une tournée de concerts a mené à la découverte de l' héroïne dans son cabinet de médecine. L'affaire a été finalement abandonnée, comme la recherche n'était pas un bon mandat par la police, et Charles revient bientôt son accent sur la musique et enregistrement.[[] 26]

L'album de 1962, Modern Sounds dans la musique Country et Western et sa suite Modern Sounds dans la musique Country et Western, Vol. 2, a contribué à mettre le pays dans le courant dominant de la musique. Sa version de la chanson de Don Gibson, I Can ' T Stop Loving You surmonté la Pop chart pendant cinq semaines et est resté # 1 R ' ne b pendant dix semaines en 1962. Il donne également son dossier seulement numéro un au Royaume-Uni. En 1963, il fonde son propre label, Tangerine Records qui ABC-Paramount distribué. Il avait aussi grands succès pop en 1963 avec "Busted" (US # 4) et de prendre ces chaînes From My Heart (États-Unis # 8) et un haut de la page 20 quatre ans plus tard, en 1967, avec "Ici nous Go Again" (US # 15) (ce qui serait un duo avec norah Jones en 2004).[[] 27]

[Modifier] Quelques années plus tard : 1965-2004En 1965, Ray Charles, a été arrêté pour possession d' héroïne, un médicament pour lequel il avait été accro depuis près de 20 ans.[[] 10] C'est son troisième arrestation pour l'infraction, mais il a évité d'emprisonnement après coup de pied l'habitude dans une clinique de Los Angeles . Il a passé une année en liberté conditionnelle en 1966, quand son single "Temps pleurer" atteint # 6 sur les cartes.

Au cours de la fin des années 1960 et dans les années 1970, les rejets de Charles étaient empirisme,[[]de 12 avec certains grands succès et acclamé par la critique. Sa version de "Georgia On My Mind" a été proclamée la chanson de l'État de la Géorgie le 24 avril 1979, et il le joue sur le plancher de la législature de l'État.[[] 12] Il a également eu du succès avec sa version unique de "America the Beautiful".

En novembre 1977, il est apparu que l'hôte de NBC Saturday Night Live.[[] 28] Dans les années 1980, un certain nombre d'autres événements ont augmenté reconnaissance de Charles parmi les jeunes publics. Il fait une apparition dans le film populaire et 1980 The Blues Brothers. En 1985, « The Right Time » apparaît dans l'épisode « Joyeux anniversaire » de The cosby Show sur NBC. L'année suivante, il a chanté America The Beautiful à Wrestlemania 2. Dans une publicité de Pepsi Cola au début des années 90 – composée par Kenny Ascher, Joseph C. Caro et Helary Jay Lipsitz[[]de 29 – Charles a popularisé le slogan "Got celui de droite, Baby!" et il a été présenté à l'enregistrement de "nous sommes le monde" pour les USA pour l'Afrique.

Après avoir soutenu de Martin Luther King, Jr. et pour le Mouvement des droits civiques américain dans les années 1960, Charles courtisé controverse lorsqu'il part en tournée en Afrique du Sud en 1981,[[]de 12 pendant un boycott international du pays en raison de sa politique de l'apartheid .
En 1989, Charles a enregistré une reprise du groupe japonais Southern All Stars' chanson "Ellie non Itoshi" comme "ellie My Love" pour une publicité TV Suntory , atteignant # 3 classement Oricon du Japon.[[30] Finalement, vendu à plus de 400 000 exemplaires et il devenue le single le plus vendu l'année réalisée par un artiste occidental pour le marché de la musique japonaise.[citation nécessaire]

Charles est également apparu à deux inaugurations présidentielles de son vivant. En 1985, il a joué pour la deuxième investiture de Ronald Reagan et en 1993 de Bill Clinton de la première.[[] 31]

Vers la fin des années 1980 et au début des années 1990, Charles fait apparitions sur Le Super Dave Osbourne TV show, où il a effectué et est apparue dans quelques vignettes où il a été d'une certaine manière conduire une voiture, souvent comme de Super Dave son chauffeur. À l'apogée de sa célébrité newfound au début des années 90, Charles invité chant pour plusieurs projets. Il est également apparu (avec chaka Khan) sur l'ami de longue date Quincy Jones' a frappé 'I'll Be Good to You"en 1990, de l'album de Jones sur le bloc. Après la mort de Jim Hensonen 1990, Ray Charles est apparu en l'hommage CBS d'une heure, The Muppets célébrer Jim Henson. Il donne à une courte allocution sur Henson, indiquant qu'il « a pris une chanson simple et un morceau de feutre et transformée en un moment de grande puissance ». Charles faisait allusion à la chanson "ce n'est pas facile étant vert", qui plus tard, il a joué avec le reste de la Muppet casté en hommage à Henson l'héritage de.[citation nécessaire]

Au cours de la sixième saison de Designing Women, Charles chante "Georgia on My Mind", au lieu de la chanson est devenue instrumentalement par les autres musiciens comme dans les cinq saisons précédentes. Il est également apparu en 4 épisodes de la comédie populaire de TV Une nounou d'enfer en saisons 4 et 5 (1997 et 1998) comme 'Sammy', dans un épisode chantant "My Yiddish Mamma" romance de décembre et plus tard fiancée de caractère Gramma Yetta, jouée par l'actrice vétéran Ann guilbert.

