NOU KA SONJÉ
YO
CÉ LI MINME KI LA
 
Vign_MARIUS-PHOTO

Biographie de Marius Cultier

 1942 -1985

Artiste-pianiste de la Martinique

 - 1942 : naissance de Marius Cultier à Fort-de-France en Martinique. A neuf ans, il est le chef d’orchestre de l’ORTF.
Le jeune Marius Cultier anime une émission radio intitulée «  Punch en musique » qui connaîtra un grand succès auprès du public.  Avec Jack Gil, Jo Amable, Marius Cultier contribue à modifier le contexte culturel de toute une époque.

 A 14 ans, il devient orphelin de père et de mère. Ses grandes sœurs se chargent de son éducation.

 - 1956 : Marius Cultier découvre le Jazz. Il fait un parfait mélange du JAZZ et de la musique Antillaise.
Musicien talentueux et reconnu, c’est à l’hôtel l’Impératrice qu’il se produit pour la première fois.

 - Il parcourt la Martinique entière pour participer à des concerts ou il est très sollicité par les chefs d’orchestres. Mais il ne se limite pas à la Martinique et décide de se produire dans la Caraïbe.

   Il reçoit le prix de l’International Piano Conquest à Porto Rico pour son interprétation de « Round Midnight ». 

- 20 ans : Marius compte une dizaine de disque à son actif.

 Il s’installe pendant 8 ans au Canada où il est immédiatement adopté par le publique. En outre, il est engagé par la radio Canadienne comme animateur de plusieurs émissions.  

- 1970/1971 : Marius Cultier va se faire connaître du publique Européen.
Il joue à Paris au Palais des Congrès sur invitation du président de la république de l’époque Valérie Giscard D’Estaing.

 -1976 : Marius Cultier se fait remarquer lors de la remise des prix de l’Académie de Jazz de Paris.

 - 1975 : Marius Cultier se produit à l’Olympia. 

- Après dix ans d’absence, il revient dans son pays et veut contribuer à l’évolution de la culture. Il crée un institut de Jazz Antilles-Guyane.  

- 1983 : Il repart pour les Etats-Unis et revient au pays avec l’idée de fonder un commerce pour la vente d’instruments de musique. Il vend, répare, accorde beaucoup d’instruments de la Martinique.

 L’une des priorités de Marius Cultier a été de dresser un inventaire des œuvres musicales appartenant à l’Amérique du Sud et qui inclut certaines de ces compositions dont «  Concerto pour l’oiseau et la fleur » interprété par Jocelyne Beroard. Une chanson qui a reçut le prix de la Chanson d’Outre-Mer à Paris en 1982.  

 Malheureusement Marius Cultier « le musicien aux doigts d’or »  connaît de nombreux problèmes dans sa vie.

- 1985 : le 23 décembre 1985 c’est le décès de Marius Cultier.  

La Martinique l’accompagne à sa dernière demeure en chantant « L’ode à Gisèle » une chanson écrite pour sa femme.
Marius Cultier a laissé un œuvre musicale monumentale pour son pays qu’il convient de transmettre, de faire connaître à la nouvelle génération.  

  Source le grand livre des musiciens créoles de Sully Cally     

Lire la suite veuillez cliquer ICI

 http://lucidesapiensmartinique.livehost.fr/biographie-de-marius-cultier-artiste-pianiste-martinique.html

 

    

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vign_1620820_861834197183536_5855399836227355660_n

Thierry Petitjean Roget

Que de souvenirs de Marius! D'abord au Québec en 73,

ou j'étais allé le voir jouer en compagnie

de Gisèle et ayoul!
Puis a ravine vilaine, ou l'orchestre avait

improvisé en 40 mn de coupure électrique!

 
Vign_531442_469653446379006_572390691_n

Denis Degras

J'ai fait sa connaissance avec Pipo Pierre Michel Gertrude,

dans son magasin de musique de FdeF.

La musique c'était vraiment toute sa vie.

Un musicien et homme formidable.

Vraiment. Adieu Marius.

Merci Mano Loutoby. Pliss foss grand frère.

 
Vign_10351823_10203712300620403_7408299486526971779_n

Serge Barreau

J'ai beau chercher… il n'existe nulle part de site web avec

une base de données répertoriant de manière exhaustive tous

les musiciens, compositeurs, interprètes et groupes martiniquais

et antillais avec photos, biographie, track-list, etc…

quel dommage pour un si extraordinaire patrimoine.

