NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
 
Vign_DECEDE---
Rafael Cortijo

Rafael Cortijo Né le -11- Janvier- 1928
Décédé le – 3- octobre- 1982


était un musicien, chef d'orchestre et compositeur portoricain .Comme un enfant, Cortijo s'intéresse à la musique caribéenne et apprécié les œuvres de certains des meilleurs musiciens de musique Plena de l'époque. Tout au long de sa vie, il avait une chance de rencontrer et de travailler avec certains d'entre eux et appris à faire ses propres congas et pleneras, les tambours de poche utilisés dans la musique de la plena.Salsa et chanteur Ismael Rivera rencontré Cortijo lorsque tous deux étaient jeunes, ils ont tous deux grandi dans le quartier de Villa Palmeras de Santurce ; ils sont devenus des amis pour la vie. Rivera a été impressionné par les compétences de lecture conga de Cortijo et lui a demandé de rejoindre son orchestre, qui a joué à Fiestas patronales partout dans Puerto Rico.Après avoir joué dans l'orchestre de Rivera, Cortijo voulait avoir un orchestre de la sienne, et jouer la musique qu'il a aimés le premier : plena. Il quitte l'orchestre de Rivera et formé son propre, orchestre plena seule, complète avec des joueurs de trompette et de saxophone .Rafael Cortijo est devenu bien connu en Amérique latine. Il attribue son succès au son de ses percussions et parce que, selon Cortijo lui-même, musique africaine était connue dans le monde entier. Cortijo était également un membre de la Conjunto Monterrey, basée à Monterrey, Mexique.Plus tard, Cortijo travailla à la radio, avec des artistes renommés comme Myrta Silva et Miguelito Valdés. Cortijo a également fait une tournée avec Daniel Santos' orchestre.En 1954, Cortijo était membre de « El Combo ». Chef de El Combo, Roman de Mario, se retire peu après. En tant que membre de El Combo, Cortijo a rencontré des amis pour la vie Sammy Ayala et Rafaél Ithier, estimant Cortijo, une de ses idoles. Ismael Rivera, puis le chanteur de Lito PeñaOrquesta Panamericana, rejoint l'orchestre de Cortijo en 1955. A partir de là sur et jusqu'en 1960, Cortijo et son orchestre jouée en direct à la télévision portoricaine (ils ont été la bande de maison à "La Taberna India").L'orchestre est pratiquement dissout en 1962 quand Ismael Rivera a été arrêté pour possession de drogue au Panama. Selon les rapports plus tard, différents membres du groupe caché les envois de drogues illicites régulièrement car ils étaient rarement intervenus avec à la douane ; en cette occasion particulière, une inspection a été faite, et Rivera prend volontiers la majeure partie du programme d'action régional pour l'ensemble du groupe (y compris Cortijo, qui est profondément affecté par le plaidoyer de Rivera et regretté sur le reste de sa vie). Rafaél Ithier et autres comparses passait au groupe de salsa de Porto Rico a trouvé, "El Gran Combo".Plus tard, Cortijo a créé un autre orchestre, « El Bonche », où il fut rejoint par sa nièce adoptée, Fe Cortijo. Fe est devenue une chanteuse bien connue de son plein gré. Marvin Santiago est devenu partie de gamme de Cortijo autour de ce temps.Cortijo a fait faillite après cela ; les problèmes que lui et Rivera face a pris un péage sur la situation financière de Cortijo et il et Rivera ont été vus pas avec bons yeux de nombreux Puerto Ricans en raison de leurs problèmes juridiques.Cortijo et Rivera a vivre à New York. Cortijo, toutefois, bientôt renvoyé à Porto Rico, où le compositeur, Tite Curet Alonso, forgé une amitié avec la star appauvrie et aidé Cortijo produire un album de retour.En 1974, Coco Records a réuni tous les anciens membres de l'orchestre "Combo" pour un concert de temps seule, et un enregistrement ultérieur publié quelques mois plus tard.

Cortijo est mort de pancréas cancer le 3 octobre 1982.