En 2003, Ray Charles fait le dîner de correspondants de maison blanche à Washington, où le Président, première Dame, Colin Powell et condoleezza Rice a assisté à l'une. Il a également présenté l'un de ses plus grands admirateurs, Van Morrison, avec son prix à être intronisé dans le Songwriters Hall of Fame , et les deux chantent Morrison "Crazy Love". Cette performance apparaît sur l'album de 2007 de Morrison, le meilleur de Van Morrison Volume 3.

En 2003, Charles effectuées « Georgia On My Mind » et « America the Beautiful » à un télévisé médias électroniques journaliste banquet annuel tenu à Washington, D.C., à ce qui peut avoir été son dernier concert en public. Sa dernière apparition publique est venu le 30 avril 2004, à l'inauguration de son studio de la musique comme historic landmark dans la ville de Los Angeles.[[] 12]

[Modifier] Mort : 2004Charles meurt le 10 juin 2004 à 11 h 35 de cancer du foie à son domicile de Beverly Hills, Californie, entourée de la famille et les amis. Il était âgé de 73 ans. Son corps a été enterré dans le Cimetière de parc Inglewood. Après les funérailles, un porte-parole de la BBC, a commenté : "[i] t n'a pas aller discrètement que Susaye [Susaye Greene, ancien membre de la Raelettes ainsi que des Supremes et Wonderloveet actuellement un artiste solo] était la seule Raelette à chanter dans des funérailles. de Ray

Son dernier album, Genius Loves Company, sorti deux mois après sa mort, se compose de duos avec divers admirateurs et contemporains : B.B. King, Van Morrison, Willie Nelson, James Taylor, Gladys Knight, Michael mcdonald, Natalie Cole, Elton John, Bonnie raitt, Diana krall, norah Joneset Johnny mathis. L'album a remporté huit Grammy Awards, dont cinq pour Ray Charles pour Best Pop Vocal Album, Album de l'année, le Record de l'année et meilleur Pop Collaboration avec chant pour "Ici nous Go Again" avec norah Joneset la meilleure Performance de l'Evangile pour "Heaven Help Us All" avec Gladys Knight; Il a également reçu nods pour ses duos avec Elton John et B.B. King. L'album inclut une version Harold Arlendu "Over the Rainbow", chanté en duo par Charles et Johnny mathis, dont l'enregistrement a été plus tard joue à son service commémoratif.[[] 32]

Deux autres albums posthume, génie et ses amis (2005) et Ray chante, Basie Swings (2006), ont été libérés. Génie et ses amis se composait de duos enregistrés entre 1997 et 2005 avec son choix des artistes. Ray chante, Basie balançoires se compose de chant archivées de Ray Charles du milieu des années 70 spectacles ajoutés de nouvelles pistes instrumentales spécialement enregistrés par les contemporains Count Basie Orchestra et d'autres musiciens. Le chant de Charles enregistré du concert mélange Conseil ont été ajouté à nouveaux accompagnements pour créer un enregistrement « concert fantastique ». Gregg champ, qui avait joué comme batteur avec Charles et Basie, produit l'album.[citation nécessaire]

[Modifier] Vie personnelleCharles était marié deux fois et eut 12 enfants avec neuf femmes différentes.[[] 33][[] 34] Son premier mariage avec Eileen Williams a été brève : le 31 juillet 1951 à 1952. Il a trois enfants de son second mariage, Béatrice Della Howard Robinson du 5 avril 1955 à 1977. Son long terme amie et la partenaire au moment de son décès a été Norma Pinella.

Ses enfants :

Né ~ 1950 : Evelyn Robinson (à Louise Mitchell)
Né ~ 1955 : Ray Charles Robinson, Jr. (à Della Robinson)
Né ~ 1958 : David Robinson (à Della Robinson)
Né ~ 1959 : Charles Wayne Robinson (à Margie Hendricks)
Né ~ 1960 : le révérend Robert Robinson (à Della Robinson)
Né ~ 1961 : Raenee Robinson (à Mae Mosely Lyles)
Né ~ 1963 : Sheila Raye Charles Robinson (à Sandra Jean Betts)[[] 35]
Né ~ 1966 : Alicia Robinson (inconnu)
Né ~ 1968 : Alexandra Robinson (à Chantal Bertrand)
Né ~ 1977 : Vincent Robinson (à Arlette Kotchounian)
Né ~ 1978 : Robyn Robinson (à Gloria Moffett)
Né ~ 1987 : Ryan Corey Robinson (den Mary Anne Bok)
Charles a chacun de ses enfants, 1 million de dollars (hors taxes) en décembre 2002 lors d'un déjeuner en famille. Dix de ses 12 enfants ont reçu un chèque pour 1 000 000 $ à l'occasion du dîner, tandis que les deux il ne pouvait pas faire.[[] 36]

Charles joue aux échecs à l'aide d'un Conseil spécial avec des trous pour les pièces et les places surélevées.[[] 37] En 2002, il a joué et perdu à grand maître américain et ancien Champion d'u. s. Larry Evans.[[] 38]