Mieux : impossible de mettre la main sur les paroles des

chansons de Kassav ou de Malavoi qui

n'apparaissent ni sur les albums format CD

et encore moins sur les versions achetées

sur les sites de téléchargement… il y a un vide à combler.

 
Vign_384568_318035701540323_2030411032_n

Rosan Noel

Missie Mano pani azar fok ou te la

en tou ka ou ka fe nou prend concience

di sa nou ye vraiman meci pou

presence ou pou situation nous

jodi ke die veilé en leye

fos pou continié i love

 
Vign_15123_705656626133111_233761655_n

Chantal Nabec

elle a mis du temps croyez moi car je l'ai bien connu

et c'est au Canada qu'il pouvait exprimer son art...

dans les années 70 et suivantes.... regrettant beaucoup

de ne pas être reconnu dans son pays; Mais nul n'est

prophète en son pays. Je n'oublierai jamais "Nathalie" !

magnifique interprétation.... et puis ensuite le Concerto

pour l'oiseau chanté lors d'un concours par J Béroard.

 
Vign_1233544_648748168479284_729317868_n

Yves Coco Clémenté

Je me souviens des guitares électriques

que je prenais plaisir à tester chez lui,dans son magasin

de musique.Il avait un swing particulier,surtout quand il

arpégeait ses accords de biguine,en les syncopant.

Un grand musicien trop tôt disparu. Mon premier morceau

de flamenco exécuté publiquement,c'était à côté de son

cercueil,à sa veillée funèbre,au Conseil Général.

 
Vign_ANTRE-
 
Vign_bbbbbbbb
 
Vign_Marius_Cultier_

 

Marius Cultier 

1942 -1985

Artiste-pianiste

de la Martinique

 
 
Vign_HHHHH
 
Vign_bbbbbbbb
 
Vign_NOU_KA_SONJE_YO-


MANO  RÉTRO-

LÉ VIYÉRI-

Nou ka Sonjé-

MARIUS CULTIER-

SON PIANO-SES
RYTHMES

Label:DEBS -

Référence: DD-17-45-Tours-

Ingénieur du
son: HENRI DEBS- 

Production: Henri
DEBS-

Distributeur: DISQUE DEBS

 
 
Vign_MERCI_MARIUS-PP
 
Vign_HHH

LES  KOMBASS-

Sous la Direction
de-

ENRI DEBS-

Au Piano
Marius CULTIER-

Avec :Yves
MARSILE ( Chant)-

 
Vign_46927_293833610742591_521772681_n

Hélène Gressier

J'aime quand la Martinique reconnaît les siens,

car qu'on le veuille ou non,

la musique était indispensable,

dans la société toute entière,

car elle "adoucissait les moeurs,

les us et les coutumes", cela a un rôle,

d'égalité, de convivialité et de fraternité...

On devrait réentendre ces partitions, ces récitals,

ces musiques qui ont marqué toute une époque...

Bien sûr que je connaissais Marius Cultier

( dans le monde local des médias antillais,

cela est incontournable )

 
Vign_10626494_1471072923175109_7535427021996297525_n

Samuel Robert Marius

a toujours eu la reconnaissance des siens,

du public martiniquais, et de musiciens comme

Mario Canonge, et Ralph Tamar.......Cependant il

appartient à la génération des musiciens

d'aujourd'hui de reconnaître l'immense artiste

musicien qu'a été MARIUS.......Quelque fois j'ai

honte de savoir que nos valeureux musiciens

se regroupent autour d'un orchestre local, tout

ce qui a de plus martiniquais nommé "Génération

Frères Dejean". Je n'ai rien contre les autres

musiciens, haïtiens ou autres, mais enfin, pourquoi  

pas Marius Cultier, Léon Ste Rose, La Perfecta,

Malavoi ou encore Simon Jurad Fall Frett, j'en

passe et des meilleurs.....C'est cela la meilleure

des reconnaissances d'un pays à ses artistes

 
Vign_MERCI_MARIUS-PP

PORTRAIT-

VÉRITÉ :

MARUIS CULTIER

COMME L'AIMEZ

© 2011
Créer un site avec WebSelf