SOURCE : Wikipédia-
Pour  en savoir plus cliquez cliquez ICI-
http://en.wikipedia.org/wiki/Rafael_Cortijo
 
---------------------------//////////////////////////////-----------------------------////////////////////////////-

Rafael Cortijo (January 11, 1928 – October 3, 1982), was a Puerto Rican musician, orchestra leader, and composer.As a child, Cortijo became interested in Caribbean music and enjoyed the works of some of the era's most successful Plena music musicians. Throughout his life, he had a chance to meet and work with some of them, and learned how to make his own congas and pleneras, the handheld drums used in plena music.Salsa composer and singer Ismael Rivera met Cortijo when both were youngsters, as they both grew up in the Villa Palmeras neighborhood of Santurce; they became lifelong friends. Rivera was impressed with Cortijo's conga-playing skills and asked him to join his orchestra, which played at Fiestas patronales all over Puerto Rico.After playing in Rivera's orchestra, Cortijo wanted to have an orchestra of his own, and play the music he first loved: plena. So he left Rivera's orchestra and formed his own, plena-only orchestra, complete with trumpet and saxophone players.Rafael Cortijo became well known across Latin America. He attributed his success to the sound of his percussion and because, according to Cortijo himself, African music was known worldwide. Cortijo was also a member of the Conjunto Monterrey, based in Monterrey, Mexico.Later on, Cortijo worked on radio, with renowned music artists such as Myrta Silva and Miguelito Valdés. Cortijo also toured with Daniel Santos' orchestra.By 1954, Cortijo was a member of "El Combo". El Combo's leader, Mario Roman, retired soon after. As a member of El Combo, Cortijo met lifelong friends Sammy Ayala and Rafael Ithier, who considered Cortijo one of his idols. Ismael Rivera, then the lead singer of Lito Peña's Orquesta Panamericana, joined Cortijo's orchestra in 1955. From there on and until 1960, Cortijo and his orchestra played live on Puerto Rican television shows (they were the house band at "La Taberna India").The orchestra virtually disbanded in 1962 when Ismael Rivera was arrested for drug possession in Panama. According to later reports, various band members concealed illegal drug shipments regularly since they were rarely intervened with at Customs; in this particular occasion an inspection was indeed made, and Rivera willingly took the bulk of the rap for the entire group (including Cortijo, who was deeply affected by Rivera's plea and regretted it through the rest of his life). Rafael Ithier and other bandmates went on to found Puerto Rico's salsa group, "El Gran Combo".Later on, Cortijo created another orchestra, "El Bonche", where he was joined by his adopted niece, Fe Cortijo. Fe then became a well known singer on her own. Marvin Santiago became part of Cortijo's lineup around this time.Cortijo became bankrupt after this; the problems that he and Rivera faced took a toll on Cortijo's financial situation, and he and Rivera were not seen with good eyes by many Puerto Ricans due to their legal problems.Cortijo and Rivera went on to live in New York. Cortijo, however, soon returned to Puerto Rico, where the composer, Tite Curet Alonso, forged a friendship with the impoverished star and helped Cortijo produce a comeback album.In 1974, Coco Records reunited all the former members of the "Combo" orchestra for a one-time-only concert and a subsequent studio recording issued a few months afterwards.
Cortijo died of pancreatic cancer on October 3, 1982.
 
 
 
 
 
 
 
 

vign_disque-18

vign_disque-20

vign_Cortijo_Y_Su_Combo_Con_Ismael_Rivera_Juntos_Otra_Vez_1974_

vign_az

vign_disque

vign_disque-2

vign_disque-3

vign_disque-4

vign_disque-5

vign_Cortijo_Y_Su_Combo_Con_Ismael_Rivera_CortijoMaeloRivera
 

vign_disque-6

vign_disque-8

vign_disque-9

vign_disque-10

vign_disque-11

vign_disque-14

vign_DECEDE-

vign_disque-16

vign_disque-18

vign_DECEDE--
 
Vign_rafael_cortijo
Cortijo, Rafael

Traduit par : Luz Morales
 
Corijo est né à Santurce, Porto Rico le 11 décembre 1928. Cortijo était un personnage d'une grande importance dans l'histoire du Latin et musique célébré par ses talents de percussionniste (timbales, congas, bongo, maracas , etc.), compositeur et chef d'orchestre. Il a été le héros musical des traditions à Porto Rico et en Amérique latine ; admiré pour sa créativité et son talent. Cortijo tiré la pompe et complète sur les bidonvilles et avec son orchestre principalement de couleur a présenté ces sexes à tous les niveaux de la société portoricaine et aussi à l'étranger.