Le 14 novembre 1961, Charles a été arrêté sur une accusation de stupéfiants dans une chambre d'hôtel dans l'Indiana, où il a attendu à effectuer. Les détectives ont saisi l'héroïne, de marijuana et d'autres éléments. Charles, puis 31, a déclaré qu'il avait été un toxicomane depuis l'âge de 16 ans. Alors que l'affaire a été rejetée en raison de la façon dont la preuve a été obtenue, situation de Charles[[] 39] n'a pas amélioré jusqu'à quelques années plus tard. Individus comme Quincy Jones et le révérend Henry Griffin, estimait que ceux autour de Charles étaient responsables de sa consommation de drogues. En 1964 toxicomanie de Charles rattrapé avec lui et il a été arrêté pour possession de marijuana et l'héroïne. Suite à un séjour volontaire[[] 39] hôpital St. Francis à Lynwood, Californie, Charles a reçu probation cinq ans de. Charles a répondu à la saga de sa consommation de drogues et de la réforme avec les chansons « I Don't Need aucun médecin », « Let ' S Go se droguer » et la sortie de son premier album depuis ayant frappé sa dépendance à l'héroïne en 1966, Temps de pleurer.[[40][[] 41]

[Modifier] Héritage

Charles possède une des voix plus reconnaissables dans la musique américaine. Selon les termes de musicologue Henry Pleasants :

Sinatraet Bing Crosby avant lui, avaient été maîtres de mots. Ray Charles est un maître de sons. Ses enregistrements divulguer un assortiment extraordinaire d'insultes, glisse, tour à tour, cris, wails, pauses, cris, hurle et hollers, tous merveilleusement contrôlée, sanctionnés par la musicalité inspirée et harnachés aux subtilités ingénieuses d'harmonie, dynamique et rythmique... C'est le chant d'un homme dont le vocabulaire est insuffisant pour exprimer ce qui est dans son coeur et l'esprit ou de l'une dont les sentiments sont trop intenses pour articulation verbale ou conventionnellement mélodique satisfaisante. Il ne peut pas lui dire pour vous. Il ne peut pas encore chanter pour vous. Il a à crier à vous ou à crier pour vous, dans des tons éloquents de désespoir — ou exaltation. La voix seule, avec peu d'aide de texte ou de la musique répétitons, transmet le message.

Ray Charles est habituellement décrite comme un baryton, et sa voix suggèrerais autant, comme le ferait la difficulté qu'il éprouve à atteindre et maintenir le baryton haute e et f dans une ballade populaire. Mais la voix subit une sorte de transfiguration sous contrainte, et dans la musique gospel ou blues de caractère, il peut et chante pour des mesures sur la fin dans le ténor haute gamme d'un, si bémol, B, C et même c sharp et d, parfois en pleine voix, parfois d'une voix tête extatique, parfois en falsetto. En falsetto, il continue jusqu'à e et f au-dessus de haute c. Sur un enregistrement extraordinaire, "I'm Going Down au fleuve '... il frappe un incroyable si bémol.... en lui donnant une gamme globale, y compris l'extension falsetto, au moins trois octaves.[[] 42]

En 1979, Charles est l'un des premiers de la Géorgie État Music Hall of Fame à être reconnus comme un musicien né dans l'État.[[] 43] Version de Ray de « Georgia On My Mind » a été faite la chanson officielle de l'état de Géorgie.[[] 44] En 1981, il a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame et fut l'un des premiers intronisés au Rock and Roll Hall of Fame à sa cérémonie inaugurale en 1986.[[] 45] Il a reçu le Kennedy Center Honors en 1986.[[] 46]

En 1987, il a reçu Grammy Lifetime Achievement Award. En 1991, il a été intronisé au Rhythm and Blues Foundation. En 1993, il a reçu National Medal of Arts.[[] 47] En 1998, il a été reçu le Polar Music Prize avec Ravi Shankar à Stockholm, Suède. En 2004, il a été intronisé au Temple de la Jazz Hall of Fameet intronisé au Temple de la National Black Sports and Entertainment Hall of Fame.[[] 48] Grammy Awards de 2005 ont été consacrés à Charles.

Le 7 décembre 2007, Ray Charles Plaza a été ouvert à Albany, Géorgie, avec un tournant, lumineuses sculpture en bronze de Charles assis à un piano. Le même mois, le 26 décembre 2007, Ray Charles fut intronisé au Hit Parade Hall of Fame. Il a été également présenté à George et Ira Gershwin Award pour l'ensemble de ses réalisations musicales, durant le 1991 UCLA printemps chanter.[[] 49]

En 2003, Charles a reçu un doctorat honoris causa par L'université Dillard. À sa mort, il a doté d'un poste de professeur d'histoire culinaire afro-américain à l'école, qui est le premier cette chaire de la nation.[[] 50] Un centre d'arts de la scène de 20 millions de dollars au morehouse College a été nommé d'après Charles et fut inauguré en septembre 2010.[[] 51]

Le film biographique de Ray, un octobre 2004 film dépeint sa vie et la carrière entre 1930 et 1966 et étoiles Jamie foxx : Charles. Foxx remporte la 2005 Academy Award du Meilleur acteur pour le rôle. Le film est la biographie numéro un record par la moyenne de l'écran, ouverture sur les écrans de 2006 et de fabrication de 20 millions de dollars.[[] 52]

Le bâtiment International RPM est situé sur le coin du boulevard Westmorland et Washington Blvd., qui est également consacré comme le "carré de Ray Charles".

[Modifier] DiscographieArticle principal : Ray Charles discographie
[Modifier] FilmographieSwingin ' le long (1961)
Ballade en bleu (1964)
Le grand spectacle de T.N.T. (1966) (documentaire)
Les Blues Brothers (1980)
Who's The Boss (lui-même) 1987
Limite Up (1989)
Écouter : la vie de Quincy Jones (1990) (documentaire)
Histoire d'amour (1994)
Spy dur (1996)
La nounou (1999): Sammy
Dave Super Adv. (2000)
Big Movie Musical du bleu (2000)
Deep Soul

---------------------------
http://en.wikipedia.org/wiki/Ray_Charles
-----------------------------
SOLOMON BURKE
Vign_solomonburkelightning
Solomon Burke

Naissance 21 mars 1940- Philadelphie, Pennsylvanie (États-Unis)

Pays d’origine Américaine
Décès 10 octobre 2010- Haarlemmermeer, Hollande-Septentrionale (Pays-Bas)

Activité principale Chanteur- Genre musical gospel, rhythm and blues, soul, country



----------------

Solomon Burke (né en 1936[1],[2] à Philadelphie, Pennsylvanie et mort le 10 octobre 2010 à Badhoevedorp, Pays-Bas[3]) est un chanteur de gospel, de rhythm and blues, de soul et de country américain. Surnommé « The King of Rock n' Soul », il est, avec Sam Cooke ou Ray Charles, un des pionniers de la musique soul. Sa chanson la plus célèbre, Everybody Needs Somebody to Love, fut reprise par The Rolling Stones ou The Blues Brothers.

Biographie[modifier]Dès l'âge de neuf ans, il chante avec son père dans la chorale de l'église. A douze ans, il prêche déjà à la radio dans Solomon's Temple et tourne dans le circuit gospel sous le nom de The Wonder Boy Preacher. Il enregistre des disques de gospel pour Apollo entre 1955 et 1958. Jerry Wexler l'engage chez Atlantic en 1960 et le baptise « King of Rock n' Soul ». Âgé de 24 ans, il est marié et père de neuf enfants.

Le titre Just Out Of Reach, qui figure sur son premier album éponyme (1963), est son premier grand succès (7e des ventes R&B, 24e des ventes Pop). Burke signera 4 albums en autant d'années au service d'Atlantic, dont on retiendra les réussis et populaires Cry to Me, Everybody Needs Somebody to Love ou If You Need Me, Got To Get You Off My Mind (en mémoire de Sam Cooke)... En 1968, il quitte le label.

Après avoir enregistré Soul Meeting avec Don Covay, Ben E. King, Arthur Conley et Joe Tex, il signe chez Bell pour qui il enregistre et produit en 1969 l'album Proud Mary aux studios de Muscle Shoals. Il migre ensuite chez MGM et sort une série de nouveaux albums, dont un hommage à Martin Luther King en 1974. Il revient à la religion dans les années 1980, gravant des titres de pur gospel et prêchant à l'église sous le nom de Bishop Burke.

2002 marque son retour avec l'enregistrement de Don't Give Up On Me. Entouré par Van Morrison, Bob Dylan, Brian Wilson, Elvis Costello ou encore Tom Waits, le chanteur remporte un Grammy du meilleur disque de blues contemporain. L'année précédente, il fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame. Bien qu'il ne fréquente plus les hit-parades depuis longtemps, il continue sa carrière, oscillant entre gospel, soul et country, comme dans son dernier album Nashville.

Solomon Burke est un personnage étonnant.[évasif] C'est un grand gaillard à la voix puissante, bagues aux doigts et sceptre à la main, grand amateur de bourbon. Partagé entre sa carrière musicale et sa carrière ecclésiastique, il est aussi chef d'entreprises de pompes funèbres et de location de limousines. Ses chansons ont fait l'objet de nombreuses reprises par les Moody Blues, les Blues Brothers, Wilson Pickett, Southside Johnny, Betty Harris, etc. Les Rolling Stones en ont enregistré pas moins de quatre (Everybody Needs Somebody, Cry To Me, You Can Make It If You Try et If You Need Me).

Cry To Me est utilisé dans le film Dirty Dancing, tandis que son Everybody needs somebody to love rentre dans la légende grâce au film The Blues Brothers. Il donne son dernier concert le 4 septembre 2010 à Seattle (Etat de Washington, USA) dans le cadre du Bumbershoot Festival.

Il meurt le 10 octobre 2010 à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, alors qu'il devait se produire deux jours plus tard au Paradiso à Amsterdam, à l'invitation du groupe De Dijk.

Il est inhumé au cimetière Forest Lawn Memorial Park (Hollywood Hills) à Los Angeles.