Dans son enfance, le son des tambours et le chant des pleneros Cornelio et María Teresa était toujours présents. Il a appris comment faire des congas ou jouer avec eux, les barils, puis utilisées pour attirer Ismael Rivera, encore très jeune, donc de les accompagner dans leurs téléchargements, qui a ensuite généralement à la plage. Par les trois décennies suivantes, ces deux amis proches a vécu une vie qui partage les bons et les mauvais... toute expérience qui avait un ou une d'entre elles comme individuels a été vécu par ou partagée par les deux, y compris la célébrité, l'alcool, dépendance à la drogue et la prison même.

Cortijo savait que variétés au rythme de la pompe de Héron. Avec sa précédente expérience et l'expérience acquise en participant au carnaval traditionnel comme le carnaval de San Mateo et San Juan, qui comprenait des pompes et pleine, Cortijo était bien préparé pour organiser un véritable groupe de pompe et complet. Il a créé son propre style, apportant les trompettes de l'orchestre et les saxophones, mais conservé le goût traditionnel de la pompe et complète par le biais de la base rythmique traditionnelle.
 
Cortijo voulait son orchestre jouer musique spontanément et pour éviter des routines rigides des musiciens de grands orchestres laissant fixés sur la scène derrière ses arrangements musicaux est critos. L'orchestre Cortijo joue debout, dansé sur la scène et des fois même rejoint les danseurs sur la piste debaile. Ses arrangements musicaux étaient minimes et ont été utilisés comme base pour les improvisations des musiciens. Style allumé présent et qui, finalement, aidez-les à rivaliser avec les grands orchestres de l'époque comme Machito, Tito Rodriguez et Tito Puente.

La musique de chambre était aussi très populaire dans d'autres parties de l'Amérique latine. Lorsque Cortijo est interrogé sur l'acceptation que sa musique avait sur d'autres pays, a déclaré musique directement associée à des traditions portoricaines, "le son des tambours, apporté par les africains sont compris dans toutes les régions du monde. Par exemple, je comprends parfaitement la musique haïtienne et en même temps ma musique est compris et apprécié en Haïti, les gens humbles partout a également aucun anti-militaristes problèmes avec ma musique parce que c'est leur musique aussi. Nous essayons de jouer notre musique honnêtement, avec spontanéité et sans variations sophistiquées qui peuvent modifier sa forme originelle".
 
Cortijo a pu mettre à profit ce qu'il savant jouant les bongos et des congas avec le groupe de Monterrey de Moncho Muley et plus tard avec l'orchestre de Frank Madera et Miguelito Miranda. Était en tournée à l'étranger pour la première fois avec l'orchestre dirigé par le chanteur Daniel Santos et a travaillé sur les programmes radiales sont la chanteuse et compositrice Myrta Silva et chanteur cubain Miguelito Valdés.

Le moment décisif dans la carrière de Cortijo est venu en 1954. Il joue des congas avec le Combo de Mario Roman quand l'orchestre chef decidior etirarse. Il y a eu l'occasion d'organiser Cortijo est propre groupe. Il savait exactement que le son que je voulais et qui seraient les musiciens qui seraient produisent pour le. Le premier chanteur du groupe était Sammy Ayala. Le chanteur Ismael Rivera a rejoint le groupe en 1955.
 