Discographie[modifier]Solomon Burke - 1962 (Kenwood)
Rock 'n' Soul - 1962 (Atlantic)
The Rest of Solomon Burke - 1965 (Atlantic)
I Wish I Knew - 1968 (Atlantic)
King Solomon - 1968 (Sequel)
Proud Mary - 1969
King Heavy - 1972
Electronic Magnetism - 1972
I Have a Dream - 1974
Back to My Roots - 1975
Music to Make Love By - 1975
Sidewalks, Fences & Walls - 1979
Lord We Need a Miracle - 1979
Get up and Do Something - 1979
King of Rock 'n' Soul - 1981
Take Me, Shake Me [live] - 1983
Soul Alive! - 1984
A Change Is Gonna Come - 1986
Love Trap - 1987
Into My Life You Came - 1990
This Is His - 1990
Homeland - 1990
Soul of the Blues - 1993
Live at House of Blues - 1994
Definition of Soul - 1997
We Need a Miracle' - 1998
Not by Water But Fire This Time - 1999
Soulman - 2002
Don't Give Up On Me - 2002
The Incredible Solomon Burke at His Best - 2002
The Apollo Album - 2003
Make Do With What You Got - 2005
Nashville - 2006
Like A Fire - 2008
Jackie Verdell
Vign_merci
Jackie Verdell

Jackie verdell (1937–2002) était une chanteuse américaine de gospel , née à Philadelphie en Pennsylvanie.

Carrière musicaleAprès avoir quitté l'école secondaire, elle a rejoint The Sisters Davis en 1955, au début de leur mandat avec Herman lubinsky et ozzie cadena record label Savoy Records de Newark, New Jersey. Comment elle est venue à chanter avec l'un des groupes célèbres du gospel est un conte de gospel de l'âge d'or typique. Soulevées dans l' Église de Dieu dans le Christ, elle a été soliste dans le chœur du Temple de la foi à New York, dirigée par l' Évêque A.A. Childs (l'église servirait plus tard comme le site de Malcolm Xderniers rites). Ruth Davis assistait à une émission à laquelle Jackie était le chant et le reste est l'histoire de l'Évangile. Jackie Verdell possède une voix puissante mezzo-soprano et ses performances sur des enregistrements tels que "Lord Don 'T quitter Me", "Suivant lui", et "Je ne sais pas ce que j'aimerais faire" ont fait une impression sur le jeune aretha Franklin, parmi d'autres. « J'ai également considéré comme Jackie Verdell des sœurs Davis, un des meilleurs et plus sous-estimé femelles soul chanteurs de tous les temps », a déclaré Franklin dans son autobiographie de 1999 Aretha : de ces racines. "" Elle a été par le biais de Jackie que j'ai appris l'expression « Girl, vous peed ce soir »--signifiant que vous étiez dynamite. Plusieurs nuits que Jackie chante si fort qu'elle avait littéralement un spot ou deux sur sa robe de peeing. Chant beaucoup trop dur, je peed également ici et là dans les premiers jours ; J'ai vite réalisé que nul devrait chanter ce dur. » Verdell a été deuxième plomb pour The Davis Sisters de 1955 à 1960, mettant en vedette sur plusieurs de leurs enregistrements de Savoie.

Comme Franklin, elle quitte le domaine de l'Évangile en 1960 et a commencé à chanter pop, sa voix ayant approfondi à une contralto et perdre le registre supérieur. Elle a signé avec Houston-basé Peacock Records, libérant des trois singles entre 1961 et 1964. Aucun d'entre eux ne se classe, mais sa propre composition, « Why Not Give Me A Chance », produite par le producteur ancien de Dinah Washington Clyde Otis, semble avoir atteint un niveau faible de popularité, étant couvert quelques années plus tard par des chanteurs de soul O.V. Wright , filiale de Peacock Back Beat Records dans les années 1960et par Ruby Wilson malaco Records dans les années 1980. Informations de session des enregistrement des sœurs Davis dans l'Évangile Records 1943 - 1969 suggèrent que Verdell était absent du groupe en 1960 et 1961, revient en 1962 pour davantage d'enregistrements sur Savoie, était absent à nouveau en 1963 et puis revient à nouveau en 1964 pour plusieurs enregistrements sur Savoie et rca Records, apparemment au départ pour bien autour de 1966. Quelques apparitions à la télévision avec The Sisters Davis et frère Joe mai qui ont été affichées sur YouTube en 2006 et 2007 semblent dater de 1964.

Après encore sans succès pop singles decca Records (US) et sa filiale de Corail Records , la fin des années 1960 et le début des années 1970, trouvée contribuant chœurs (avec Cissy Houston, d'Argile de Judyet autres membres de La Drinkard chanteurs ou The Sweet Inspirations) aux enregistrements par Wilson Pickett ("ColeCooke & Redding "), Dee Dee Warwick (Tournant autour), Van Morrison (Moondance), Clarence Wheeler & The Enforcers, Horace Silveret Martha veléz, ainsi qu'un solo plu simple pour stax Records' vérité de l'Évangile et le Respect des étiquettes sous le nom de Jacqui Verdell. Son album solo seulement, Lay My Burden Down, produit par l'ancien chanteur Joe Simonet y compris Houston & Warwick sur chœurs, sort le printemps Records en 1983 et sur CD par Ace Records (UK) en 1993. Livre de 1985 de viv Broughton Black Évangile : An Illustrated History de The Gospel Sound a déclaré: « Alors que Aretha Franklin vit à fabuleux, si troublé, luxe - Jackie Verdell, qui a fait le même coup en même temps fait rien du tout et est maintenant de retour gospel de chanter devant un auditoire faiblement suspect » (édition de pochepage 107). Elle s'est plainte une fois à maven gospel Anthony heilbut: « J'aimerais être un évangéliste, mais ces promoteurs crooked ne paieront pas mon argent ». En 1988, elle a chanté dans la chorale de l'album Carman Live : radicalement enregistré. Elle mourut en 2002 sans avoir reçu les éloges ou rémunération financière, qu'elle s'est sentie est due dans les domaines de la pop ou l'Évangile.

[Modifier] Discographie« Vous devriez savoir lui » / « Bye Bye Blackbird » (de paon 45 1905, 1961)
« Pourquoi ne pas Give Me A Chance » / « Chut » (de paon 45 1921, 1962)
« ykw » / « Come Let Me Love You » (de paon 45 1930, 1964)
« Sont vous prêt pour cela "/" Je suis votre fille » (Decca 45 32118, 1967)
« Elle jamais rappelle vous de moi » / « Ne Set Me Free » (Decca 45 32181, 1967)
. Call On Me"/"Si nous sommes vraiment amoureux"(corail 45 62555, 1968)
Blues qui a donné l'Amérique Soul (Duke LP 82, 1960) - comprend « why not Give Me A Chance »
« Il est le mien » / « Nous sommes Gonna ont A Good Time » (respecter 45 2505,1974) (comme par Jacqui Verdell, publié à l'origine sur l'étiquette de la vérité de l'Évangile)
Save The Children (Motown LP 800, 1974) - comprend "Je suis trop près au ciel pour tourner autour" (avec le révérend Jesse Jackson et le chœur d'Expo PUSH)
« Lay mon fardeau Down » (vocal)/(instrumental) (Lection/printemps 45 3004, 1982)
Déposer mon fardeau Au printemps (LP 6739, 1983 ; ACE (UK) CD 375, 1993)
Le complet Stax/Volt Soul Singles Volume 3, 1972-1975 (Stax CD 4415, 1994) - comprend « He's Mine »
L'âme du printemps (Kent CD 151, 1999) - comprend « Peut I Get A Witness »
Lorsque l'Evangile fut Gospel (Shanachie CD 6064, 2005) - comprend « Vous êtes Gonna doivent lui » (avec frère Joe mai)
L'âme du printemps, Volume 2 (Kent CD 268, 2007) - comprend « Walk partout le ciel du Dieu »
Carman : vivre : radicalement enregistré (Sparrow/Capitol 51349 ; Benson 2463, 1988) (membre du chœur)
Les sœurs de Davis : Le célèbre sœurs Davis (Savoy LP 14000, c. 1955) (JV chant sur "Il est mon roi", "Seigneur, Don't Leave Me", "Oh Happy Day")
Les sœurs de Davis : Jésus a donné m'eau (Savoy LP 14036, c. 1959) (JV conduire ou chants sur "Nous avons besoin de pouvoir", "Je suis Going Home", "He ' s Alright", "Save Me", "Jesus a donné me Water", "Bye et Bye", "Arbres")
Les sœurs de Davis : Le Davis Sisters chanter authentique Sud Style Gospel (RCA Victor LP LPM/LSP 2851, 1964) (enregistré en public à Little Rock, AR. JV conduire ou chants sur "L'homme est Alright", "la vie Evening Sun", "Je suis sur la route de droit maintenant")
Les sœurs de Davis : le meilleur des sœurs Davis (Savoy LP/CD 7017, 1978/2001) (JV conduire ou chants sur "Il est mon roi", "Plante mes pieds sur terrain plus élevé", "Sinner Man Where You Gonna Run To", "Je veux être plus comme Jésus", « When I Get à l'intérieur », "Mon merveilleux conseiller", "Jonah", "Ce qu'il est fait pour moi", « Nous devons pouvoir », « Jésus m'a donné l'eau », « Bye et Bye », « Il est mon précieux roi ». Chanté en groupe sur plusieurs autres pistes).
Morrison, Van : Moondance (Warner Bros LP/CD 3103) (chœurs)
Pickett, Wilson : Wilson Pickett de Greatest Hits (Atlantique CD 81737, 1989) (chœurs)
Pickett, Wilson : Un homme et une moitié (Rhino/Atlantic CD 70287, 1992) (chœurs sur "Cole, Cooke & Redding")
Silver, Horace : The united states Of Mind (Blue Note CD 73157) (chant)
Veléz, Martha : Hypnotized (Polydor LP 5034, 1972) (chœurs)
Warwick, Dee Dee : Tournant autour (Atco LP 33-337, 1970) (chœurs)
Warwick, Dee Dee : Elle savais - The Atco Sessions (Ichiban Soul Classics CD 2111, 1996) (chœurs)
Wheeler, Clarence et The Enforcers : Doin' ce que nous avons Wanna (Atlantique LP/CD 648727) (chœurs)
[Modifier] RéférencesHeilbut, Anthony. Le son de l'Évangile. Limelight Editions New York 1997
Heilbut, Anthony. Conversation téléphonique avec l'auteur
Heilbut, Anthony. Gospel lorsque fut gospel (Livret de CD)
Hayes, Cedric j. et Laughton, Robert. Gospel enregistre 1943-1969, une discographie de musique noire, Volume One. Record Information Services, Londres, 1992. ISBN 0 X 097872 28. (Listes de personnel pour des enregistrements de Davis Sisters énumérées ci-dessous)
Bowman, Rob: The Complete Stax/Volt Soul Singles Volume 3, 1972-1975 (CD booklet notes)
Franklin, Aretha, avec Ritz, David. Aretha : de ces racines. Villard, 1999. ISBN 978-0-375-50033-6.
Nathan, David : Dee Dee Warwick, Elle ne savait - The Atco Sessions (CD booklet notes)
Broughton, Viv : Gospel noire : An Illustrated History Of le son Évangile. Blandford Press, Poole, Dorset, Angleterre. Sterling Publishing Co., Inc., New York, NY. 1985. (Hardback) ISBN 0 1530 7137 8. (Broché) ISBN 0 7137 1540 5.
[Modifier] Liens externesCDconnection.com (disques compacts catalogue mettant en vedette des enregistrements solo ou l'arrière-plan de Jackie Verdell)
45 Discographie de corail Records 62000 série - 23 mai 2007.
Savoy Records Album Index - 23 mai 2007.
« Vous êtes Gonna doivent lui » performance télévision par Jackie Verdell & frère Joe mai, début des années 1960 - 26 mai 2007.
« By And By » télévision performance par les sœurs de Davis, Ruth Davis et Jackie Verdell mène - 26 mai 2007
Performance de télévision « nous devons pouvoir Seigneur » par les sœurs de Davis avec Jackie Verdell plomb et annonce de frère Joe mai - 26 mai 2007
Crédits de Jackie Verdell à allmusic.com - 26 mai 2007.