Cortijo et son Combo ont été en fait une attraction audiovisuelle et télévision portoricaine haci reconnut. Le populaire midi spectacle présenté le groupe du lundi au vendredi pendant cinq ans. L'orchestre a maintenu des contacts avec le public en jouant à des danses à travers l'île, notamment dans les fêtes traditionnelles. Le Combo a enregistré une série de succès commençant par El Bombón de Elena et aussi la chanson futuriste time machine ll se soustraire au public en 1974. Au milieu de ces deux succès, il y a des classiques tels que "Maquinolandera", "La chèvre de la campagne", "Oriza", "Parfums de Rosas", "Tuntuneco" et "laisser" s'élever.

En 1962, quand Rivera a été emprisonné pour une infraction liée aux drogues, les membres de son Combo dirigé par le pianiste Rafael Ithier, est divisé pour former le grand Combo.
 
Plus de quatre années écoulées avant Corti jo et son Combo a rencontré Ismael Rivera d'accompagnement pour Bienvenido!. Elle a été suivie d'une autre réunion en 1967 qui a abouti à l'album avec tous les fers à repasser.
 
Corps de ferme, puis, il a organisé un nouvel orchestre appelé Bonche et débuts ou avec eux en Sorongo, qui comprenait sa fille, Fe Cortijo, parmi la prêts-voca, ceci malgré sa faible voix. Foi a continué à travailler avec son père jusqu'à son dernier album, Cortijo collaborait alors avec le batteur et leader de l'orchestre Koko ; ainsi raviver certaines de ses chansons populaires de pompe et complet.

Après son ascension fulgurante, Cortijo et Ismael a payé un prix pour les années d'excès et de problème comme légale. Cortijo et Ismael trouvent un tolérable dans un environnement hostile à Porto Rico et s'installe à New York. Mais ferme jamais senti à l'aise à New York et retourne à Porto Rico. Mais déjà de retour dans l'île sa vie ne pas amélioré beaucoup. Tite Curet et ami financièrement aidé Cortijo produire l'album Pa' les hameaux et même composé beaucoup de chansons.
 
Le 25 juin 1974, Coco Records a organisé un concert à San Juan ; atteindre ensemble les membres originaux de Cortijo et son Combo. Participant de cette nuit-là ont été Rafael Cortijo, Ismael Rivera, Roy Rosario, Martín Quiñones, Rafael Ithier, Pérez de Eddie, Hector Santos, Mario Cora, Sammy Ayala, Roberto Roena, Miguel Cruz et Kinito Vélez. Le concert a produit l'album ensemble à nouveau. L'album a été réalisé en 1982 avec le nom d'Ismael Rivera Sonero numéro 1.
 
Cortijo est mort de Pancré comme du cancer à l'âge de 54, le 3 octobre 1982. Il a été honoré par son peuple et les dirigeants publics tant pour ses contributions à la musique et la culture de Porto Rico. Cinq ans plus tard, la vie de son ami, Ismael Rivera, est mort en raison de l'insuffisance cardiaque.

SOURCE: musicofpuertorico.com

LIRE LA SUITE VEUILLEZ CLIQUEZ ICI

http://www.musicofpuertorico.com/index.php/artistas/rafael_cortijo






 
Vign_DECEDE--
 
Vign_CORTIJO
 
Vign_disque-18
 
Vign_disque-2
 
 
Vign_disque-20
 
 
Vign_disque-15
 
Vign_cortijo-h
 
Vign_Cortijo_Y_Su_Combo_Con_Ismael_Rivera_CortijoMaeloRivera
 
Vign_disque-8
 
Vign_DECEDE--
 
Vign_imagesCAJNPLLM
Rafael Corijo est né à Santurce,
 Porto Rico le 11 décembre 1928.
Cortijo était un personnage d'une
grande importance dans l'histoire
du Latin et musique célébré par ses
 talents de percussionniste (timbales,
 congas, bongo, maracas, etc.),
 compositeur et chef d'orchestre.
 Ferme a sorti la pompe et complet
 en dehors des bidonvilles et avec
 son orchestre principalement de
couleur a présenté ces sexes à
 tous les niveaux de la société
portoricaine et aussi à l'étranger
 
Vign_DECEDE-
 
Vign_CORTIJO---16
 
Vign_cor3
 
Vign_disque-18
 
 
Vign_CORTIJO_Y_SU_COMBO-
© 2011
Créer un site avec WebSelf