http://en.wikipedia.org/wiki/Jackie_Verdell
Frankétienne
Frankétienne


Frankétienne de son vrai nom Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent, né le 2 avril 1936 à Ravine Sèche, village de l'actuelle section municipale Poteneau de la commune de Grande-Saline dans le département de l'Artibonite en Haïti, est poète, dramaturge, peintre, musicien, chanteur et enseignant. Il a publié plus d'une quarantaine d'ouvrages.


Biographie[modifier]Sa mère, encore très jeune — il n'a que quatorze ans d'écart avec elle —, a été violée par un ressortissant des États-Unis. L'enfant nait chabin, blanc de peau, noir de morphologie, les yeux bleus. En 1962, au début de l'ère Duvalier, Frankétienne fréquente le groupe Haïti littéraire, d'où sortent bon nombre d'auteurs : Anthony Phelps, René Philoctète, Serge Legagneur, Roland Morisseau… La situation politique devient cependant vite intenable pour les intellectuels, dont beaucoup quittent le pays pour le Canada, la France ou l'Afrique. Franketienne décide de rester en Haïti pour écrire et pour lutter. Chacune de ses œuvres est ancrée dans l'histoire contemporaine haïtienne. Chacune témoignant, malgré l'homme ou l'écrivain qui se veut avant tout créateur, d'un moment de la « conscience nationale ». Ultravocal (1972) : le vertige de l'errance sans fin ni finalité, le pays habité par « le mal majeur » forçant ses enfants à l'exode massif sans espoir ni désir de retour. Qu'on se rappelle cette scène tragique de Mûr à crever (1968) : chassés des Bahamas, quatre Haïtiens, sur le bateau du retour, se jettent à l'eau, se livrant aux requins de la mer caraïbe plutôt que de revoir l'enfer duvaliériste.

Il a commencé à publier de la poésie en 1964. Avec Jean-Claude Fignolé et René Philoctète, il est l'initiateur du « mouvement spiraliste ». En 1972 il publie Ultravocal, une « spirale » comme il qualifie ce genre littéraire proche des Chants de Maldoror. Ancien ministre de la Culture sous la présidence de Leslie F. Manigat, il est fait Commandeur des Arts et des Lettres en juin 2010. En 2009, Frankétienne fait une apparition spéciale dans le film La dérive douce d'un enfant de Petit-Goâve de Pedro Ruiz, documentaire qui retrace la vie de l'écrivain haïtien Dany Laferrière.

Œuvres principales[modifier] En créole[modifier]Pyèsteyat

Pèlin-Tèt. Port-au-Prince: Éditions du Soleil, 1978; Pelentet (pyesteyat), nouvo vesyon. Lawrence, KS / Port-au-Prince: Enstiti Etid Ayisyen Inivesite Kannzas / Edisyon Espiral, 2002.
Troufobon. (1977) Port-au-Prince: Imprimerie Les Presses port-au-princiennes, 1979.
Bobomasouri. (1984) Port-au-Prince: Koleksyon Espiral, 1986.
Kaselezo. (1985) Dérives 53/54 (1986/1987): 125-163.
Totolomannwèl. Port-au-Prince, 1986.
Melovivi. Port-au-Prince, 1987.
Minywi mwen senk. Port-au-Prince, 1988.
Kalibofobo. Port-au-Prince, 1988.
Foukifoura. Port-au-Prince: Creacom, 2000.
Roman

Dézafi. Port-au-Prince: Édision Fardin, 1975; Châteauneuf-le-Rouge: Vents d'ailleurs, 2002.



En français[modifier]Au Fil du temps (poèmes). Port-au-Prince: Imprimerie des Antilles, 1964.
La Marche (poèmes). Port-au-Prince: Éditions Panorama, 1964.
Mon côté gauche (poèmes). Port-au-Prince: Imprimerie Gaston, 1965.
Vigie de verre. Port-au-Prince: Imprimerie Gaston, 1965.
Chevaux de l'avant-jour (poème). Port-au-Prince: Imprimerie Gaston, 1965.
Mûr à crever (genre total). Port-au-Prince: Presses port-au-princiennes (coll."Spirale"), 1968; Port-au-Prince: Éd. Mémoire, 1994. Bordeaux: Ana Éditions, 2004.
Ultravocal (spirale). Port-au-Prince: Imprimerie Gaston, 1972; Paris: Hoëbeke, 2004.
Les Affres d'un défi (roman). Port-au-Prince: Deschamps, 1979; Paris: Jean-Michel Place, 2000.
Zagolkoray (spirale). Port-au-Prince, 1983.
Fleurs d'insomnie (spirale). Port-au-Prince: Deschamps, 1986.
Les Chevaux de l'avant-jour (poésie). (1966) Version revue et corrigée, in: Dérives 53/54 (1986/1987): 41-86.
Adjanoumelezo (spirale). Port-au-Prince, 1987.
L'Oiseau schizophone (spirale). Port-au-Prince: Éditions des Antilles, 1993; Paris: Jean-Michel Place, 1998.
L'Amérique saigne (Gun Blesse America) (roman, co-produit avec Claude Dambreville). Port-au-Prince: Microplus, 1995.
La nocturne connivence des corps inverses. Port-au-Prince: Spirale, 1996.
D'une bouche ovale. Port-au-Prince: Spirale, 1996.
La méduse orpheline. Port-au-Prince: Spirale, 1996.
Une étrange cathédrale dans la graisse des ténèbres. Port-au-Prince: Spirale, 1996.
Clavier de sel et d'ombre. Port-au-Prince: Spirale, 1997.
Les échos de l'abîme. Port-au-Prince: Spirale, 1997.
Et la voyance explose. Port-au-Prince: Spirale, 1997.
Voix marassas (spirale francréolophonique). Port-au-Prince: Spirale, 1998.
Rapjazz, Journal d'un paria. Port-au-Prince: Spirale, 1999.
Oeuf de lumière / Huevo de luz (poèmes). Port-au-Prince: Spirale, 2000.
H'Eros chimères. Port-au-Prince: Spirale, 2002.
Miraculeuse. Port-au-Prince: Spirale, 2003.
Les Métamorphoses de l'Oiseau schizophone (intégralité en huit volumes). La Roque d'Anthéron (France): Vents d'Ailleurs. Parution de 2004 à 2006:
D'un pur silence inextinguible. (Première partie de L'Oiseau schizophone, 1993). 2004.
D'une bouche ovale. (1996). 2005.
La méduse orpheline. (1996). 2005.
La nocturne connivence des corps inversés. (1996). 2005.
Une étrange cathédrale dans la graisse des ténèbres. (1996). 2006.
Clavier de sel et d'ombre. (1997).
Les échos de l'abîme. (1997).
Et la voyance explose. (1997).
Brèche ardente. Port-au-Prince: Spirale, 2005.
Anthologie secrète. Montréal: Mémoire d'encrier, 2005.
Fleurs d'insomnie, réécriture. Port-au-Prince: Spirale, 2005.
Adjanoumelezo, réécriture. Port-au-Prince: Spirale, 2005.
La Diluvienne. Port-au-Prince: Spirale, 2006.
Galaxie Chaos-Babel (spirale). Port-au-Prince: Spirale, 2006.
Mots d'ailes en infini d'abîmes. Port-au-Prince: Presses Nationales d'Haïti, 2007.
Feu de proie. Port-au-Prince: Spirale, 2007.
Heures brèves (spirale poétique). Port-au-Prince: Spirale, 2007.
Le Sphinx en feu d'énigmes (spirale poétique). Port-au-Prince: Spirale, 2007.
Corps sans repères (spirale). Port-au-Prince: Spirale, 2007.
Amours, délices et orgues (spirale). Port-au-Prince: Deschamps, 2008.
Melovivi ou Le piège suivi de Brèche ardente. Paris: Riveneuve Continents, 2010.
Visa pour la lumiere (Spirale poetique)
Nouvelles

« Tout jeu. Tout vice. Mort raide. Point de faire part ». Le Petit Samedi Soir 78-79 (1974-1975): 11-13.

© 2011
Créer un site avec WebSelf